/news/society
Navigation

Des milliers de cadeaux sous les sapins des sinistrés

La générosité permettra à des centaines d’enfants d’avoir un jouet pour Noël

Coup d'oeil sur cet article

SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC |  Des centaines de familles sinistrées des inondations du printemps dernier ont reçu gratuitement près de 2000 jouets à glisser sous le sapin pour leurs enfants à Noël. 

Vicky Constantinou recevait dimanche les seuls cadeaux qu’elle et son conjoint pourront offrir à leurs deux enfants à Noël de la part d’Annie Laferrière, organisatrice de cette collecte de jouets. Environ 350 familles ont reçu des présents pour leur progéniture.
Photo collaboration spéciale, Stéphane Sinclair
Vicky Constantinou recevait dimanche les seuls cadeaux qu’elle et son conjoint pourront offrir à leurs deux enfants à Noël de la part d’Annie Laferrière, organisatrice de cette collecte de jouets. Environ 350 familles ont reçu des présents pour leur progéniture.

« On n’avait pas les moyens de leur offrir des cadeaux de Noël. Grâce à cette générosité, ils auront quelques jouets. C’est important parce que nos enfants avaient tout perdu dans les inondations », lance avec émotion, Vicky Constantinou, 36 ans.  

On se souvient que plus de 2000 maisons  ont été inondées le 27 avril dernier quand la digue a cédé.

Générosité de Saguenay

« Les deux chambres de mes enfants se trouvaient au sous-sol. Tout était là. Ils ont tout perdu. Je suis chanceuse parce qu’ils ont compris. On va pouvoir leur offrir un beau Noël », explique Annie Aubin, une maman de la 22e Avenue. 

C’est l’organisme de La Caserne de jouets située à Saguenay, qui amasse des jouets à longueur d’année pour les plus démunis, qui a eu l’idée de cette initiative. 

« Après avoir vu les reportages [sur la remise des décorations de Noël aux sinistrés, il y a deux semaines], on s’est dit qu’on pouvait les aider. On a beaucoup de jouets et c’est notre rôle d’aider les enfants », expliquait il y a une semaine, Mario Gagnon, le fondateur de l’organisme.  

350 familles

 Les sinistrés ont été avisés de s’inscrire sur une page web mise en ligne par les bénévoles.  

Les gens devaient choisir des catégories de jouets selon l’âge et les préférences de leurs enfants.  

La Caserne a emballé environ 2000 jouets dans des boîtes et les a acheminés à Sainte-Marthe-sur-le-Lac afin de les remettre à quelque 350 familles dimanche.  

 « Les parents sont vraiment contents. C’est une aide qui leur fait du bien. Ils nous disent merci et joyeux Noël avec le sourire », lance Caroline Landry, l’une des organisatrices d’Opération magie de Noël pour les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. 

 « On n’a pas juste perdu une maison, on a aussi perdu un salaire. J’avais une garderie chez-moi. C’est doublement difficile et c’est très long avec le gouvernement. Financièrement, ce n’est pas facile alors on est bien heureux de cette aide », ajoute Mme Aubin, mère de deux garçons de
9 et 13 ans. Elle a eu de la difficulté à retenir ses larmes en recevant les cadeaux. 

 Toujours en attente 

 Plusieurs des sinistrés rencontrés dimanche n’avaient toujours pas été payés après plusieurs mois de démarches avec le ministère de la Sécurité publique.  

« C’est terriblement long et compliqué. Il y a beaucoup d’erreurs dans les dossiers et on encaisse des pertes. Nous n’étions pas dans une zone inondable, mais on nous considère comme si on avait acheté sachant qu’on allait être inondé. Certains ne savaient même pas qu’il y avait une digue entretenue par la Ville et le gouvernement », conclut Mme Aubin.