/sports/racing
Navigation

La nouvelle équipe Israël Start-Up Nation songe déjà au Tour de France 2020

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle équipe cycliste WorldTour des Québécois Guillaume Boivin et James Piccoli a été présentée mercredi à Tel-Aviv, en Israël, avec déjà en point de mire le Tour de France 2020.

L’ancienne formation Israël Cycling Academy, une copropriété du milliardaire montréalais Sylvan Adams, a profité de l’occasion pour présenter son nouveau nom. Pour cette saison historique, l’équipe se nommera Israël Start-Up Nation, en raison d’un partenariat avec Start-Up Nation Central, une organisation à but non lucratif pour aider les entreprises israéliennes en démarrage.

Le patron Sylvan Adams était très heureux d’atteindre le sommet mondial cinq ans à peine après la création de l’équipe.

« En 2018, j’ai voulu mettre plus d’argent et en 2019, j’ai décidé d’être plus agressif. Ma marque, c’est le pays d’Israël. C’est ça que je suis en train de promouvoir. Je n’aurais pas pu trouver un meilleur nom. C’est un peu comme une définition du pays à l’esprit innovateur », a confié l’homme d’affaires.

Début en Australie

L’équipe israélienne a repris la place de Katusha-Alpecin en WorldTour. Sept coureurs de Katusha font la liste de 30 coureurs pour la saison 2020. Dix-sept nouveaux visages s’ajoutent. Les amateurs pourront voir pour la première fois le nouveau maillot israélien au Tour Down Under, en Australie, du 21 au 26 janvier 2020. Quelques mois plus tard, à la fin juin, l’équipe israélienne participera au Tour de France. 

« Nous aurons au moins un coureur israélien dans le Tour. J’espère voir un coureur du pays compléter le tour, un top 10 au classement pour nous et une victoire d’étape », affirme Sylvan Adams.

Outre Piccoli et Boivin, on retrouve dans la liste le sprinter allemand André Greipel, l'Irlandais Dan Martin, Alex Dowsett et Nils Politt.

Le Canadien Alex Cataford sera aussi de l’alignement, de même que l’Estonien Mihkel Räim, vainqueur d’étapes en Beauce et à Saguenay en 2016. Par ailleurs, le Québécois de 20 ans Robin Plamondon a été recruté pour faire ses débuts avec l’équipe de développement, une structure semblable à celle d’un club-école.