/news/currentevents
Navigation

L’immobilier de luxe a toujours la cote

Une cinquantaine de propriétés de plus de 1 M$ ont changé de mains en 2019

Quebec
Photo Stevens LeBlanc La plus importante vente en 2019 s’élève à 3,76 M$ pour le 1010, Grande Allée Ouest.

Coup d'oeil sur cet article

L’immobilier de luxe a toujours la cote dans la grande région de Québec. Environ une cinquantaine de transactions de plus d’un million de dollars ont été réalisées en 2019, dont la vente de la maison du maire Régis Labeaume. 

« Pour ma part, le début d’année a été plutôt tranquille, mais la fin a été très bonne. Dès que le Groupe Dallaire a annoncé qu’il reportait le début des travaux pour Le Phare, j’ai conclu deux grosses ventes », indique Martin Dostie, de la bannière Sotheby's International Realty Québec. 

Le 922, Grande Allée Ouest a été vendu pour 2,2 M$.
Photo Stevens LeBlanc
Le 922, Grande Allée Ouest a été vendu pour 2,2 M$.

Ce dernier a vendu, en décembre, deux condos pour plus d’un million de dollars dans le complexe Jules-Dallaire, à Sainte-Foy. L’une des deux transactions ne sera toutefois notariée qu’en mars prochain.  

M. Dostie a également piloté la vente de la maison, à Sillery, du maire de Québec, Régis Labeaume. Évaluée par la Ville à 550 000 $, la demeure avec vue sur le fleuve Saint-Laurent s’est vendue en 164 jours pour 1 215 000 $. 

En date du 1er décembre, il s’était réalisé 45 transactions dans les sept chiffres pour un condo ou une maison dans la grande région de Québec. À titre de comparaison, en 2019 et en 2018, 48 et 33 propriétés avaient été respectivement vendues en 12 mois. 

La plus importante vente en 2019 s’élève à 3,76 M$ pour le 1010, Grande Allée Ouest. Il s’agit de l’ancienne résidence du lieutenant-gouverneur. 

Le maire Régis Labeaume a vendu sa maison pour 1,21 M$.
Photo d’archives, Sotheby’s
Le maire Régis Labeaume a vendu sa maison pour 1,21 M$.

Des Québécois  

Selon le courtier immobilier de Sotheby's International Realty Québec, les acheteurs pour ce type de demeures dans la région sont principalement des Québécois. 

« Ce sont des gens de la région, mais on sent qu’il y a aussi de l’intérêt de gens de Montréal qui souhaitent venir s’établir à Québec, car le marché montréalais est trop dispendieux. On voit qu’il y a présentement une forte demande pour des condos et des produits neufs », affirme M. Dostie.  

Courtier immobilier chez ENGEL & VOLKERS Québec, Guillaume L'Écuyer avance, pour sa part, que Lac-Beauport, Cap-Rouge et Sillery sont les trois secteurs qui enregistrent le plus de transactions dans les sept chiffres chaque année. 

Il est aussi d’avis que les acheteurs sont principalement d’ici. « Il y a une demande de la part d’une clientèle qui provient du milieu de la santé. Ce sont des gens qui souhaitent être à proximité de leur travail », souligne-t-il. 

« Je pense aussi que la clientèle asiatique, qui est déjà présente dans le secteur commercial à Québec, va être plus présente prochainement dans le secteur résidentiel. C’est une question de mois ou d’années », conclut-il. 

Vente de maisons de luxe dans la grande région de Québec  

  • 2016 : 42 
  • 2017 : 33 
  • 2018 : 48 
  • 2019 : 45 (au 1er décembre)