/entertainment/music
Navigation

Même recette, même résultat festif

Pour une troisième fois en cinq ans, Marc Dupré concocte un party musical enlevant au Capitole

Coup d'oeil sur cet article

Pourquoi changer une formule gagnante ? Pour son troisième spectacle du temps des Fêtes au Capitole de Québec, Marc Dupré a encore parié avec succès sur un judicieux mélange de ses propres succès, de classiques de Noël et de reprises de chansons populaires pour faire lever le party. 

Comme en 2015 et 2016, le public a répondu à l’invitation du chanteur avec ferveur, comme on a pu le constater, hier soir, lors de la première officielle du spectacle Mon party musical 3. 

Certes, Marc Dupré ne réinvente rien. Les confettis, les rayons lasers et les bracelets lumineux dès la première chanson, c’était du déjà-vu. Idem pour ses invités, encore une fois tous issus de la grande famille de La Voix. Sauf que ça fonctionne, alors pourquoi s’en priverait-il ? 

Rendons d’ailleurs à César ce qui lui appartient. Marc Dupré possède un flair indéniable pour concocter un alignement de chansons à la fois festif et presque entièrement renouvelé. 

Exemple : après avoir ressorti de son répertoire Du bonheur dans les étoiles et Une raison d’exister, il a fait lever ses fans sur l’air de 23 décembre

Puis, Mélissa Ouimet et Rafaëlle Roy sont venues en rajouter une couche en chantant le All I Want For Christmas Is You que les admirateurs de Mariah Carey auraient tellement voulu entendre sur les plaines d’Abraham, l’été dernier. 

 

Marc Dupré a concocté un alignement de chansons festif et efficace.
Photo Agence QMI, Simon Clark
Marc Dupré a concocté un alignement de chansons festif et efficace.

Près de ses fans 

Autre facteur non négligeable, Marc Dupré est proche de son monde et il ne se gêne pas pour en fournir des preuves tangibles, comme cette promenade au parterre qui l’a mené presque à la sortie arrière pendant Si pour te plaire. Il a même fait un tour au balcon avant le rappel. 

Bien qu’il soit l’incontestable point de mire, il donne de la place en masse à ses invités, et certains en ont profité pour se mettre en valeur. 

D’abord hésitante, Rafaëlle Roy a fini par dompter avec panache le Faufile de Charlotte Cardin, alors que Jordan Lévesque a rendu avec justesse Tennessee Whiskey, un hit country de Chris Stapleton typiquement nashvillois qui s’est bien intégré à ce party hivernal québécois.  

En fait, malgré un programme qui incluait des succès d’artistes aussi disparates que La Compagnie créole, les Backstreet Boys, AC/DC ou Elvis, la fête a gardé la même intensité jusqu’à la fin. 

 

Rafaëlle Roy a su soulever la foule.
Photo Agence QMI, Simon Clark
Rafaëlle Roy a su soulever la foule.

Ludovick en deux temps 

Il ne manque pas de charisme, Ludovick Bourgeois. Dès les premières mesures de Milliardaire de toi, la foule s’est mise à chanter et taper des mains. C’est quand même un Ludovick en deux temps qu’on a vu en première partie.  

Ludovick Bourgeois a offert une performance en deux temps.
Photo Agence QMI, Simon Clark
Ludovick Bourgeois a offert une performance en deux temps.

Convaincant et mordant quand il était aux commandes des pièces de son premier album – et quand plus tard il a chanté Tu ne le sauras jamais dans le show principal –, il a paru sur les freins lors de l’interprétation de deux nouveautés qui se retrouveront sur son nouvel album, à paraître en février, et durant sa relecture de Snob, des BB, qu’on aurait souhaité plus fougueuse. 


Marc Dupré sera à l’affiche du Capitole ce soir, demain, les 29, 30 et 31 décembre et en supplémentaires les 2 et 3 janvier avec ses invités Ludovick Bourgeois, Rafaëlle Roy, Mélissa Ouimet, Rick Pagano et Jordan Lévesque.