/news/society
Navigation

Hallmark change son fusil d’épaule après de nombreuses critiques

Hallmark change son fusil d’épaule après de nombreuses critiques
Photo capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Après s’être attiré les foudres des plusieurs internautes, l’entreprise Hallmark ravise sa position concernant le retrait de publicités montrant deux femmes en train de s’embrasser.

Dans un communiqué paru dimanche, l’entreprise explique «l’équipe a été angoissée par cette décision étant donné les répercussions causées non intentionnellement.»

«Nous sommes sincèrement désolés pour le mal et la déception que cela a pu engendrer», poursuit Mike Perry, président et chef de la direction de Hallmark Cards Inc.

Hallmark indique finalement qu’elle travaillera de pair avec ses partenaires pour rétablir la diffusion de ses annonces.

L’entreprise, connue pour ses cartes de souhaits, s’est retrouvée dans une vive controverse au cours des derniers jours dans la foulée de la décision de sa chaîne de télévision de retirer des annonces.

Les quatre annonces retirées, qui faisaient partie d’une série de six faisant la promotion du site Zola, spécialisé dans l’industrie du mariage. 

Elles avaient commencé à être diffusées le 2 décembre sur Hallmark Channel, mais ont été mises de côté jeudi dernier après qu’une pétition pour leur retrait eut été lancée par One Million Moms (Un million de mamans), une division de l’American Family Association (Association américaine de la famille), un groupe conservateur. 

Deux autres publicités, ne montrant pas des couples de lesbiennes s’embrasser, ont pour leur part continué d’être diffusées. 

Un porte-parole de Hallmark a expliqué que les «démonstrations publiques d'affection» des femmes violaient les politiques de la chaîne, a rapporté le «New York Times», dimanche. La compagnie n’a toutefois pas expliqué pourquoi une publicité pratiquement identique où on voit un homme et une femme s’embrasser n’a pas été retirée. 

Dans un communiqué officiel, la maison mère de Hallmark, Crown Media Family Networks, a indiqué que la décision de retirer les publicités venait d’elle, ajoutant que «le débat autour de ces publicités [...] détournait l'attention de l'objectif de notre réseau, qui est d’offrir du divertissement». 

L’entreprise Zola s’est de son côté dite surprise de cette décision, soulignant qu’elle avait déjà fait diffuser des publicités mettant en vedette des couples de même sexe sur la chaîne de Hallmark. Zola a finalement décidé de retirer les deux publicités que Hallmark continuait de diffuser. «Hallmark a approuvé une publicité où un couple hétérosexuel s'embrassait. Tous les baisers, couples et mariages sont des célébrations égales d'amour et nous ne ferons plus de publicité sur Hallmark», a déclaré la compagnie. 

La décision de Hallmark a aussi suscité l’ire de groupes LGBT et de beaucoup d’internautes sur les médias sociaux, plusieurs appelant au boycottage de l’entreprise avec des mots-clics #boycotthallmark et #BoycottHallmarkChannel. 

L’animatrice et actrice ouvertement lesbienne Ellen DeGeneres a notamment demandé des explications samedi sur Twitter à Hallmark Channel et son grand patron : «Nous sommes presque en 2020? @hallmarkchannel, @billabbottHC... à quoi vous pensez? Expliquez, SVP. Nous sommes tout ouïe.»