/finance
Navigation

Tempête de l'Halloween: des dommages assurés de plus de 250 millions $

FD-Pluie abondante problèmes égoûts
Guy Martel/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La tempête de l'Halloween qui a frappé l'est du Canada a causé des dommages assurés de plus de 250 millions $ au pays, dont 189 millions $ seulement au Québec. 

C’est ce qu’a indiqué mardi le Bureau d'assurance du Canada (BAC) en s’appuyant sur les données de la firme Catastrophe Indices and Quantification Inc. (CatIQ). 

Ainsi, les intempéries survenues du 30 octobre au 1er novembre, essentiellement les pluies diluviennes et les violentes bourrasques, avaient causé des milliers de pannes de courant, privant d'électricité près d'un million de clients d'Hydro-Québec au plus fort de la tempête. 

Quelque 1500 employés de la société d’État, des États-Unis et de l'Ontario ont travaillé jour et nuit pendant une semaine pour rétablir le courant partout dans la province. 

Dans les Cantons de l'Est, quelque 109 mm et 93 mm d’eau sont tombés, respectivement, à Stratford et à Sherbrooke, tandis qu’à Montréal et Québec, on parle d’accumulation de 63 mm et de 71mm. 

De plus, il y a aussi eu des vents violents dans le sud du Québec, entre autres à Montréal et Trois-Rivières, avec des rafales atteignant jusqu'à 105 km/h et 104 km/h, respectivement. 

Les régions de Niagara et de Montréal ont été les plus durement touchées, tant pour les dégâts causés par le vent que par l'eau. 

«En tant que société, nous devons nous adapter à ce climat changeant qui entraîne une augmentation des événements météorologiques extrêmes», a fait savoir Pierre Babinsky, directeur principal, Communications et Affaires publiques, Québec, BAC. 

Selon le Bureau, «de meilleurs codes du bâtiment, une sensibilisation accrue au risque et des améliorations à l'infrastructure sont nécessaires pour renforcer la résilience de nos collectivités».