/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Capitales mettent la main sur deux autres Canadiens

Le voltigeur Tristan Graham et le lanceur Jake Polancic se joignent à l’équipe

Les Capitales mettent la main sur deux autres Canadiens
Photo d'archives Daniel Mallard

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales de Québec ont repris goût depuis l’an dernier à faire abondamment confiance au talent canadien, et le gérant Patrick Scalabrini a poursuivi dans cette veine, mardi.

Après l’embauche la semaine dernière du Montréalais Jonathan Lacroix, le grand patron du club de la Ligue Frontier a mis sous contrat le lanceur Jake Polancic et le voltigeur Tristan Graham, qui en seront tous les deux à une première expérience dans le baseball indépendant.

« Ce sont un peu des polices d’assurance qui vont se battre pour gagner des postes de partant. On sait qu’ils ont un potentiel très intéressant et on veut voir où ils se situent dans leur carrière », a expliqué Scalabrini.

La venue de Graham, qui est âgé de 24 ans, après avoir été un choix de 22e ronde des Orioles de Baltimore en 2015, pourrait s’avérer payante pour la troupe québécoise si ce dernier demeure loin de l’infirmerie, estime Scalabrini. À 6 pi 4 po et 215 lb, ce dernier ne passe pas inaperçu sur un terrain.

Absent pour la totalité de la saison 2018 en raison d’une blessure, le natif de North Vancouver n’a pris part qu’à 22 rencontres l’an dernier au niveau A faible dans l’organisation des Orioles. Ça n’empêche pas le gérant des Capitales de rêver un brin en énumérant les qualités athlétiques de sa nouvelle acquisition.

« C’est une brute et un spécimen. Il est rapide, il a de la puissance, mais il n’a jamais été en santé pour jouer. Il a faim et il se dit prêt. Ce sera à lui de gagner sa place. Il se fera d’ailleurs voir dans la California Winter League à partir du mois de février », a mentionné Scalabrini. Lachlan Fontaine, qui a endossé l’uniforme à rayures au cours des quatre derniers étés, se joindra aussi à ce circuit hivernal.

Un artilleur de 21 ans

Quant à Polancic, originaire de Langley en Colombie-Britannique, il a œuvré dans 99 manches depuis quatre ans dans l’organisation des Diamondbacks de l’Arizona qui l’avait repêché à 17 ans en 2016.

« Il a fait de belles choses dans le passé. Cela dit, il n’a pas beaucoup de vécu et il veut maintenant être partant. Il a une bonne vélocité et beaucoup d’étoffe », a dit Scalabrini au sujet de l’artilleur de 21 ans.

Les Capitales ont par ailleurs tendu une perche à quelques recrues en prévision du prochain camp d’entraînement. Ils sont aussi en attente dans le dossier de l’arrêt-court cubain Yordan Manduley, mais Scalabrini ne s’attend pas à un dénouement avant février ou mars avec les autorités de l’île socialiste.