/sports/hockey
Navigation

Challenge Midget AAA: les Albatros du Collège Notre-Dame champions

Les Albatros étaient tout sourire après leur victoire de 2 à 1 face aux Chevaliers de Lévis en grande finale du Challenge midget AAA.
Photo Élie Duquet Les Albatros étaient tout sourire après leur victoire de 2 à 1 face aux Chevaliers de Lévis en grande finale du Challenge midget AAA.

Coup d'oeil sur cet article

L’expression «tout est possible» peut parfois sembler irréaliste, mais les Albatros du Collège Notre-Dame l’ont prise au pied de la lettre cette fin de semaine. En vertu d’une victoire au compte de 2 à 1 face aux Chevaliers de Lévis, la dernière équipe au classement général a remporté la finale du Challenge Midget AAA, hier après-midi, à l’Aréna Jean-Claude-Tremblay de La Baie.  

Peu de gens y croyaient, mais les Albatros ont remporté en l’espace de cinq jours autant de parties (5) qu’en 28 joutes depuis le début de la saison dans le circuit Midget AAA. Arrivés à La Baie comme négligés, les hommes de l’entraîneur-chef Mike Maclure n’ont eu l’air en rien d’une équipe de bas de peloton lors de ces cinq jours d’activités, ne baissant pavillon qu’à une seule reprise face aux Cantonniers de Magog.    

«Ce n’est pas juste l’histoire d’une semaine! Depuis le début de l’année, les gars ont appris à être des athlètes en plus d’être très unis. Nous avons roulé nos quatre trios en plus de nos six défenseurs tout au long du tournoi, donc c’est certain que vers la fin, nous avions plus d’énergie. Lorsque tu te dédies à 100% pour une cause, des choses comme aujourd’hui [hier] arrivent!», a laissé entendre l’entraîneur-chef des Albatros du Collège Notre-Dame, alors que ses hommes festoyaient sur la patinoire.    

Dans la victoire, le gardien de but Nathan Pelletier a été intraitable du début à la fin, se signalant à quelques reprises, dont en réalisant un superbe arrêt de la mitaine pour conserver le pointage à 2-1, à la fin du deuxième vingt.    

L’équipe «Cendrillon»  

Celui qui en est à une première saison à la tête des Albatros affirme cependant que malgré les difficultés que son équipe a pu rencontrer depuis le début de la saison, personne n’avait perdu confiance en ses moyens dans le clan du Collège Notre-Dame.    

«Pour être honnête, nous y avons cru. Nous avons remporté notre première partie face aux maritimes 9 à 0 et plus ça allait, plus on y croyait. Lorsqu’on travaille tous dans la même direction, on peut surmonter des montagnes. Les gens aiment les underdogs, nos gars criaient "respect" à la fin de la partie sur le banc puisque personne ne croyait en nous en début de tournoi. On peut dire qu’on est l’équipe Cendrillon!», a lâché Maclure, après la victoire des siens.  

Avec cette victoire, les Albatros obtiennent donc un passe-droit au premier tour des séries éliminatoires dans le circuit Midget AAA.    

Défi relevé à La Baie  

Pour une deuxième année consécutive, le plus gros tournoi de hockey Midget au Québec, soit le Challenge Midget AAA, s’est déroulé à La Baie. Après une première année couronnée de succès, le président de la ligue Midget AAA, Yanick Levesque était plus que satisfait au terme de cette deuxième édition au pays de Bleuets.    

À sa deuxième année à la tête du circuit Midget québécois, Yanick Levesque ne s’attendait à rien de moins provenant de l’organisation du tournoi chapeauté par Michel Simard, président de l’équipe hôtesse du Challenge, les Élites de Jonquière.    

«L’an passé, lors de mon premier Challenge en tant que président, c’était déjà un succès. Là, cette année, le défi c’était justement d’être aussi bon, sinon meilleur que l’année précédente et force d’admettre que les organisateurs ont réussi! Tout à l’heure, j’étais sur la patinoire pour la remise des médailles et tout le monde me disait qu’ils étaient contents de l’accueil qu’ils avaient reçu.»    

Rappelons qu’il reste deux autres années au contrat de quatre ratifié entre le Challenge Midget AAA et la ville de La Baie.    

Heureux pour les Albatros  

Bien que M. Levesque aurait assurément voulu que toutes les équipes de son circuit remportent ce Challenge, celui qui est actuellement aussi à l’emploi du Réseau des sports ne pouvait cacher sa satisfaction vis-à-vis le résultat du challenge 2019.    

«Évidemment, en tant que président, je me dois d’être impartial et de prendre parti pour chacune des 15 équipes de la ligue. Mais de voir une équipe qui avait son lot de difficultés en saison régulière se présenter ici et remporter la finale contre les champions en titre, ça prouve qu’il y a une belle parité dans le circuit et que tout est possible au Challenge!»