/finance
Navigation

Le grand patron de la BN vend

Coup d'oeil sur cet article

Dans cette chronique hebdomadaire, nous vous proposons un survol des transactions d’initiés dans les entreprises publiques québécoises, les investissements dans les jeunes entreprises d’ici et les analyses de titres d’actions en bourse. 

Louis Vachon passe à la caisse 

Louis Vachon, PDG de la Banque Nationale.
Photo Pierre-Paul Poulin
Louis Vachon, PDG de la Banque Nationale.

Le grand patron de la Banque Nationale (BN), Louis Vachon, a récemment vendu des actions de l’institution financière qu’il dirige. Le président de la Nationale a vendu les 5 et 6 décembre un bloc de 286 928 actions à des prix variant de 72,13 $ à 72,37 $ selon les informations transmises aux autorités boursières. Le montant de cette transaction a dépassé les 20,73 millions $. Louis Vachon a également exercé des options de vente sur 316 000 actions à un prix unitaire de 29,25 $. Cette transaction a rapporté 9,24 millions $. M. Vachon détient toujours 2,13 millions d’actions ordinaires de la Banque Nationale. Depuis le début de l’année, le prix de l’action de la Banque Nationale a avancé de 27 % à la Bourse de Toronto, terminant la séance hier à 72,20 $. 

Des options pour un nouveau dirigeant chez Lightspeed 

Capture d'écran tirée de LinkedIn

Le fabricant de logiciel de points de vente Lightspeed (LSPD), de Montréal, annonce la nomination de Nicholas Cloete au sein de la direction de l’entreprise. M. Cloete était le PDG de Kounta qui vient d’être acquise par Lightspeed. Ce dernier a reçu des options d’achat d’actions visant 230 000 actions de la société. Ces options d’achat d’actions pourront être exercées à un prix de 31,32 $ selon les informations transmises aux autorités boursières. Kounta est une entreprise de technologie australienne dont la mission est d’offrir des solutions de points de vente aux commerçants. Par ailleurs, le chef de la direction financière de Lightspeed, Julian Evan Teixeira, a vendu récemment un bloc de 41 202 actions à des prix variant de 29,96 $ à 30,46 $ les 21 et 25 novembre derniers. Depuis le début de l’année, le titre de Lightspeed a avancé de 75 % à la Bourse de Toronto. Hier, le titre de Lightspeed a terminé la séance à 32,37 $. 

Un titre à 25 $ pour Héroux-Devtek 

Capture d'écran tirée de Twitter

Certains analystes qui suivent le titre du fabricant de trains d’atterrissage d’avions de Longueuil, Héroux-Devtek (HRX), viennent de rehausser leur cours cible. Chez Desjardins, Marchés des capitaux, Benoît Poirier croit que le titre d’Héroux-Devtek pourrait atteindre les 25 $ d’ici un an. Ce dernier recommande l’achat du titre. Hier, l’action d’Héroux-Devtek a terminé la séance à 17,87 $ à la Bourse de Toronto. Deux acquisitions récentes pourraient faire grimper les revenus de l’entreprise dans le marché de l’actionnement, selon l’analyste de Desjardins. À la fin septembre, le carnet de commandes d’Héroux-Devtek s’élevait à 769 millions $. L’entreprise prévoit que ses revenus annuels s’élèveront entre 650 et 680 millions $ en 2022.