/sports/hockey
Navigation

Les Sénateurs ont raison de sourire

Les Sénateurs ont raison de sourire
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Sénateurs d’Ottawa jouent de façon inspirée et dynamique dernièrement, ce qui réjouit leur directeur général Pierre Dorion, surtout heureux de la progression des jeunes talentueux de son organisation. 

Même si l’équipe occupe le 14e rang de l’Association de l’Est avec 30 points en 33 rencontres, il y a lieu d’être optimiste dans la capitale fédérale. Les «Sens» ont obtenu cinq points sur une possibilité de six lors de leurs trois dernières sorties. De plus, outre Anthony Duclair et Jean-Gabriel Pageau qui ont récolté leur part de points, d’autres offrent des performances intéressantes. 

Entre autres, le défenseur Thomas Chabot a retrouvé son aplomb, aux dires de Dorion. Le signataire d'une prolongation contractuelle de huit ans et de 64 millions $ a inscrit son nom à la feuille de pointage au cours de chacun de ses quatre plus récents affrontements. 

«Quand on lui a fait signer son contrat, on savait que nous voulions compter sur le gars et son jeu pour les neuf années subséquentes. Il y a toujours des ajustements à réaliser lorsque de nouveaux entraîneurs et un système de jeu différent sont proposés, mais en même temps, je crois que Thomas souhaitait prouver qu’il méritait cet argent en jouant de la bonne façon, a déclaré le DG au quotidien Ottawa Sun. Il essayait juste d’en faire trop et là, il vaut le prix d’entrée à lui seul.» 

Quatrième choix au total du repêchage de 2018, Brady Tkachuk a également eu droit aux louanges de Dorion. L’Américain a amassé 19 points en 33 parties cette année et devrait à ce rythme dépasser son total de 45 de l’an passé. 

«C’est un plaisir de voir comment il aborde tout et sa manière de faire les choses, comme un vétéran de 10 saisons. Parfois, il a l’air d’un homme parmi des garçons. Et il n’a que 20 ans. Pour nous, l’avoir au sein de notre noyau pour les années à venir est un bon signe. Nous aimons les joueurs compétitifs et Brady cadre sûrement bien dans ce moule. Nous misons sur un gars spécial, il ne prend jamais une séquence sur la glace à la légère», a indiqué Dorion. 

Rien ne presse 

Celui-ci a par ailleurs été interrogé sur les intentions des Sénateurs quant à leurs espoirs évoluant à Belleville, dans la Ligue américaine (LAH). La filiale possède des éléments fiables en Alex Formenton, Drake Batherson, Josh Norris et Rudolfs Balcers, mais il ne sert à rien de leur accorder une promotion hâtive, d’après le DG. 

«Chaque espoir prend une route différente pour atteindre la Ligue nationale et, en y arrivant, il veut s’assurer de contribuer et d’obtenir du succès autant individuellement que collectivement. Les amener ici trop tôt ruinera leurs chances de réussite et celles de l’équipe, a-t-il dit. Nous avons un plan pour chacun qui aura accompli beaucoup dans la LAH. Certains auront droit à des matchs ici au cours de la campagne, mais nous devons être prudents et savoir que les joueurs rappelés se développent encore.»