/opinion/columnists
Navigation

Nous sommes privilégiés de vivre ici

Coup d'oeil sur cet article

Les nombreux bilans de l’année que nous avons lus dans ce journal comme dans tous les médias depuis quelques semaines ne sont guère réjouissants. La plupart du temps, les événements qui ont marqué l’actualité sont catastrophiques, scandaleux, horrifiants, tristes... Les qualificatifs sont à peu près tous négatifs.   

C’est la nature de la bête. Les médias ne s’intéressent pas aux trains qui arrivent à l’heure. Ils exposent les problèmes au public pour mettre de la pression sur les autorités capables de les régler. C’est comme ça que ça marche en démocratie.   

Ce qui ne veut pas dire que tout va mal, bien au contraire. C’est un peu ce que nous avons voulu faire avec ce cahier consacré exclusivement à des bonnes nouvelles qui n’ont peut-être pas obtenu toute l’attention qu’elles méritaient en 2019.   

Nous avons demandé à nos journalistes œuvrant dans tous les secteurs de couverture, autant aux sports qu’aux spectacles, aux affaires judiciaires ou économiques, en passant par notre Bureau parlementaire de Québec et notre Bureau d’enquête, de déterrer des bonnes nouvelles qui sont passées inaperçues.   

Inspirant  

J’avoue que l’exercice a été plus difficile que prévu. Question d’habitude, j’imagine !   

Mais le résultat est inspirant, voire même réconfortant.   

C’est mon humble opinion, mais j’estime que nous sommes privilégiés de vivre au Québec. J’espère que c’est ce qui se dégage à la lecture de ce cahier.   

Les bonnes nouvelles qui suivent sont numérotées, mais elles ne sont pas classées de la meilleure à la 50e. Il n’y a aucun ordre. Nous avons surtout voulu diversifier les sujets et rendre la lecture facile.   

 Parce que nous savons très bien que vous aussi, des bonnes nouvelles, ce n’est pas ce que vous lisez avec le plus d’assiduité dans notre journal !
  

Bonne lecture,  

Bonne année 2020,  

Dany Doucet Vice-président Information, Journaux média QMI