/entertainment/events
Navigation

Un karaoké de Passe-Partout qui plaît tant aux enfants qu’aux parents

Passe-Partout
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | «Passe-Montagne aime les papillons, les souliers neufs et les beaux vestons»: la ritournelle est aujourd'hui connue des enfants québécois depuis le retour de Passe-Partout sur les ondes. L'idée d'organiser un karaoké avec la trame sonore de l'émission culte s'est donc imposée d'elle-même, au grand plaisir des parents qui ont connu la première mouture. 

«Ça fait partie de mon enfance et je les réécoute aujourd’hui avec presque autant d’attention avec ma fille. C’est notre moment à nous deux», a confié Émilie Rivard, qui avec son regard d’adulte, prend conscience de la qualité éducative de l’émission. 

En entendant les indémodables Brosse brosse brosse et Les beaux légumes chantés par des enfants, la jeune maman n’a pu s’empêcher, elle aussi, de fredonner les paroles. 

Un phénomène de société 

Cette première expérience de karaoké spécial Passe-Partout aura été un vif succès dimanche, à l'image finalement de la nouvelle version de l'émission, qui a battu des records de cotes d'écoute pour Télé-Québec, lors de son lancement en février dernier. 

«On ne s’attendait pas à avoir autant de monde aujourd’hui. On rejoint nécessairement le côté nostalgique des parents», a observé Isabelle Desmarais, agente d'information pour la chaîne de télévision publique, qui organisait cet événement en partenariat avec le Musée McCord de Montréal. 

D'autres activités rappelant l'univers des Passe-Carreau, Fardoche et Grand-papa Bi s'y tiendront dans les prochains mois, indique-t-on. 

«L’engouement est aussi fort, même plus. [...] Je pense que la lenteur de l’émission, c’est ce qui fait son succès. On laisse le temps à l’enfant d’apprivoiser les personnages et les histoires», a ajouté Danielle Brassard, aussi agente d’information pour Télé-Québec. 

Les mêmes chansons, mais... 

Si les comptines et les personnages restent les mêmes, la dernière génération de Passe-Partout diffère quand même légèrement de la série originale, tournée de 1977 à 1991. 

C'est que certaines choses ne passeraient plus de la même façon de nos jours. Par exemple, la marionnette Doualé, l'amie haïtienne de Cannelle et Pruneau, a été remplacée par un autre personnage de la diversité, sans accent celui-là. 

Les chansons au double sens trop explicite ont aussi été laissées de côté. 

Question de bon goût, certains classiques ne faisaient donc pas partie de la sélection du karaoké.