/sports/hockey/remparts
Navigation

Dur retour au travail pour les Remparts

Dur retour au travail pour les Remparts
ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

Coup d'oeil sur cet article

À leur retour sur la glace après le congé de Noël, les jeunes Remparts de Québec ont été dominés par l’Armada de Blainville-Boisbriand. La défensive a commis plusieurs revirements dans son territoire tout au long du match et les Diables rouges ont finalement perdu par la marque de 7 à 2, samedi après-midi, au Centre Vidéotron.  

Les Remparts ont pourtant bien démarré la rencontre avec deux échappées en début de match, sans trouver le moyen de déjouer le gardien Émile Samson. Le premier but de l’Armada, marqué par le Russe Yaroslav Likhachev, a semblé faire tourner le vent pour le reste de la rencontre.    

L’entraîneur-chef et directeur général des Remparts, Patrick Roy, n’a pas été tendre envers sa défensive, qui a provoqué 35 surnombres.    

«C’est sûr que je ne suis pas content. Nos défenseurs ont donné 29 chances de marquer. Ça n’a pas sa place. Depuis un bon bout de temps, je suis extrêmement insatisfait du travail de notre brigade défensive. Au début, je ne disais pas un mot, j’essayais d’être positif, mais maintenant c’est trop.    

On se sert de l’excuse de la jeunesse pour essayer de justifier ces revirements, mais attendez, le talent, ça n’a pas d’âge. J’ai bien de la misère avec la façon dont on s’est fait battre aujourd’hui [samedi], surtout devant nos partisans», a résumé Roy, après la rencontre.    

Pas la faute du gardien   

De ses propres dires, le gardien de but de 20 ans nouvellement acquis des Tigres, Tristan Côté-Cazenave, ne connaît pas les débuts espérés avec sa nouvelle équipe. Il a accordé neuf buts en cinq périodes depuis son acquisition. Néanmoins, le patron hockey des Remparts tenait à mentionner que son vétéran n’avait rien à se reprocher.    

«Notre gardien a été laissé à lui-même toute la rencontre. Je n’aurais pas été content d’être le gardien de l’équipe locale. J’ai dit aux défenseurs, après le match, que si j’avais été le gardien, il y a quelques joueurs qui se seraient fait "parler dans le casque". Ce n’était pas chic. On a décidé d’y aller avec des jeunes, et on se doit d’être patient. Ça fait partie du processus», a laissé entendre Roy.    

Meilleur match de la saison pour l’Armada   

L’équipe de Bruce Richardson a joué un bon match à tous les points de vue. Aux dires de l’entraîneur-chef, l’Armada a connu ses meilleures 60 minutes de la saison.    

«Nos joueurs avaient de l’énergie et on a été capable de prendre le contrôle du match en première période. C’est assurément notre meilleur match de la saison. Tout le monde a contribué», a dit l’entraîneur des visiteurs.    

Déception pour le nouveau capitaine   

Avec le départ de Félix Bibeau à Chicoutimi, les Remparts ont décidé de nommer le vétéran Anthony Gagnon capitaine pour le reste de la saison. L’attaquant de 20 ans est le meilleur pointeur de l’équipe jusqu’ici avec une récolte de 30 points en 34 matchs.    

«C’est dommage, je n’aurais pas voulu connaître ce genre de match. C’est sûr que j’ai un rôle de grand frère avec cette équipe. C’est ma cinquième année dans la ligue et j’essaie d’être le meilleur modèle pour tous les jeunes de la formation», a lancé le nouveau capitaine.    

Les Remparts reprennent l’action dimanche, à 15 h, face aux Saguenéens de Chicoutimi au Centre Vidéotron. Félix Bibeau, Anthony Pagliarulo et Théo Rochette affronteront tous leurs anciens coéquipiers.   

7
2
Première période
1-BLB : Yaroslav Likhachev (16) (Henman) 10:04
Punitions: Dubé (Qué) 10:59, Gosselin (BLB) 16:36.
Deuxième période
2-BLB : Simon Pinard (12) (Demers, Lavigne) 0:47 3-BLB : Zachary Roy (9) (Pinard, Demers) 5:40 4-BLB : Yaroslav Likhachev (17) (Lapointe, Henman) AN-13:24 5-BLB : Benjamin Corbeil (12) (Lapointe) 19:18 6-Qué : James Malatesta (15) (Dubé) 19:52
Punitions: St-Laurent (Qué) 6:34, Holmes (Qué) 11:51, Henman (BLB) 13:37.
Troisième période
7-Qué : Thomas Caron (7) (Sergeev) 9:22 8-BLB : Zachary Roy (10) (Pinard, Jackson) 17:02 9-BLB: Yaroslav Likhachev (18) (Henman, Bykov) 18:48
Punitions: Truchon (Qué) 4:57, Lavigne (BLB) 10:16, Ledoux (BLB) 20:00.
Tirs au but
Bl.-Boisbriand 16 - 19 - 13 - 48 Québec 7 - 8 - 15 - 30
Gardiens:
BLB : Emile Samson (G, 13-11-1) Qué : Tristan Côté-Cazenave (P, 6-15-3), Emerik Despatie (3e pér.)
Avantages numériques:
BLB : 1 en 4, Qué : 0 en 3
Arbitres:
Jesse Gour, Marc Muylaert
Juges de lignes:
Olivier Cimon, Marc Simard
ASSISTANCE:
9236

Théo Rochette: baptême avec les Remparts   

La nouvelle acquisition de Patrick Roy, Théo Rochette, effectuait ses débuts avec les Remparts de Québec. Le natif de Donnacona a été plutôt discret à ses premiers coups de patin sur la glace du Centre Vidéotron, mais il a été loin d’être le pire joueur de sa formation.   

Acquis des Saguenéens de Chicoutimi dans la transaction qui a envoyé Félix Bibeau, Anthony Pagliarulo et un choix de 2e ronde en 2020 à Chicoutimi, Rochette pivotait le premier trio des Remparts en compagnie de James Malatesta et Pierrick Dubé. Il a été blanchi de la feuille de pointage et a terminé le match avec un différentiel de -2.   

«Une défaite, ce n’est jamais ce qu’on espère avec sa nouvelle équipe. C’était mon premier match. Il y avait également plusieurs nouveaux venus. On va se concentrer à mieux jouer dans les prochaines rencontres», a dit le jeune centre de 17 ans, au terme de la rencontre.   

Rendez-vous face à son ancien club  

À peine débarqué à Québec, Rochette retrouve déjà ses anciens coéquipiers des Saguenéens. Il ne se cache pas que ce match sera spécial pour lui.   

«J’ai des bons amis avec les Sags, ça va être plaisant de déjà jouer contre eux, mais je vais prendre ça comme un match normal. Je n’ai pas encore parlé aux gars de leur système de jeu, mais je le ferai peut-être avant le match demain (aujourd’hui)», a résumé le nouveau numéro 9 des Remparts.   

Famille plus près  

Celui qui est né à Donnacona, mais qui a grandi en Suisse, a encore de la parenté dans ce coin de Portneuf. Il est plus facile pour ses grands-parents de venir le voir jouer, puisqu’il évolue maintenant à Québec.   

«L’ambiance et l’aréna sont incroyables à Québec. Mes grands-parents et ma mère étaient présents pour mon premier match. Mon grand-père est l’un de mes plus grands partisans», a dit fièrement Rochette.