/finance/business
Navigation

Une des dernières costumières de Québec ferme boutique

Coup d'oeil sur cet article

Faute de relève, la costumière Ghislaine Lévesque devra fermer son costumier situé dans l’arrondissement de Beauport, à Québec, le 31 janvier 2020, après plus de 25 ans d’activité.

«Ça fait mal au cœur d’être obligée d’arrêter. Mais je n’ai pas de relève. Il y a deux filles qui ont essayé, mais elles n’ont pas été capables», s'est-elle attristée.

Confectionnés à la main, les costumes de Ghislaine Lévesque ont notamment été portés par Martin Fontaine, interprète de Elvis dans le spectacle à succès «Elvis Story».

Elle louait ses créations auprès de particuliers pour des fêtes et évènements spéciaux.

L’artisane louait également ses costumes à des écoles secondaires pour leurs pièces de théâtre. Mais les offres se faisaient plus rares ces dernières années par manque de fonds.

«J’aimerais ça que ça continue dans les écoles. Mais ils n’ont pas de budget», a-t-elle déploré.

La costumière doit désormais s’attaquer à un défi colossal: se départir de plus de 7000 costumes d’époque d’une valeur estimée à près de 250 000 $.

Elle craint ne pas être en mesure de les vendre tous. Une vente de fermeture se tient présentement à son atelier

Mme Lévesque a déjà commencé à ramener des costumes chez elles afin de les louer à des particuliers.

«Je n’ai pas le choix. [Les clients] ne peuvent pas tout prendre.»

Un contrat d’envergure

Plus récemment, elle dit avoir vendu quelques-uns de ses habits et de son matériel à la série américaine «Barkskins» qui est tournée à Québec et qui se déroule à l’époque de la Nouvelle-France.

«Je pense qu’ils sont partis avec 125 mètres de tissu», a-t-elle relaté, ajoutant au passage que la production a payé «le double» du prix qu’elle demandait pour ses habits.