/news/currentevents
Navigation

Manque d’expérience fatal

Le chauffeur de 16 ans aurait perdu le contrôle de son véhicule sur la neige

FD-ACCIDENT-SAINT-ALEXANDRE
Photo Agence QMI, Maxime Deland La carcasse du véhicule blanc a dû être ouverte à l’aide de pinces de désincarcération pour extirper les cinq passagers.

Coup d'oeil sur cet article

L’inexpérience d’un automobiliste de 16 ans pourrait selon toute vraisemblance lui avoir coûté la vie, en plus de blesser quatre de ses amis et passagers, mercredi, à Saint-Alexandre-d’Iberville.

Mercredi, Félix Galipeau, 16 ans, a terminé la production écrite de son cours d’anglais à 10 h 35, à la Polyvalente Marcel-Landry. Les élèves de cinquième secondaire n’avaient qu’un seul examen ce jour-là.

En début d’après-midi, le jeune homme ramenait quatre de ses amis chez lui. Il s’agissait de deux garçons et deux filles, âgés de 16 et 17 ans.

Félix Galipeau ne possédait qu’un permis d’apprenti.

« Dans les circonstances, il ne respectait pas les conditions, puisqu’il n’y avait pas d’accompagnateur qui détenait de permis valide depuis plus de deux ans », a confirmé Ingrid Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

À 13 h 30, le conducteur inexpérimenté aurait perdu la maîtrise de son véhicule blanc en raison des mauvaises conditions routières, avancent les autorités. Une faible neige tombait. La poudrerie recouvrait la chaussée glissante.

Profond fossé

La voiture a terminé sa course dans un profond fossé d’une dizaine de pieds sur le chemin de la Grande-Ligne, près de chez lui. C’est une zone où la limite permise est de 80 km/h.

La vitesse, la drogue et l’alcool ont été écartés des hypothèses de la SQ.

Les pompiers de Saint-Alexandre ont rapidement été dépêchés sur les lieux.

Ils étaient munis des pinces de désincarcération. La carcasse du véhicule avait été lourdement endommagée par l’impact.

« On a sorti le chauffeur en premier. Deux nous parlaient, les autres étaient semi-conscients », a expliqué Benoît Brodeur, directeur du Service des incendies de Saint-Alexandre, qui était sur place.

L’adolescent qui était derrière le volant au moment de l’impact a finalement succombé à ses blessures à l’hôpital. Ses amis y reposent toujours dans un état stable.

Au lendemain du drame, leurs collègues de classe étaient bouleversés par le départ de leur ami, qu’ils ont décrit comme un garçon « énergique et au grand sourire ».

« Tout le monde se serrait dans ses bras et tout le monde pleurait. C’était vraiment triste », a confié au Journal Zachary Jean, 15 ans.

Un garçon généreux

« Félix était le garçon le plus généreux qui pouvait exister. Tout le monde aurait besoin d’un Félix dans sa vie, a quant à elle soufflé Lee-Lou Daigle, une bonne amie. Ça nous fait mal au cœur de savoir qu’il ne sera pas avec nous pour la remise des diplômes. »

Plusieurs intervenants ont été déployés par la Commission scolaire des Hautes-Rivières.

Les élèves trop ébranlés pouvaient quitter la classe, jeudi. Ils reprendront leurs examens au retour du congé des Fêtes.

En après-midi, un groupe d’amis du défunt a installé une croix en sa mémoire.

– Avec Jonathan Tremblay