/sports/ski
Navigation

Laurence St-Germain désormais dans les cinq meilleures au monde

Laurence St-Germain désormais dans les cinq meilleures au monde
AFP

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) – Après deux Coupes du monde de ski alpin en deçà de ses attentes, Laurence St-Germain a repris le rythme avec lequel elle avait conclu la saison 2018-2019. Elle a obtenu le meilleur résultat de sa carrière, une cinquième place, au slalom en parallèle de Saint-Moritz, dimanche. 

«Ce dont je suis vraiment fière, c’est qu’à chaque tour, je me suis améliorée et j’étais de plus en plus confiante. Tout s’est aligné aujourd’hui et je suis encore plus contente si je pense à mes courses [de la Coupe du monde] de Levi et Killington, où j’étais un peu déçue de mes résultats. Là, l’année est partie et c’est motivant pour la suite», a-t-elle indiqué depuis la Suisse. 

Ce classement a permis à l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges d’améliorer son meilleur résultat international d’un rang, elle qui s’était classée sixième à l’étape urbaine en parallèle de Stockholm, en février. 

«Je ne sais pas si c’est une histoire d’amour, mais j’aime vraiment le parallèle. Il y a une motivation de plus lorsqu’il y a quelqu’un à côté de toi. Il faut maintenant que j’amène cette intensité-là en slalom [individuel]. Plus ça va, plus j’ai de bons résultats dans cette discipline et je suis contente qu’elle soit maintenant dans le circuit.» 

Dans son parcours du jour, la Québécoise a d’abord vaincu la Japonaise Asa Ando et l’Allemande Christina Ackermann. En quart de finale contre la Slovaque et éventuelle gagnante Petra Vlhova, St-Germain a été devancée pour ensuite terminer sa journée avec des victoires contre la Norvégienne Nina Haver-Loeseth et l’Italienne Federica Brignone. 

«Je suis vraiment contente de ma journée. Un peu déçue aussi, car après mes deux manches de qualification, je trouvais que j’aurais pu plus attaquer dans le parcours, ce qui m’a classée 25e. Contre Petra Vlhova (en quart de finale), c’est la seule ronde que j’ai perdue.» 

Fournier rate le couperet à Val-d’Isère 

Au même moment, au slalom masculin de la Coupe du monde de Val d’Isère, le Montréalais Simon Fournier a été écarté de la deuxième manche de l’épreuve remportée par le Français Alexis Pinturault (1 min 47,91 s). Fournier a conclu au 40e rang, ratant sa qualification des 30 premiers retenus pour la seconde manche par 1,08. 

Le Suédois Andre Myhrer (+1,44) et l’Italien Stefano Gross (+1,47) sont aussi montés sur le podium.