/news/currentevents
Navigation

Patrons virés à La Grande Roue

Grande roue de Montréal
Photo Chantal Poirier La Grande Roue de Montréal était jusqu’à maintenant dirigée par Jeff Jorgensen, accusé de sextorsion.

Coup d'oeil sur cet article

La Grande Roue de Montréal se débarrasse de dirigeants douteux, qui ont fait la manchette pour leurs soucis avec la justice et leurs liens mafieux. L’entreprise néerlandaise propriétaire de l’attraction du Vieux-Port prend directement le contrôle.  

Sandibe Global BV rachète la part minoritaire que détient Niels Jorgensen dans La Grande Roue et cherche quelqu’un pour remplacer son fils Jeff, qui dirigeait l’entreprise.      

En attendant, le PDG de Sandibe, Henk Addink, gérera directement la compagnie. En raison de cette annonce, «la plus grande roue au Canada» est fermée jusqu’à jeudi.

La Grande Roue a fait la manchette pour des liens avec le crime organisé depuis 2017, quand notre Bureau d’enquête révélait que l’entreprise avait confié ses services alimentaires à Steve Vogl, un homme d’affaires au dossier criminel chargé, proche des leaders de la mafia montréalaise.      

Nous avions obtenu une photographie de Vogl dans une réunion avec des patrons de la pègre, dont Nicola Spagnolo et Leonardo Rizzuto, fils de l’ancien parrain Vito Rizzuto.      

En avril 2019, la Régie des alcools a d’ailleurs refusé d’octroyer un permis à La Grande Roue, après que des policiers eurent démontré en audiences les liens de l’entreprise avec Vogl. Ils ont expliqué comment l’homme d’affaires était en mesure de rencontrer les plus hauts dirigeants du crime organisé italien, dont Vito Rizzuto lui-même avant sa mort, en 2013.      

Puis en août dernier, le directeur de La Grande Roue Jeff Jorgensen a été accusé de «sextorsion». Il aurait envoyé à un homme d’affaires des photos compromettantes de lui en le menaçant de les publier, faute de lui transmettre une importante somme d’argent.      

Pour le remplacer, l’entreprise devrait avoir une nouvelle équipe de direction en place «en janvier», selon un porte-parole de La Grande Roue, Mathieu Filion.      

La compagnie compte également remplacer Vogl comme son fournisseur alimentaire.