/sports/opinion/columnists
Navigation

Huberdeau : la grande éclosion

HKO-HKN-SPO-FLORIDA-PANTHERS-V-BOSTON-BRUINS
Photo AFP Jonathan Huberdeau

Coup d'oeil sur cet article

La première moitié de la saison est toujours marquée par des surprises ou encore des bouleversements. Sur le plan de la collectivité, des équipes comme les Maple Leafs de Toronto, les Sharks de San Jose, les Devils du New Jersey et le Lightning de Tampa Bay n’ont pas répondu aux attentes.  

Des entraîneurs ont été congédiés et pas toujours en fonction des résultats sur la surface de jeu. La parité fait en sorte qu’il y a des belles surprises et que certaines formations ont étonné, notamment les Islanders de New York et les Coyotes de l’Arizona.  

Quand vient le moment de dresser la liste des 50 meilleurs joueurs de la ligue, en s’attardant surtout sur les performances de la première moitié de la saison, il est évident que la liste des 50 meilleurs joueurs suggérés au début du mois d’octobre subira plusieurs modifications.  

Est-ce temporaire ?  

Dans plusieurs cas, oui. Dans d’autres cas, ça confirme une tendance qui remonte à l’an dernier. Et, cette saison, c’est vraiment la grande éclosion de Jonathan Huberdeau, des Panthers de la Floride. Déjà l’an dernier, il avait démontré des résultats intéressants lui conférant la 37e place au classement.  

Mais ce début de saison confirme que Huberdeau a atteint des niveaux lui permettant de se glisser dans le Top 10 du classement des meilleurs joueurs à la mi-saison.  

On s’attendait à une bonne saison des Panthers... mais jusqu’ici, cette équipe n’a pas vraiment connu les succès escomptés. N’allez pas blâmer Huberdeau, bien au contraire. Jusqu’à maintenant, il a été le grand leader de sa formation, l’attaque des Panthers tire profit de sa créativité et de la façon dont il alimente ses coéquipiers.  

Un trio productif chez le CH  

Entre-temps, chez le Canadien, peut-on ignorer le trio de Tomas Tatar, Phillip Danault et Brendan Gallagher ? Sûrement pas si on regarde le nombre de joueurs déjà identifiés sur la liste des 50 du début de la saison qui n’ont pas répondu aux attentes.  

Les déboires de certains patineurs ne doivent pas faire ombrage aux résultats de ces trois joueurs. Ils se retrouvent dans le groupe des 50. Comme Shea Weber, retranché de la liste au cours des deux dernières années, mais qui, depuis le début de la saison, a été un véritable général à la ligne bleue.  

Et Carey Price ? Un mois de novembre difficile n’a pas aidé sa cause et s’il poursuit sur sa lancée amorcée en début de décembre, il regagnera sûrement une place dans le Top 50 de fin de saison.  

Le cas de Danault est intéressant. Il est un joueur à qui l’on confie des missions importantes : notamment dans la couverture des meilleurs effectifs de l’équipe adverse.  

Ajoutons à cela, qu’on vient à peine de lui fournir l’opportunité de composer en supériorité numérique, son trio étant utilisé et les résultats ont de quoi ravir les entraîneurs du Canadien.  

Le Top 5 ne réserve aucune surprise avec Connor McDavid, Nathan MacKinnon, Leon Draisaitl, David Pastrnak et Jack Eichel. On pourrait également y ajouter à égalité avec Eichel, Brad Marchand.  

Le meilleur défenseur est John Carlson, des Capitals de Washington, mais il a de plus en plus de compagnie, notamment de la part de Dougie Hamilton, Cale Makar, Weber et maintenant Roman Josi qui fait flèche de tout bois depuis un mois. À noter l’absence de Morgan Rielly, des Leafs, qui, à l’image de son équipe, a éprouvé des difficultés.  

Pourquoi MacKinnon plutôt que Draisaitl au deuxième rang ? Simplement parce que MacKinnon a récolté 25 points en novembre alors que deux de ses complices et non les moindres, Gabriel Landeskog et Mikko Rantanen étaient à l’infirmerie.  

Puisqu’on est sur le sujet des blessés, Sidney Crosby, Mikko Rantanen, Kristopher Letang, Gabriel Landeskog ont fait place à d’autres joueurs en raison du nombre de matchs qu’ils ont ratés. On aurait pu appliquer la même théorie à Mitch Marner, mais il est revenu et il a rapidement retrouvé tous ses moyens.  

Rantanen n’a pas raté son retour, lui aussi, mais il n’a pas disputé assez de matchs.  

Les penguins s’en sortent  

Il y a un autre nom qui peut étonner sur la liste du Top 50 de la mi-saison et c’est Tristan Jarry, des Penguins de Pittsburgh. Non seulement domine-t-il la liste des gardiens qui ont disputé 16 matchs et plus, mais il a remporté 11 victoires, sa moyenne est en deçà de deux buts alloués par match.  

Et, n’oublions pas que les Penguins ont perdu plusieurs défenseurs en cours de route. Outre Letang, Justin Schultz et Brian Dumoulin se sont absentés pour plusieurs matchs. Le coéquipier de Jarry, Jake Guentzel se retrouve au 22e rang. Il n’a pas ralenti au niveau de la production malgré l’absence de son joueur de centre Sidney Crosby.  

La liste des 50 meilleurs joueurs de la mi-saison a été complétée le 27 décembre 2019.  

Les 50 meilleurs joueurs de la mi-saison

1.Connor Mcdavid  

Edmonton (1)  

Il pourrait bien atteindre le cap des 120 points. Il demeure le joueur le plus spectaculaire de la ligue et aussi le plus productif. Pourra-t-il mener les Oilers aux séries éliminatoires ?  

2. Nathan Mackinnon  

+1 | Colorado (3)  

Il mérite le deuxième rang devant Leon Draisaitl. Comme McDavid, il est un joueur qui produit soir après soir. Il est le joueur exerçant sur son équipe un impact aussi important que McDavid.  

3.Leon Draisaitl  

+18 | Edmonton (21)  

Quelle saison. Un bon marqueur, il sait toujours comment se démarquer et il complète à merveille les efforts de son joueur de centre. Il est sans contredit un joueur dans une classe à part.  

4. DavidPastrnak  

+16 | Boston (20)  

Il pourrait bien succéder à Alexander Ovechkin comme récipiendaire du trophée Maurice-Richard. Un marqueur naturel, un joueur intense, et il est une menace constante pour la défensive adverse.  

5. Jack Eichel  

+33 | Buffalo (38)  

Il va peut-être faire chou blanc malgré les efforts qu’il déploie pour espérer que les Sabres participent aux séries éliminatoires. Il a besoin de renfort. Il a sa place dans le Top 5.  

6. Brad Marchand  

+8 | Boston (14)  

Brad Marchand
Photo AFP
Brad Marchand

Année après année, il produit. Une véritable peste, mais aussi un joueur intelligent qui peut fabriquer des jeux, qui peut passer la rondelle et, bien entendu, qui peut déranger l’adversaire.  

7. Jonathan Huberdeau  

+30 | Floride (37)  

Il vient de confirmer qu’il appartient à la catégorie des meilleurs ailiers de la ligue. Chaque soir, il donne du punch à l’attaque des Panthers. Il devra poursuivre sur sa lancée.   

8. John Carlson  

+26 | Washington (34)  

Il est tout à fait seul dans sa catégorie au niveau des points accumulés. Son travail derrière la ligne bleue a été efficace tout au long de la première moitié de la saison.  

9. Auston Matthews  

-1 | Toronto (08)  

Mike Babcock a quitté et Auston Matthews a retrouvé tous ses points de repère, et les Leafs seront à surveiller en deuxième moitié de saison. Il possède un tir foudroyant décoché sans avertissement.  

10.Artemi Panarin  

+14 | Columbus (24)  

Les Rangers ne regrettent sûrement pas leur investissement. Il aide à la progression des jeunes joueurs et il remplit le mandat qu’on lui a confié. Un remarquable joueur pour manier la rondelle.  

11.Patrick Kane  

-6 | Chicago (5)  

Dans les déboires des Blackhawks, il garde la tête en surface et il produit. Un joueur qui fournit un effort constant, mais il faudra que la haute direction apporte des changements importants.  

12.Ryan O’Reilly  

-2 | St. Louis (10)  

Ryan O’Reilly
Photo AFP
Ryan O’Reilly

Il demeure le cœur de l’attaque des Blues. Il n’est pas un marqueur exceptionnel, mais sa polyvalence le sert bien. Il excelle dans les deux sens de la patinoire.  

13.Alexander Barkov  

-7 | Floride (6)  

Il est le compagnon de jeu de Huberdeau. Un joueur qui peut donner beaucoup de minutes en raison de son flair en attaque et de son engagement sur le plan défensif.  

14.Alexander Ovechkin  

-5 | Washington (9)  

Alexander Ovechkin
Photo AFP
Alexander Ovechkin

On ne peut pas lui accorder un classement inférieur en raison de ce qu’il représente pour les Capitals. Il inquiète constamment la défensive adverse particulièrement en supériorité numérique.  

15.Sebastian Aho  

+27 | Caroline (42)  

Le Canadien avait ciblé un excellent candidat pour déposer une offre hostile. Aho a déjà franchi le cap des 20 buts et il est très bien entouré de sorte qu’une saison de 40 buts et plus est à prévoir.  

16.Mathew Barzal *  

NY Islanders  

On s’attendait à ce qu’il succède à John Tavares. C’est fait. Un joueur qui se démarque par sa passion et qui a rapidement compris qu’il devait exercer un impact majeur au sein de son équipe.  

17.Roman Josi  

+19 | Nashville (36)  

Une première moitié qui confirme encore une fois que Josi sera un candidat au trophée Norris. Ses exploits en attaque et sa ténacité en défensive en font un joueur particulier.  

18.Mitch Marner  

-6 | Toronto (12)  

Il devait occuper un classement plus élevé, mais une absence d’un mois a fait en sorte qu’il a pris du retard. Par contre, son incroyable talent lui permet de regagner rapidement le temps perdu.  

19.Anze Kopitar  

+10 | Los Angeles (29)  

Malgré les insuccès répétés de son équipe, il est l’un des rares patineurs des Kings à se donner corps et âme. Il devrait connaître une saison de plus de 60 points, il mérite donc d’être parmi les 20 meilleurs joueurs.   

20.Mark Scheifele  

+10 | Winnipeg (30)  

Il est constant. Il est un rouage tellement important pour sa formation. Il devrait faire oublier les performances plutôt décevantes du printemps dernier. Un joueur talentueux.  

21.Patrice Bergeron  

-14 | Boston (07)  

C’est une habitude d’insérer le nom de Patrice Bergeron parmi les meilleurs joueurs du circuit. Il est un joueur qui doit composer avec les blessures et qui parvient encore à s’illustrer.  

22.Jake Guentzel  

+26 | Pittsburgh (48)  

Le meilleur attaquant des Penguins. Pendant l’absence de Crosby, sa production ne s’est pas amenuisée et il a accepté de nouvelles responsabilités. L’un des ailiers les plus dangereux de la ligue.  

23.Shea Weber *  

Montréal   

Shea Weber
Photo Martin Chevalier
Shea Weber

Quel retour en force pour le capitaine du Canadien. On ne s’attendait pas à une telle production. Il est maintenant en parfaite santé et on revoit le défenseur dominant qu’il a été avec Nashville.  

24.Dougie Hamilton  

Caroline (ab)  

Sa production témoigne encore une fois qu’il est un défenseur qui peut contribuer largement à la relance de l’attaque de sa formation. Une nette amélioration sur le plan défensif.  

25.Elias Pettersson  

+24 | Vancouver (49)  

L’avenir des Canucks passe par ce jeune joueur, capable de marquer, capable de fabriquer des jeux, il est doué. Si on l’encadre bien, les Canucks ne tarderont pas à retrouver une place de choix dans l’Association Ouest.  

26.Andrei Schevnikov*  

Caroline  

À sa deuxième année dans la Ligue nationale, il se comporte comme un vétéran, un joueur qui s’implique dans toutes les facettes du jeu. Très talentueux, solide en attaque.  

27.Nikita Kucherov  

-25 | Tampa Bay (2)  

On ne pouvait tout de même pas écarter du classement, le numéro deux de la dernière saison. Sauf qu’il ne répond pas aux attentes bien que, dernièrement, il a démontré plus de détermination.  

28.John Tavares  

-11 | Toronto (17)   

Il a raté plusieurs matchs. Il est le capitaine d’une équipe qui a vécu dans la controverse pendant quelques semaines. Tout semble rentrer dans l’ordre et Tavares joue de façon plus détendue. Il peut faire mieux.  

29.Max Pacioretty *  

Vegas   

Il a vraiment retrouvé la forme de ses beaux jours avec le Canadien. Il est efficace en attaque, marque des buts importants pour son équipe et forme un excellent duo avec Mark Stone.  

30.Darcy Kuemper *  

Arizona   

Les Coyotes n’occuperaient pas le premier rang de la division pacifique (au moment d’écrire ces lignes) sans les performances exceptionnelles de ce gardien que l’on croyait rendu à la croisée des chemins.  

31.David Perron *  

St. Louis  

Il forme avec O’Reilly un duo qui se charge des missions très importantes chez les Blues. Malgré les nombreuses blessures, les deux joueurs produisent et ils sont en grande partie la solution chez les champions.  

32.Alex Pietrangelo  

+14 | St. Louis (46)   

Un défenseur qui fait son boulot mais qui n’attire pas trop l’attention puisqu’il évolue dans un petit marché. Il deviendra joueur autonome sans restriction à la fin de la saison.  

33.Tristan Jarry *  

Pittsburgh  

Tristan Jarry
Photo AFP
Tristan Jarry

La surprise de la première moitié de la saison. A-t-il ravi le poste de gardien numéro un chez les Penguins ? Assurément. Il présente des statistiques impressionnantes.  

34.Jordan Binnington*  

St. Louis  

Il poursuit là où il a commencé. Il récolte les victoires, son équipe joue avec assurance devant lui et, cette saison, Jake Allen, l’autre gardien, connaît du succès, ce qui améliore la situation pour Binnington.  

35.Cale Makar  

-3 | Colorado (32)   

Un défenseur qui n’a pas tardé à faire sa marque à ses premiers pas dans la Ligue nationale... et il a amorcé la présente saison comme le joueur pouvant gagner le trophée Calder. A raté quelques matchs en décembre.  

36.Mark Stone  

-20 | Vegas (16)   

Dire qu’il connaît une saison du tonnerre serait une erreur. Par contre, il exerce beaucoup d’influence au sein de sa formation. Un joueur polyvalent et un joueur impliqué.  

37.Brendan Gallagher *  

Montréal  

Y a-t-il un joueur plus déterminé ? À chaque match, son entraîneur sait très bien qu’il pourra miser sur lui. Il est intense, il est dangereux autour du filet, et c’est maintenant un marqueur de 30 buts.  

38.Connor Hellebuyck *  

Winnipeg  

Si Hellebuyck n’avait pas été aussi efficace, on se demanderait si les Jets possèdent les ressources pour obtenir une qualification aux séries éliminatoires. Il joue derrière une défensive très suspecte.  

39.Travis Konecny *  

Philadelphie  

Le meilleur attaquant des Flyers avant de rater quelques matchs en raison d’une commotion cérébrale. Il est un joueur qui travaille avec passion et qui ne ménage jamais les efforts, soir après soir.  

40.Patrick Laine *  

Winnipeg   

Il démontre plus de détermination que l’an dernier. Sa production n’est pas aussi reluisante qu’à sa première saison. Cependant, il demeure un des jeunes joueurs les plus talentueux de la ligue.  

41.JT Miller *  

Vancouver  

On doit sûrement regretter son départ à Tampa Bay. Il connaît une saison étonnante et surtout encourageante pour l’organisation des Canucks. Un vétéran qui se plaît dans le système de cette équipe.  

42.Brayden Point  

-23 | Tampa Bay (19)  

Il a été le meilleur joueur de centre de son équipe depuis le début de la saison. Il a obtenu 30 points en 32 matchs, c’est pratiquement un point par match.  

43. VictorHedman  

-32 | Tampa Bay (11)  

Encore une fois, il s’impose comme un défenseur étoile. Il a récolté 32 points en 33 matchs jusqu’à maintenant mais, en défensive, c’est plutôt ordinaire cette saison avec un différentiel de moins un.  

44.Tomas Tatar *  

Montréal   

Pacioretty connaît une bonne saison. Tatar également. Il a mal démarré avec plusieurs pénalités par contre, il s’est ressaisi. 32 points dont 15 buts et des buts importants.  

45.Kyle Connor *  

Winnipeg  

On ne parle pas souvent de lui mais, il demeure un atout indispensable pour les Jets de Winnipeg avec 33 points dont 15 buts. Il est un joueur qui sait comment se démarquer.  

46.Anthony Duclair *  

Ottawa   

Qui avait pensé un instant que Duclair signerait de telles performances ? Une fiche de 21 buts (en date du 23 décembre) c’est impressionnant et on se demande maintenant quelle décision prendront les Sénateurs?  

47.Jean-Gabriel Pageau *  

Ottawa  

Dix-huit buts pour un joueur de centre qui, avant tout, doit neutraliser les meilleurs trios de l’équipe adversaire. Une saison de rêve pour ce joueur de centre qui deviendra joueur autonome sans restriction.  

48.Sean Couturier  

-3 | Philadelphie (45)  

Sean Couturier
Photo AFP
Sean Couturier

Il a connu un solide mois de novembre, permettant ainsi aux Flyers d’établir leur position dans la division métropolitaine. Solide également dans le cercle des mises en jeu.  

49.Matthew Tkachuk  

-6 | Calgary (43)  

Matthew Tkachuk
Photo AFP
Matthew Tkachuk

Alors que Gaudreau et Monahan éprouvent de sérieux ennuis en attaque, il est le joueur qui donne un peu de punch à l’attaque des Flames. Lindholm et lui ont sauvé les meubles jusqu’à maintenant.  

50.Phillip Danault *  

Montréal  

Oloffson connaît une saison intéressante à Buffalo, mais ne devrait-on pas trouver une petite place pour Danault ? Les statistiques ne résument pas tout ce qu’il représente pour le Canadien...


* Indique que le joueur était absent lors du dernier classement. Les chiffres entre parenthèses indiquent le classement des joueurs en début de saison.