/weekend
Navigation

Les grands disparus: ils nous ont quittés en 2019

Coup d'oeil sur cet article

La colonie artistique québécoise et le « star-système » mondial n’ont pas été épargnés par la Grande Faucheuse en 2019. Des artistes marquants et des artisans de la télévision, du cinéma, du théâtre et de la chanson sont décédés au cours des 12 derniers mois. Voici les portraits de 30 d’entre eux.  

Réal Giguère   

Animateur, comédien et auteur      

Photo d’archives

Décédé le 11 février, à 85 ans  

Visage incontournable de Télé-Métropole – il a d’ailleurs été surnommé « Monsieur Canal 10 », l’animateur a été à la barre de plusieurs populaires émissions du réseau, dont Jeopardy !, Galaxie et Dix sur dix. Sa plume lui a également permis de connaître du succès avec le téléroman L’or du temps et la création du Ranch à Willie. De plus, il a participé à divers projets en tant que comédien, foulant entre autres les planches lors des débuts de La cage aux folles au Québec. Chanteur à ses heures, on lui doit le succès comique Gros jambon. Il a été emporté par une insuffisance respiratoire.      

Jean-Claude Labrecque   

Réalisateur et scénariste      

Photo d’archives

Décédé le 31 mai, à 80 ans  

Pilier important du septième art québécois, le réalisateur, scénariste et directeur photo a mené une carrière de plus de 50 ans. En plus d’avoir documenté le passage du général de Gaulle à Montréal lors de l’Expo 67, il a tourné plusieurs documentaires sur des personnalités québécoises, dont À hauteur d’homme, qui s’intéressait à la vie politique de Bernard Landry. À titre de responsable de l’image, il a travaillé aux côtés de cinéastes tels que Bernard Émond et Gilles Carle. On lui a notamment rendu hommage pour l’ensemble de son œuvre à la Soirée des Jutra (devenu depuis le Gala Québec Cinéma), en 2012.      

Andrée Lachapelle   

Actrice      

Photo courtoisie, Espace Go

Décédée le 21 novembre, à 88 ans  

Cette grande dame a fait preuve d’élégance tout au long de sa fructueuse carrière étalée sur plus de 60 ans. Elle a enchaîné les rôles à la télévision, au cinéma et au théâtre, gagnant le respect de ses pairs, des gens derrière la caméra, mais aussi du public. La qualité de son jeu lui a, entre autres, valu un prix Génie et un Gémeaux dans les années 90. Elle a conclu son parcours au grand écran en étant l’une des vedettes du drame Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault. Son dernier personnage au petit écran a été celui de Florence Bergman dans Yamaska. Atteinte d’un cancer, elle s’est tournée vers l’aide à mourir pour s’éteindre en douceur.      

Nicole Martin   

Chanteuse      

Photo d’archives

Décédée le 19 février, à 69 ans  

La chanteuse connue grâce aux populaires chansons Laisse-moi partir et Il était une fois des gens heureux a mené une prolifique carrière pendant plus de cinq décennies, franchissant la barre des 20 albums lancés et récoltant de nombreux prix. Celle qui disait ne pouvoir vivre sans chanter a fait ses premiers pas professionnels musicaux à 14 ans. Elle a notamment appris à jouer du piano et de l’accordéon. Elle a, plus tard, été l’animatrice des rendez-vous En chansons et Showbizz, à TVA. À l’aube de ses 70 ans, elle a été frappée par une foudroyante maladie qui l’a emportée en quelques semaines.      

Jean Beaudin   

Réalisateur      

Photo d’archives

Décédé le 18 mai, à 80 ans  

Le prolifique homme de cinéma, à qui l’on doit le classique J.A. Martin Photographe, ainsi que des films comme Le matou et Being at Home with Claude, s’est aussi assis derrière la caméra pour tourner Les filles de Caleb. Il a travaillé à maintes reprises avec la comédienne Marina Orsini, la dirigeant également le temps de L’or et le papier, Shehaweh et Miséricorde. Au cours des années 2000, il a, entre autres, réalisé les longs métrages Le collectionneur et Sans elle. La vie de cet artisan, qui a aussi été scénariste, monteur et producteur, s’est malheureusement arrêtée subitement.      

Monique Leyrac   

Chanteuse      

Photo d’archives

Décédée le 15 décembre, à 91 ans  

L’une des plus belles voix du Québec a porté avec brio les mots de grands poètes d’ici comme Félix Leclerc, Gilles Vigneault, Émile Nelligan et Claude Léveillée. Elle a connu un vif succès dans la province, mais également dans de grandes villes du monde, qu’on pense à New York, Paris et Toronto. Elle a chanté à plusieurs reprises durant l’Expo 67, appuyée par le pianiste André Gagnon, avec qui elle a également maintes fois travaillé en studio. Elle a été emportée par une insuffisance cardiaque. Sur la photo, on la voit avec Félix Leclerc.      

Vic Vogel   

Musicien      

Photo d’archives, Ben Pelosse

Décédé le 18 septembre, à 84 ans  

Le monument du jazz montréalais s’est installé sur la scène musicale à l’adolescence. En 1968, il a fondé l’orchestre Le Jazz Big Band, qu’il a dirigé jusqu’à son dernier souffle, soit pendant 50 ans. On lui doit aussi la musique des cérémonies de l’Expo 67 et celle des Jeux olympiques de Montréal en 1976. Compositeur émérite, il a ajouté sa touche à bon nombre d’œuvres produites par l’Office national du film et à des chansons du groupe Offenbach. C’est un cancer de longue durée qui a mis fin aux prestations du pianiste.      

Michel Lamothe   

Musicien      

Photo d’archives

Décédé le 25 mars, à 71 ans  

Le bassiste surnommé « Willie » s’est joint à Gerry Boulet afin de fonder l’un des groupes les plus connus du Québec au début des années 1970 : Offenbach. Les deux rockeurs s’étaient rencontrés au sein de la formation Les Gants Blancs à la fin de la décennie précédente. Fils du chanteur western Willie Lamothe, il a aussi créé de la musique au sein de la formation Corbeau, ainsi qu’aux côtés de Marjo et Pierre Harel. Un arrêt cardiaque lui a fauché la vie.      

Pierre Nadeau   

Journaliste, animateur et producteur      

Photo d’archives

Décédé le 3 septembre, à 82 ans  

Celui qui a grandement été associé au milieu de l’information en raison de ses emplois d’animateur, de journaliste et de producteur a été emporté par une longue maladie. Figure marquante en ondes, le père de la chef d’antenne de Radio-Canada Pascale Nadeau a été forcé de combattre la maladie de Parkinson pendant plus de 10 ans.      

Claude Lemieux   

Comédien      

Photo d’archives, Agence QMI

Décédé le 29 juin, à 67 ans  

Lié au monde du théâtre pendant plus de 40 ans, le metteur en scène et comédien a aussi pris part au tournage de nombreux films et productions télévisées. Au petit écran, il a notamment fait partie du téléroman jeunesse Watatatow, de la série criminelle Omertà et de l’aventure Cheval-Serpent. Il a succombé à un arrêt cardiaque.      

André Jobin   

Journaliste      

Photo courtoisie

Décédé le 30 juin, à 80 ans  

Pendant plusieurs années, le journaliste a couvert l’actualité sur les ondes de TVA et LCN. Il a été affecté à différentes affaires judiciaires québécoises, ainsi qu’à bon nombre de séances et de développements survenus à l’Assemblée nationale.      

Jocelyne Blouin   

Météorologue      

Photo d’archives, Radio-Canada

Décédée le 27 mai, à 68 ans  

Pendant plus de 30 ans, les téléspectateurs ont pu se fier aux prévisions de cette météorologue en regardant le bulletin de nouvelles Le Téléjournal 22 h, sur le plateau de -Radio-Canada. Depuis 2011, après avoir parlé température plus de 15 000 fois en ondes, elle était à la retraite afin de profiter de la vie. C’est un cancer qui l’a emportée.      

France Nadeau   

Animatrice et journaliste      

Photo d’archives

Décédée le 9 juillet, à 85 ans  

L’épouse de Pierre Nadeau pendant 25 ans et mère de la lectrice de nouvelles Pascale Nadeau a laissé sa marque à la télévision en tant qu’animatrice et journaliste. Elle a fait partie de l’équipe de l’émission Femmes d’aujourd’hui du milieu des années 1960 au début des années 1980, abordant des sujets costauds comme l’équité salariale et la sexualité.      

Jean Pagé   

Animateur et journaliste sportif      

Photo d’archives

Décédé le 9 décembre, à 73 ans  

Visage bien connu des amateurs de sport, il a maintes fois couvert les Jeux olympiques à la télévision de Radio-Canada, où il s’est aussi chargé de La Soirée du hockey. Il a animé l’émission de débats 110 %, sur les ondes de TQS, en plus de parler course automobile à TVA Sports et de chapeauter Le Québec Matin week-end pour LCN. Une récidive de son cancer de la prostate a mis fin à ses jours.      

Michel Legrand   

Musicien, chanteur et compositeur      

Photo d’archives

Décédé le 26 janvier, à 86 ans  

Qualifié de génie de la musique, le compositeur français lauréat de trois Oscars a laissé sa marque à Hollywood en signant le thème des Parapluies de Cherbourg ainsi que celui des Demoiselles de Rochefort, et en travaillant avec Orson Welles. Apprécié mondialement, il a aussi créé pour de grands noms de la chanson, qu’on pense à Ray Charles, Frank Sinatra et Édith Piaf. Il a succombé à une septicémie. Encore habité par la scène, il avait prévu offrir des concerts assis à son piano, au printemps dernier, à 86 ans. À plusieurs reprises, il a été possible de l’entendre au Québec.      

Albert Finney   

Acteur      

Photo d’archives

Décédé le 7 février, à 82 ans  

Le célèbre acteur anglais a été finaliste à l’obtention de cinq Oscars au cours d’une carrière étalée sur plus de 60 ans. L’une de ces nominations faisait suite à son rôle de soutien aux côtés de Julia Roberts dans Erin Brockovich. Il a aussi fait partie de la distribution de Big Fish : la légende du gros poisson, de Tim Burton, et Le crime de l’Orient-Express, tourné par Sidney Lumet. Il n’avait pas été revu au cinéma depuis 2012, dans l’aventure de James Bond Skyfall. Il a été emporté par une infection pulmonaire.      

Peter Fonda   

Acteur      

Photo d’archives

Décédé le 16 août, à 79 ans  

Le fils de Henry Fonda et frère de Jane Fonda a frappé un grand coup au cinéma à la fin des années 1960, défendant le rôle du motard Wyatt et cosignant le scénario du classique américain Easy Rider, avec Dennis Hopper. Il a également eu droit à une grande reconnaissance après avoir tenu le haut de l’affiche du drame Ulee’s Gold vers la fin des années 1990. Le public a pu apprécier sa présence récurrente à l’écran pendant près de 60 ans, tant à la télévision qu’en salle. Il a perdu son combat contre un cancer du poumon.      

Doris Day   

Actrice et chanteuse      

Photo d’archives, WENN

Décédée le 13 mai, à 97 ans  

Actrice et chanteuse américaine, elle a connu la gloire durant les années 1950 et 1960. Elle a obtenu moult honneurs, dont une nomination aux Oscars grâce à son jeu dans la comédie romantique Confidences sur l’oreiller, avec Rock Hudson, trois Golden Globes, un prix Grammy et la médaille de la Liberté décernée aux États-Unis. Elle a immortalisé sa voix sensuelle sur de nombreux disques et des centaines de chansons. On lui doit, entre autres, l’indémodable Que Sera, Sera. Elle a rendu son dernier souffle après avoir contracté une pneumonie.      

Dick Rivers   

Chanteur       

Photo d’archives

Décédé le 24 avril, à 74 ans  

Le prolifique rockeur français à la voix de crooner, au manteau de cuir et aux cheveux noirs aura chanté pendant plus de 50 ans, enregistrant 35 albums, en solo ou avec son groupe, Les Chats Sauvages. Au sein de la formation, il a, entre autres, connu le succès grâce à C’est pas sérieux et Twist à Saint-Tropez. De plus, il a côtoyé de grands noms de la musique, comme les Beatles et Alain Bashung. À une époque où on parlait beaucoup d’Eddy Mitchell et de Johnny Hallyday, il a su faire sa place. Malheureusement, un cancer est venu assombrir la journée de son 74e anniversaire.      

Anémone   

Actrice      

Photo d’archives

Décédée le 30 avril, à 68 ans  

Cette actrice française, de son vrai nom Anne Bourguignon, a enchaîné les comédies et a su prendre sa place dans l’incontournable film de Noël Le père Noël est une ordure. Son personnage de Thérèse, téléphoniste chez « SOS Détresse Amitié », a marqué les esprits. Fumeuse avouée, elle doit sa mort à un cancer du poumon qui la tenaillait bien avant l’arrivée de sa retraite, il y a deux ans.      

Diahann Carroll   

Actrice et chanteuse      

Photo d’archives

Décédée le 4 octobre, à 84 ans  

Il y a un avant, et un après Diahann Carroll. À la fin des années 1960, elle a hérité du personnage principal de la comédie Julia, devenant ainsi la première femme afro-américaine à porter sa propre série. En 1975, elle a reçu un Oscar pour sa prestation dans la comédie Claudine. Plus tard, elle a joué dans les séries Dynastie et Grey’s Anatomy.      

Anna Karina   

Actrice et chanteuse      

Photo d’archives

Décédée le 14 décembre, à 79 ans  

D’origine danoise, elle est débarquée à Paris, encore mineure, dans les années soixante. L’actrice est devenue la muse du cinéaste français Jean-Luc Godard, et a joué dans sept de ses films. Elle a aussi chanté en compagnie de Serge Gainsbourg.      

Peter Mayhew   

Acteur      

Photo d’archives, WENN

Décédé le 30 avril, à 74 ans  

Il n’a même pas eu besoin de dévoiler son visage pour être connu de la horde d’admirateurs de la franchise Star Wars. Dès le premier volet de l’aventure de George Lucas en 1977, il a enfilé le costume du guerrier poilu Chewbacca. La dernière fois qu’il s’est prêté au jeu au cinéma, c’était pour Le réveil de la force. Une crise cardiaque lui a été fatale.      

Agnès Varda   

Cinéaste      

Photo d’archives

Décédée le 29 mars, à 90 ans  

On doit à cette grande cinéaste française – et photographe émérite – plusieurs longs métrages, dont le primé Sans toit ni loi ou encore Les glaneurs et la glaneuse. Reconnue comme étant la pionnière de la Nouvelle Vague française et maintes fois encensée, elle a reçu la Palme d’honneur à Cannes en 2015 et un Oscar honorifique deux ans plus tard. Un cancer a mis fin à ses jours.      

Marie Laforêt   

Chanteuse et actrice      

Photo d’archives

Décédée le 2 novembre, à 80 ans  

Reconnue pour ses yeux d’une grande beauté, la Française a connu le succès en tant que chanteuse, notamment grâce à la sortie de la pièce Les vendanges de l’amour, qui a marqué la pop dans l’Hexagone. Elle a également mené une prolifique carrière d’actrice sur les planches et devant les caméras, gagnant un César à la suite de sa prestation sur le plateau du film Fucking Fernand.      

Keith Flint   

Chanteur,       

Photo d’archives, WENN

Décédé le 4 mars, à 49 ans  

L’intense chanteur du groupe électronique britannique The Prodigy a permis à la formation de goûter au succès durant les années 1990, avec la populaire pièce Firestarter. Aussi danseur, son énergie sur scène était contagieuse. Même s’il a été retrouvé mort dans sa résidence anglaise,
pendu et intoxiqué, l’autopsie n’a pas réussi à confirmer son suicide.      

Luke Perry   

Acteur      

Photo d’archives

Décédé le 4 mars, à 52 ans  

Pour toute une génération de téléspectateurs, il restera à jamais Dylan, le séduisant méchant garçon du feuilleton des années 1990 Beverly Hills, 90210. Dans la trentaine, l’Américain est devenu une vedette en incarnant... un étudiant. Il a bien tenté de se dissocier de ce personnage, mais sans grand succès. Un AVC a eu raison de lui.      

Marie Fredriksson   

Chanteuse      

Photo d’archives, Ghyslain Lavoie

Décédée le 9 décembre, à 61 ans  

La chanteuse suédoise du duo Roxette a connu ses heures de gloire durant les années 1980 et 1990 grâce à de grands succès comme Listen to Your Heart, The Look, It Must Have Been Love et Joyride. L’artiste aux cheveux blonds courts a parcouru le monde avant d’être frappée par une tumeur du cerveau qui l’a affectée pendant près de 20 ans, avant d’avoir raison d’elle.      

John Singleton   

Réalisateur      

Photo d’archives

Décédé le 28 avril, à 51 ans  

Fort de la réussite de son drame Boyz n the Hood sur la vie de ghetto à Los Angeles, il est devenu le plus jeune cinéaste, mais aussi le premier Afro-Américain à être finaliste aux Oscars dans la catégorie du meilleur réalisateur. Il s’agissait alors du premier de sa poignée de longs métrages. Une crise cardiaque lui a fauché l’existence.      

Jean-Pierre Marielle   

Comédien      

Photo d’archives

Décédé le 24 avril, à 87 ans  

L’acteur a laissé sa trace dans l’univers cinématographique français avec une participation à une centaine de films, dont Tous les matins du monde. Il a été finaliste à sept reprises à l’obtention d’un César. Il a aussi grandement œuvré sur les planches et au petit écran avant de rendre les armes devant une longue maladie.