/travel/advices
Navigation

Comment choisir son navire de croisière?

croisière
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Quand vient le moment de réserver une croisière, on le fait malheureusement trop souvent en se basant sur les conseils de nos proches qui ont adoré leur dernière croisière. On a beau être amis, on ne recherche pas nécessairement les mêmes expériences. C’est pourquoi il est toujours préférable de travailler avec un professionnel spécialisé dans ce type de voyages.

Le type de croisière

En discutant avec lui, on doit d’abord trouver le type de croisière qui nous convient. C’est le critère le plus important. Celui qui peut faire la différence entre adorer ou détester son voyage. Les croisières se divisent en trois catégories :

La croisière classique 

Sur un navire de petite ou de grande dimension, cette croisière suit des parcours maritimes populaires. On y trouve des croisières avec thèmes, des croisières familiales, des traversées des océans, etc. La différence se trouve dans le choix du navire et les prestations qui y sont offertes.

La croisière fluviale 

Jouissant d’une popularité grandissante, ce type de croisière permet de découvrir le monde par ses fleuves. Ces longs navires circulent lentement, ne font que peu de distance, traversent des écluses et n’accueillent qu’entre 100 et 150 personnes à leur bord. Elles n’offrent que peu d’activités sur le navire, qui n’a généralement qu’un restaurant, un seul espace public intérieur et un pont-terrasse extérieur. Elle plaît beaucoup à ceux qui n’aiment pas se retrouver en mer, mais n’est pas recommandée à ceux qui ne désirent pas socialiser. Quant aux familles, aucun espace (sauf en de rares exceptions) n’est prévu pour les enfants.

La croisière expédition

C’est la nouvelle tendance. Réservée autrefois aux aventuriers acceptant de se priver de confort, elle se retrouve désormais dans les brochures des plus luxueuses compagnies qui ont adapté leurs navires, ce qui permet désormais à tous les voyageurs (âgés, handicapés ou peu aventurier) d’en profiter. Elle dispose de zodiacs, voire même d’hélicoptères et de sous-marins, et offre la présence de guides expérimentés offrant des expériences de plongée, de marche sur les glaciers, de saut dans des eaux glaciales, etc. 

Le navire

Ils sont légion, et chacun a ses particularités. Veut-on naviguer sur une ville flottante et partager le quotidien de 4000 passagers, ou préfère-t-on un navire de dimension plus réduite ? A-t-on l’idée de profiter des montagnes russes, des patinoires, des tyroliennes et des glissades, ou souhaite-t-on plutôt le calme et la détente ?

Le prix 

Il peut varier énormément selon les prestations offertes à bord, le luxe et les inclusions. Il est important de ne pas succomber à un prix trop bas qui se verra gonfler 10 fois par tout ce qu’il faudra débourser à bord.

La cabine

Même si l’on s’imagine qu’elle n’a que peu d’importance car on n’y sera que pour dormir, il est important qu’elle offre un certain confort. La véranda n’est peut-être pas nécessaire pour ceux qui aiment passer la journée à bronzer à la piscine, mais ce ne sera pas la même chose pour celui qui aime lire en contemplant l’océan. Et puis, qu’arrivera-t-il en cas de mauvais temps si l’on se retrouve confiné dans un espace réduit et sans hublot ?

 À surveiller

Attention aux prix trop alléchants. Il faut bien vérifier que ces dates ne coïncident pas avec la saison des pluies, la période des ouragans ou le début et la fin de saison en Europe, par exemple.