/entertainment/shows
Navigation

40 spectacles mémorables présentés à Québec au cours de la dernière décennie

Coup d'oeil sur cet article

Au cours de la dernière décennie, il y en a eu des spectacles époustouflants à Québec. Il fut très difficile de faire le tri et de choisir parmi toutes ces soirées grandioses de musique. Voici ce que nous avons conservé. Des shows qui resteront gravés dans notre mémoire à tout jamais.   

2010                               

Muse (Colisée Pepsi)  

Photo d’archives, Annie T. Roussel

Autour de la scène circulaire étaient rassemblées 15 000 personnes! Ce spectacle conçu autant pour les yeux que pour les oreilles était dans le cadre de la tournée The Resistance. C’était leur première visite au Colisée et la formation britannique avait prouvé que rien n’est à son épreuve. Les billets s’étaient vendus en une seule journée. Muse était très attendu. Précisons que tous les passages de Muse à Québec sont un événement musical grandiose.                               

The Black Eyed Peas (FEQ - plaines d'Abraham)  

Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Le groupe avait définitivement comblé les milliers de fans survoltés sur les Plaines. Plus d'une heure avant le début du spectacle, le site a atteint sa capacité maximale. L'arrière-scène, où avait été installé un écran géant, était tout aussi bondée que l'avant-scène. Un spectacle qui est passé à l’histoire de la ville de Québec.                               

Rammstein (FEQ - plaines d'Abraham)                     

Photo d'archives, Didier Debusschère

Une performance à mi-chemin entre le burlesque et le grotesque qui avait ravi la foule. Feux d'artifice et flammes avaient clôturé le FEQ 2010 avec Rammstein. Le groupe allemand était sorti de sa tournée européenne pour offrir à Québec une expérience visuelle et sonore hors du commun.                               

2011                               

Metallica (FEQ - plaines d'Abraham)                     

PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Le premier spectacle de Metallica sur les Plaines reste encore aujourd’hui l’un des plus attendus de l'histoire du Festival d'été de Québec. En 2011, la Vieille Capitale avait été l'une des rares villes à avoir eu la chance d'accueillir Metallica. Le groupe s’était accordé du temps pour la vie familiale. À 19 h 30, le nombre maximal de spectateurs avait été atteint sur les Plaines. Une soirée magnifique.                               

Elton John (FEQ - plaines d'Abraham)                   

PHOTO D'ARCHIVES, DIDIER DEBUSSCHÈRE

Le 9 juillet 2011, Sir Elton John était très attendu sur les Plaines. Le «Rocket Man» avait présenté un spectacle de deux heures avec un medley de 12 minutes en ouverture. Sa grande forme au plan vocal était sur toutes les lèvres et la vedette britannique était entourée de sept musiciens et de quatre choristes.                               

Rod Stewart (Lévis)   

PHOTO D'ARCHIVES, BENOÎT GARIÉPY

Le spectacle de Rod Stewart avait attiré des dizaines de milliers de personnes à Lévis, pour l’événement Célébrations Lévis 2011. C'était la première fois que la ville présentait un spectacle de cette envergure. Les admirateurs de la légende du rock britannique ont pu entendre ses plus grands succès des années 1970 et 1980, comme Da Ya Think I'm Sexy? et Tonight's the Night.                               

2012                               

Roger Waters (plaines d’Abraham)  

PHOTO D'ARCHIVES, BENOÎT GARIÉPY

M. Waters était à Québec afin de présenter son œuvre mythique, le spectacle The Wall. Il avait fallu convaincre l’artiste de prolonger sa tournée afin d’être de passage sur les Plaines. On y avait érigé le plus long mur de la tournée, long de 300 mètres. Grâce à d’ingénieux effets visuels et sonores, les 71 000 spectateurs ont été éblouis. Incomparable! Soulignons qu'en octobre 2017, sa tournée US + THEM était de passage durant deux soirs au Centre Vidéotron. En tout, près de 25 000 personnes avaient assisté aux deux soirées. Très ému, le légendaire bassiste-chanteur avait même essuyé quelques larmes durant l’ovation.                               

Bon Jovi (FEQ - plaines d'Abraham)                   

PHOTO D'ARCHIVES, STEVENS LEBLANC

Verres fumés sur les yeux, manteau arborant un drapeau américain, Bon Jovi avait offert une performance à la hauteur des attentes. On se rappelle le solo de guitare que nous a offert Richie Sambora sur You Give Love A Bad Name, la deuxième pièce de la soirée. Le moment qui avait fait jaser: Jon Bon Jovi qui s’aventure près des barrières où une fan a pu l’embrasser.                               

Aerosmith (FEQ - plaines d'Abraham)                     

PHOTO D'ARCHIVES, STEVENS LEBLANC

C’était le premier rendez-vous entre Québec et Aerosmith depuis 1998... et quelles retrouvailles puissantes! Tyler, multipliant les déhanchements suggestifs, avait donné une prestation époustouflante et tout en voix. Le très attendu Dream On a été livré à la perfection du début à la fin pendant que Joe Perry s’est juché sur le piano blanc pour gratter sa guitare.                                

LMFAO (FEQ - plaines d'Abraham)                   

PHOTO D'ARCHIVES, STEVENS LEBLANC

Redfoo avait livré la marchandise, seul, sans son acolyte Sky Blu. Ça n’avait aucunement empêché les plaines d’Abraham d’accueillir une foule dense et en délire. Comme le chanteur, le public s’était vêtu de lunettes, de fluo et d’imprimés zébrés. Redfoo et son équipe, très à l’aise et sans gêne, s’étaient fait aller le paquet sur Sexy And I Know It... Comment l’oublier?                               

Madonna (plaines d’Abraham)  

PHOTO D'ARCHIVES, BENOÎT GARIÉPY

La reine de la pop était débarquée pour la toute première fois à Québec. On dit que 72 000 admirateurs avaient assisté à ce spectacle très théâtral conçu en tableaux. Pendant presque deux heures, la Madone avait livré ses 22 chansons, dont la majorité issue de son album MDNA, ce que lui ont reproché plusieurs fans mécontents de la sélection des pièces qui ne faisait pas assez de place aux grands succès de Madonna.                      

Jean Leloup (FEQ - plaines d'Abraham)               

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Souriant et accueillant, il n’avait pas été hué et il n’avait pas insulté le public (référence à sa décevante prestation au Colisée en août 2008). Jean Leloup avait même l'air totalement heureux de se retrouver sur la scène des plaines d'Abraham. La soirée avait commencé avec Isabelle, Nathalie, Cookie, Faire des enfants et I Think About You. En rappel, cigarette au bec, il avait offert I Lost My Baby.                

2013                               

Paul McCartney (plaines d’Abraham)  

PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Cinq ans après son passage historique pour le 400e anniversaire de Québec, Paul McCartney récidivait avec une prestation émouvante et inoubliable. Presque trois heures de spectacle, plus de 40 chansons et quatre musiciens qui l’accompagnaient. En clin d’œil au spectacle gratuit de 2008, il avait lancé, pour débuter la soirée: «Bonsoir les Québécois. Bonsoir les Québécoises. Salut toute la gang. On va avoir un party ici ce soir.» Quel souvenir!                               

Bruno Mars (FEQ - plaines d'Abraham)                    

Photo d'archives, AFP

Hystérie est le mot qui désigne le mieux cette soirée signée Bruno Mars. Les hurlements de milliers de jeunes filles en pâmoison ne pouvaient pas démentir la popularité du chanteur. Visiblement ravie, la bête de scène avait lancé: «Québec, tu es le plus bel endroit qu’on ait visité dans cette tournée.» Le jeune artiste d’Hawaï avait misé sur une excellente troupe de musiciens, les Hooligans, pour créer une ambiance rappelant les belles années Motown. Rappelons aussi son passage au Centre Vidéotron, en 2017, dans le cadre de sa tournée 24K Magic World Tour. Une foule de plus de 16 000 spectateurs avait acclamé Bruno Mars. Des cris hystériques l’avaient accueilli lors de son entrée sur scène. La foule s’était levée et ne s’était jamais rassise. Sourire étincelant au visage, le chanteur semblait sous le charme.                  

Stevie Wonder (FEQ - plaines d'Abraham)                    

PHOTO D'ARCHIVES, ANNIE T ROUSSEL

L'édition 2013 du FEQ restera marquée à tout jamais par le moment où Stevie Wonder, ovationné par la foule, a retiré ses lunettes. Visiblement ému, il avait les yeux dans l’eau. La star du funk avait fait de Québec l'une de ses rares destinations de 2013 et avait dédié son concert aux victimes de Lac-Mégantic. Il avait ensorcelé et charmé les Plaines avec son groove énergique et sa présence magnétique.                   

Tiësto (FEQ - plaines d’Abraham)              

PHOTO D'ARCHIVES, ANNIE T ROUSSEL

Il avait fait danser et vibrer les Plaines lors de la soirée ÉlectroFEQ du Festival d’été de Québec 2013! Les premières notes qu’il nous avait offertes étaient celles de Paradise, juste avant Take Me, tirée de Club Life, Vol. 3. Le Hollandais nous avait offert des rythmes tantôt purement électros et d’autres fois des remix de chansons comme Young and Beautiful de Lana Del Rey. Une heure trente de performance éclatée.              

2014                               

Cypress Hill (FEQ - parc de la Francophonie)                   

Photo d'archives, Yves Leclerc

Complètement fou! Rarement il y a eu d’aussi grandes files pour entrer sur le site du parc de la Francophonie. B-Real et les membres de la formation californienne Cypress Hill avaient pris le contrôle total du site, lors d’une première visite inoubliable à Québec. L’un des moments souvenirs, Sen Dog, ramassant un joint lancé par un spectateur et lançant: «Il pleut de la marijuana. Je vais le fumer et en profiter.»                                

Lady Gaga (FEQ - plaines d'Abraham)                    

Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Le spectacle avait été un succès sur toute la ligne pour la toute première visite de Lady Gaga à Québec. On dit que la Mother Monster avait attiré 90 000 spectateurs sur les Plaines. Ses plus gros succès ont été chaudement accueillis: Just Dance, Paparazzi, Bad Romance, Alejandro, Telephone et Poker Face. La vedette de la pop en avait mis plein la vue avec ses costumes, ses perruques et ses chorégraphies.               

Billy Joel (FEQ - plaines d’Abraham)             

PHOTO D'ARCHIVES, SIMON CLARK

Le piano man, charismatique et en grande forme, avait rempli ses promesses. De passage à Québec pour la toute première fois en 50 ans de carrière, c’est un chanteur et pianiste à la voix inchangée qui avait offert un spectacle rempli de frissons sur les Plaines. Durant près deux heures, Billy Joel avait partagé plusieurs de ses nombreux succès pour faire chanter les spectateurs à tue-tête.                  

Bryan Adams (FEQ - plaines d'Abraham)                   

Photo d'archives, SIMON CLARK

Il s'agissait d'une première au FEQ pour le chanteur canadien... toute une première! Chacun de ses passages à Québec est un événement et son spectacle sur les Plaines ne fait pas exception à la règle, et ce, malgré un ciel menaçant. Le hit maker a performé devant un public conquis d’avance et avait offert 24 succès en deux heures de concert.                                

2015                               

Metallica (Colisée et Centre Vidéotron)  

Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

En 2015, le Colisée accueillait son dernier spectacle avec la venue de Metallica. Le groupe américain se produisait dans le vieil aréna, avant de présenter un autre spectacle, deux soirs plus tard, au Centre Vidéotron pour l’inauguration de l’amphithéâtre. Devant 15 000 spectateurs, James Hetfield avait souligné à plusieurs reprises ce tout dernier spectacle au Colisée. Pour le Centre Vidéotron, une scène de 360 degrés située au milieu de l'aréna avait été installée. Deux concerts qui ont définitivement marqué l'histoire de Québec.                               

Rolling Stones (FEQ - plaines d'Abraham)                     

PHOTO D'ARCHIVES, SIMON CLARK

Le quatuor a attaqué les Plaines avec Start Me Up. En tout, deux heures de rock’n’roll avec des septuagénaires qui semblaient avoir maximum 30 ans. Les Rolling Stones ont bouclé leur tournée Zip Code devant une foule monumentale et enjouée à Québec. Un autre gigantesque rendez-vous musical qui restera gravé dans la mémoire des gens de Québec.                               

Foo Fighters (FEQ - plaines d'Abraham)                    

PHOTO D'ARCHIVES, DANIEL MALLARD

Une première (courte) visite électrique pour les Foo Fighters. Avec sa jambe cassée, en pleine tournée Break a Leg, Dave Grohl et sa gang avaient perdu contre la température qui s’était déchaînée. Les Foo Fighters avaient dû quitter les plaines d'Abraham après seulement quatre chansons. «Québec, nous serons de retour... mère Nature gagne toujours», avait promis le groupe sur son compte Twitter, quelques minutes plus tard. En 2018, comme promis, c'était la prise deux... malgré des averses qui ont fait craindre le pire à quelques minutes du début du spectacle de retrouvailles. Finalement et heureusement, le scénario de 2015 ne s’était pas reproduit. «Personne ne va nous arrêter ce soir, motherfuckers. On va danser toute la soirée», avait hurlé Grohl.                      

AC/DC (plaines d’Abraham)   

PHOTO D'ARCHIVES, SIMON CLARK

Le groupe australien n'avait pas visité Québec depuis 15 ans. Comme promis, pyrotechnie et effets spéciaux en avaient mis plein la vue aux spectateurs. Malgré l’absence de deux membres originaux, Malcolm Young atteint de démence et Phil Rudd, aux prises avec la justice néo-zélandaise, le groupe australien mené par Angus Young et Brian Johnson avait attiré une belle et vaste foule pour ce spectacle de la fin août 2015.                               

2016                               

Céline Dion (Centre Vidéotron)  

PHOTO D'ARCHIVES, Daniel Mallard

En 2016, Céline Dion avait chanté à cinq reprises à guichets fermés au Centre Vidéotron. D’ovation en ovation, le public avait été conquis du début à la fin. Céline Dion avait enchaîné près d’une trentaine de chansons, livrées en deux heures, sans le moindre signe de fatigue vocale. Cette année, le 18 septembre, la diva a commencé sa tournée Courage à Québec, après 16 années de spectacles à Las Vegas, au Colosseum du Caesars Palace.                             

Sting et Peter Gabriel (FEQ - plaines d'Abraham)  

PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

D’emblée, la soirée Sting et Peter Gabriel promettait d’être un incontournable. Malgré le froid, ce fut une soirée mémorable pour le 49e Festival d’été de Québec. Les deux légendes britanniques présentaient leur tournée conjointe, Rock Paper Scissors. Appuyés par 12 musiciens et choristes, ils avaient offert des interprétations soignées, chacun pigeant dans le répertoire de l’autre.                               

Pearl Jam (Centre Vidéotron)  

PHOTO D'ARCHIVES, SIMON CLARK

Après 10 ans d’absence, ce fut le grand retour à Québec pour Pearl Jam. Ils étaient très attendus, puisque les 16 000 billets avaient trouvé preneurs en une trentaine de minutes seulement. Eddie Vedder était débarqué sur les planches avec Of The Girl... et une (ou 2) bouteille de rouge à la main. Vingt chansons avaient été présentées, pour le plus grand bonheur des spectateurs qui espéraient une soirée bien remplie.                                   

2017                               

Green Day (Centre Vidéotron)  

Photo D'ARCHIVES, Jean-François Desgagnés

Quelle soirée avec les vétérans du punk rock! Green Day avait performé devant une foule de plus de 13 000 spectateurs au Centre Vidéotron avec leur tournée Revolution Radio. Un incroyable marathon qui s'était étiré sur deux 2 h 30. Armstrong avait même ressorti ses vieux trucs, comme le lancer du t-shirt avec un canon et l’arrosage du public à l’aide d’un boyau. Un concert spectaculaire de 27 chansons composé de leur stock plus récent et de leurs succès indémodables.                              

P!nk (FEQ - plaines d'Abraham)                     

PHOTO d'archives, ANNIE T. ROUSSEL

La perfection! Une performance à couper le souffle de la part de la vedette américaine. La recette magique: une mise en scène époustouflante, des effets visuels impressionnants et une tonne de succès. P!nk était apparue au bout d’une passerelle, au beau milieu de la foule, et avait lancé la fête avec Get The Party Started. Les feux d'artifice avaient alors éclaté.                               

Backstreet Boys (FEQ - plaines d'Abraham)                     

Photo d'archives, Mathieu Bélanger

L’euphorie sur les Plaines pour les Backstreet Boys! Le concert réunissait tous leurs plus grands succès et toutes les chorégraphies originales. Une prestation sans lip-sync où ils ont chanté et dansé durant 1 h 30. La «Backstreetmania» a performé devant des spectatrices hystériques qui criaient à pleins poumons. «C’est notre plus grosse foule en carrière», s’était exclamé A. J. McLean.         

Ed Sheeran (Centre Vidéotron)    

Photo d'archives, Simon Clark

Le 18 juillet 2017, Ed Sheeran avait fait sa première visite à Québec. Le chanteur britannique, avait fait chavirer le Centre Vidéotron avec son charme et ses nombreux succès. Seul, avec sa guitare et son micro, il avait entamé la soirée avec Castle on the Hill. Toute la soirée, les spectateurs ont chanté ses morceaux avec lui et après chacun d’eux, c’était l’euphorie!          

Les Trois Accords (FEQ - plaines d’Abraham)            

PHOTO D'ARCHIVES, ANNIE T ROUSSEL

Folie et succès s’étaient emparés des Plaines lors du passage mouvementé du groupe. La foule avait sautillé sur Bamboula, Lucille, Grand champion et Tout nu, pour ne nommer que ces chansons. Une soirée francophone réussie et fort appréciée pour le FEQ. Un pur délice!            

Kendrick Lamar (FEQ - plaines d’Abraham)           

Photo d'archives, Simon Clark

Le premier rendez-vous de Kendrick Lamar avec le public de Québec ne s'était pas déroulé sans accrocs. Causé par un problème d'ordinateur, un long temps mort avait fait patienter les spectateurs. On se rappelle aussi que les spectateurs dans la zone de l'avant-scène n’étaient pas assez enthousiastes à son goût. Le rappeur californien avait quand même réussi à ravir ses fans sur les plaines d'Abraham.           

Migos (FEQ - parc de la Francophonie)         

Photo d'archives, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Dès 8 h le matin, c'était la Migosmania à Québec où des fans attendaient sur la rue Jacques-Parizeau. En fin d’après-midi, la file était devenue si imposante que le Festival d'été avait décidé d'ouvrir les portes une heure à l’avance. Migos avait réussi à réunir plus d'une dizaine de milliers de festivaliers turbulents au parc de la Francophonie. Un spectacle hip-hop qui n'a finalement duré que 45 (petites) minutes.         

2018                               

Sum 41 (FEQ - parc de la Francophonie)   

Photo d'archives, Annie T. Roussel

Québec avait été choisie parmi les trois dates réservées au Canada et Sum 41 nous ont prouvé qu’ils savent très bien comment faire lever le party. À 19 h 30, le parc de la Francophonie affichait complet. Les gens chantaient, dansaient, tapaient des mains... Il fallait être là pour entendre la chanson In Too Deep chantée au diapason avec Deryck Whibley. Magique.                                

Neil Young (FEQ - plaines d'Abraham)                    

Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHÈRE

À 72 ans, la légende canadienne du rock avait offert une prestation époustouflante, lors de sa première visite à Québec. Une vraie leçon de rock pour les plus jeunes devant des Plaines bondées. Après avoir joué Cortez the Killer, il s’était adressé au public en se disant heureux d’être là. C’est ainsi qu’il avait lancé un «merci beaucoup» en français. Deux heures de Neil Young plus tard, la foule était hypnotisée.                

The Chainsmokers (FEQ - plaines d’Abraham)          

Photo d'archives, Simon Clark

Le duo The Chainsmokers avait complètement brassé les Plaines avec une montagne de succès. À 22 h, Andrew Taggart et Alex Pall étaient apparus sur une plateforme surélevée et entourés de fumée, de feux d’artifice, de projections soignées et de lasers impressionnants. Tout un début de show! La suite fut tout aussi grandiose.                        

Justin Timberlake (Centre Vidéotron)  

Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHÈRE

Le 13 octobre 2018 marquait la toute première performance en carrière à Québec de Justin Timberlake. Dans le cadre de sa tournée Man of the Woods, il avait offert sa marque de commerce: des chorégraphies synchronisées et époustouflantes. «Vous êtes vraiment venus faire le party ce soir», avait-il lancé avant d’avaler un shooter, gracieuseté du bar installé au centre du parterre.                               

2019                               

Imagine Dragons (FEQ)  

Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHÈRE

 Les Plaines ont été évacuées après deux chansons à cause des orages. Dan Reynolds qui ne semblait aucunement gêné par les intempéries avait déchiré sa chemise sous la pluie. C’est torse nu, sous le déluge, qu’il a chanté Believer, devant une foule en délire. Le groupe a réagi sur les réseaux sociaux en disant: «Nous serons de retour, c’est promis.»        

Twenty One Pilots (FEQ - plaines d’Abraham)        

Photo d'archives, Annie T. Roussel

Devant une foule déjà conquise, Twenty One Pilots en avait mis plein la vue. Voiture en feu, escalade de la haute tour des projecteurs, visuel hallucinant et confettis faisaient partie de la mise en scène. Tyler Joseph et Josh Dun nous avaient prouvé qu’ils sont nés pour la scène et le spectacle. Les premières tonalités de chaque morceau provoquaient cris et hystérie, de Heathens en passant par Ride et Stressed Out.        

Loud (Centre Vidéotron)       

Photo d'archives, Didier Debusschère

Ce n’était rien de moins que l’euphorie à Québec pour Loud. La vedette rap de l’heure a donné tout un show au Centre Vidéotron, cinq mois après le rendez-vous interrompu par un orage au Festival d’été de Québec. Il était très attendu. Du côté de la mise en scène, impeccable avec ses larges écrans géants, une passerelle, une plateforme élévatrice et des jets de flammes. On a déjà hâte à la prochaine fois!       

– Avec la participation de Mathieu Boulay

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.