/opinion/columnists
Navigation

Henrik Lundqvist, gardien de la décennie

Henrik Lundqvist, gardien de la décennie
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La question du jour : qui fut le meilleur gardien dans la LNH depuis la saison 2010-11 ? Voilà qui demande réflexion. Vous aurez différentes réponses de différents observateurs, mais ici, le titre du gardien de la décennie est décerné à Henrik Lundqvist.

Arrêtons-nous à dix candidats, ceux qui ont gagné plus de 230 matchs en neuf saisons et demie excluant les séries éliminatoires. Ils sont dans l’ordre, Marc-André Fleury (306 victoires), Pekka Rinne (292), Henrik Lundqvist (281), Carey Price (277), Braden Holtby (274), Sergei Bobrovsky (269), Jonathan Quick (258), Tuukka Rask (255), Corey Crawford (249) et Devan Dubnyk (238).

Du groupe, seul Bobrovsky a gagné deux fois le trophée Vézina. Rinne, Lundqvist, Price, Holtby et Rask l’ont gagné une fois chacun, et ajoutez le Hart à Price. Du côté des statistiques, leurs taux d’efficacité se ressemblent et varient entre 0,917 et 0,920 sauf pour Quick (0,914) et Dubnyk (0,916).

Ils affichent tous des taux d’efficacité de 0,900 ou plus dans près de 66 % de leurs matchs. Quick est le pire à 62,4 % et Holtby le meilleur à 67,4 %. Price est à 66,7 % et Lundqvist à 63,9 %.

Quick le meilleur en séries

Quick a toutefois gagné deux coupes Stanley et, outre Tim Thomas en 2011, il est le seul à avoir gagné le trophée Conn Smythe en tant que joueur le plus utile des séries éliminatoires. Il a été magistral sous pression et on le consacre gardien de la décennie en séries.

Seulement sept gardiens ont récolté 40 victoires ou plus en séries depuis 2011, soit Holtby (48), Crawford (48), Lundqvist (47), Quick (44), Rask (43), Rinne (43) et Fleury (40). Price n’est pas dans le coup ici avec 20 victoires (11e) en 41 matchs. Toutefois, son taux d’efficacité en séries est très bon à 0,922.

Fleury a gagné deux coupes Stanley en 2016 et 2017 avec les Penguins, mais il y a un bémol. Peu utilisé en 2016, il a joué un rôle important au printemps 2017, mais c’est Matt Murray qui a terminé le travail. En 2018, Fleury a mené les surprenants Golden Knights de Vegas à la grande finale contre les Capitals de Washington dans une épopée historique pour une équipe d’expansion. Fleury n’a toutefois reçu aucun honneur individuel au cours de la décennie. Bref, aucun gardien ne domine hors de tout doute sur les autres.

Classements de fin de saison

En ce qui concerne la saison régulière, le classement combiné et informatisé de fin de saison utilisé par le Journal est un excellent indicateur de constance. Seulement trois gardiens se sont classés dans le Top 10 à six reprises depuis 2011, soit Lundqvist, Price et Dubnyk.

Seuls Price et Lundqvist se sont qualifiés dans le Top 5 à quatre occasions (cinq fois dans le cas de Price. Price et Bobrovsky ont terminé deux fois au premier rang.

Les classements de fin de saison de Lundqvist depuis 2010-11 sont : 5e, 4e, 2e, 6e, 17e, 3e, 21e, 9e et 20e. Dans le cas de Price, c’est 3-7-22-3-1-67-5-36-1. Pour Fleury, c’est: 11-14-17-10-8-10-37-11-10. Il n’a que quatre présences dans le Top 10. Quant à Quick, c’est 13-2-30-22-6-4-52-7-46. Rinne est aussi un bon candidat à 4-3-14-59-7-16-8-2-13 incluant cinq présences dans le Top 10 et trois dans le Top 5. Malgré ses deux trophées Vézina, Bobrovsky manque de constance à 21-42-1-7-16-38-1-4-11.

Globalement, Price et Lundqvist sont les deux meilleurs gardiens en saison régulière depuis 2010-11, mais Lundqvist passe clairement devant Price puisqu’il a joué plus de matchs en séries (98 contre 41) et qu’il a mené les Rangers à la grande finale en 2014.

Notre classement de la décennie dans l’ordre : Lundqvist, Quick, Price, Rinne, Fleury, mais c’est très corsé.

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Tristan Jarry PIT 10346
2 Connor Hellebuyck WPG 10330
3 Darcy Kuemper ARI 10322
4 Robin Lehner CHI 10312
5 Ben Bishop DAL 10292
6 Jordan Binnington STL 10260
7 Jacob Markstrom VAN 10254
8 Tuukka Rask BOS 10243
9 Anton Khudobin DAL 10236
10 Jaroslav Halak BOS 10228
11 Frederik Andersen TOR 10227
12 David Rittich CGY 10226
13 Pavel Francouz COL 10218
14 Joonas Korpisalo CBJ 10204
15 Semyon Varlamov NYI 10173
16 Mikko Koskinen EDM 10168
17 Marc-Andre Fleury VEG 10162
18 Linus Ullmark BUF 10149
19 Thomas Greiss NYI 10145
20 Philipp Grubauer COL 10145
21 John Gibson ANA 10143
22 Alexandar Georgiev NYR 10137
23 Henrik Lundqvist NYR 10125
24 Andrei Vasilevskiy TBL 10115
25 MacKenzie Blackwood NJD 10097
26 Antti Raanta ARI 10088
27 Carey Price MTL 10087
28 Braden Holtby WSH 10075
29 Carter Hart PHI 10071
30 James Reimer CAR 10070
 
Note sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.