/entertainment/tv
Navigation

Les danseurs québécois terminent en 5e position

Yoherlandy et Rahmane
Photo courtoisie, Lou Breton/M6 Yoherlandy et Rahmane

Coup d'oeil sur cet article

Les danseurs montréalais Yoherlandy Garcia et Rahmane Belkebiche ont plié l’échine en grande finale du concours télévisé La France a un incroyable talent, mardi soir sur M6.

Les Québécois ont terminé cinquièmes, derrière la gagnante, Le Cas Pucine, une ventriloque de 20 ans, qui empoche 100 000 euros, soit 147 000 $ CA. Yoherlandy (28 ans) et Rahmane (23 ans) ont présenté leur numéro, un mélange de danses hip-hop et contemporaines sur Ain’t No Sunshine de Bill Withers, en seconde moitié de programme.

Leur prestation a reçu d’excellents commentaires du panel de juges. Sugar Sammy, qui avait permis aux danseurs d’accéder directement au dernier tour après avoir chaleureusement applaudi leur audition plus tôt cet automne, n’a pas regretté sa décision. Pour sa part, Hélène Ségara a salué l’audace des Québécois en déclarant qu’ils avaient « cassé des codes ».

Quant à Marianne James, elle a soutenu qu’ils iraient très loin, même s’ils n’étaient pas sacrés gagnants. Yoherlandy et Rahmane avaient atteint la ronde ultime en présentant le numéro qu’ils avaient créé pour Révolution en 2018, sur Believer du groupe Imagine Dragons.