/entertainment/stage
Navigation

Toujours aussi magique

Des contes touchants, modernes et amusants dans les voûtes de la Maison historique Chevalier

Maxime Robin
Photo Didier Debusschère Maxime Robin plonge dans ses souvenirs d’enfance et son amour pour le ballet Casse-Noisette pour lancer la neuvième édition des Contes à passer le temps.

Coup d'oeil sur cet article

 Des histoires modernes, touchantes et amusantes, un lieu qui offre une proximité unique avec les conteurs, la magie des Contes à passer le temps continue d’opérer après neuf ans.  

 À l’affiche jusqu’au 30 décembre, à la Maison historique Chevalier, dans le quartier Petit-Champlain, la nouvelle mouture de la compagnie La Vierge Folle ne fait pas exception à la règle.  

 Les Contes à passer le temps sont une proposition artistique unique. Il y a le lieu, une maison historique avec de la personnalité, des conteurs en mouvement, qui sont très près des spectateurs, et des contes qui collent au monde et aux réalités d’aujourd’hui. 

 Et il y a toujours, bien sûr, cet incroyable bar à desserts, auquel il est difficile de résister. 

 Six auteurs investissent, avec des histoires inédites et originales, des quartiers de Québec. Ça se passe à Limoilou, Montcalm, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Roch et Saint-Sauveur. On retrouve aussi un grand conte en deux parties qui ouvre et conclut la représentation. 

 Maxime Robin lance l’édition 2019 des Contes à passer le temps. Il raconte sa relation avec le classique Casse-Noisette, qui a marqué son enfance, alors qu’il aurait aimé accéder au royaume des bonbons. Une belle introduction comme il sait si bien le faire. 

 Un très grand moment 

 Lorraine Côté brille totalement dans le conte Les oiseaux-mouches en hiver. Un texte savoureux d’Anne-Marie Olivier qui raconte l’histoire de Josée, une femme désespérée de la rue Bourlamaque qui vit dans la solitude. Un conte qui se termine avec le superbe agencement de voix des autres conteurs qui s’unissent pour chanter L’amitié de Françoise Hardy. Un très grand moment.  

 Nicola-Frank Vachon poursuit avec Le temps des fraises de Frédéric Blanchette. Un conte intimiste où un père s’adresse à son bébé qui est sur le point de naître. Un père du quartier Saint-Jean-Baptiste inquiet face à l’avenir. « C’est le dernier Noël qu’on va passer sans toi. L’an prochain, nous serons trois », lance-t-il. 

 Sophie Thibeault amène une belle touche comique avec une folle histoire d’amour envers le Bonhomme Carnaval qui se déploie dans les rues du quartier Saint-Roch et à la Haute-Ville. La comédienne offre une version québécoise amusante de Baby, I’ts Cold Outside, avec Nicola-Frank Vachon. 

 Au retour de l’entracte, Mary-Lee Picknell-Tremblay offre un conte touchant et d’actualité de Sophie Grenier-Héroux, sur un vieux couple de Limoilou qui vit ses derniers moments. Avec, en prime, une délicate interprétation de l’Hymne à l’amour d’Édith Piaf. 

 Finale délirante 

 Marc-André Marceau ramène ensuite son personnage du « Kid » dans un conte de Jean-Michel Girouard. Ce déneigeur dans la trentaine, un peu immature, qui avait trouvé l’amour l’an dernier, vient d’être mis en pause par sa conjointe enceinte. Il devra faire face à un « immense » défi au bar de l’Hôtel du Nord sur Saint-Vallier. 

 Fidèles à la tradition, les Contes à passer le temps se terminent avec une histoire totalement déjantée mettant en vedette tous les comédiens. Maxime Robin a eu l’idée de croiser la deuxième arrivée de Jacques Cartier à Québec avec le ballet Casse-Noisette.  

 Un moment toujours savoureux où tout le monde s’éclate solidement et avec une finale délirante et amusante. Une finale où l’on rend aussi hommage aux femmes qui ont bâti le Québec, avec une réinterprétation du Petit Roi de Jean-Pierre Ferland. 

 Le volet musical prend encore plus d’ampleur, avec la présence, pour une deuxième année, du musicien Frédéric Brunet et l’apport des comédiens.  

 On a déjà hâte au 10e anniversaire.   

 ► Les Contes à passer le temps sont présentés jusqu’au 30 décembre à la Maison historique Chevalier. Les billets sont en vente sur lepointdevente.com