/sports/others
Navigation

Patiner entre Montréal et Québec

La propriétaire d’une érablière du Centre-du-Québec a fait glacer cinq kilomètres de sentiers pour patiner

l'Érable rouge
Photo collaboration spéciale, Caroline Lepage Mélissa Fleury montre une carte des 5 km de sentiers de patinage aménagés sur son érablière de Saint-Valère.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-VALÈRE  |  Une érablière située entre Montréal et Québec offre à ses visiteurs des kilomètres de sentiers glacés pour patiner... et pour raviver la vieille rivalité entre le Canadien et les Nordiques.

Dès le début des vacances de Noël, la propriétaire de L’Érable Rouge, Mélissa Fleury, accueillait les visiteurs des quatre coins du Québec dans ses 5 km de sentiers de patinage en forêt, situés près de l’autoroute 20, entre Montréal et Québec.

Le foyer extérieur où ont été forgés d’un côté un logo du Canadien et de l’autre celui des Nordiques.
Photo collaboration spéciale, Caroline Lepage
Le foyer extérieur où ont été forgés d’un côté un logo du Canadien et de l’autre celui des Nordiques.

Sur son site de Saint-Valère, au Centre-du-Québec, Mme Fleury a installé un foyer extérieur pour que les patineurs se réchauffent. Sur le grillage de fer, elle a fait forger un logo du Canadien, sur le côté en direction de Montréal, et un autre de l’ancienne équipe de hockey des Nordiques, vers Québec.

« Ça fait réagir ! J’en ai déjà vu changer de banc pour éviter de s’asseoir devant le logo de leur équipe rivale », rigole-t-elle.

Mme Fleury aurait bien espéré le retour de la défunte formation dans la Vieille Capitale. Pour compenser, elle vend en souvenir des tuques originales des Nordiques... et du Canadien, pour ne pas faire des jaloux.

Pour cette femme de 40 ans, ce clin d’œil aux deux équipes de hockey rappelle surtout la situation géographique de son érablière, à mi-chemin entre les deux grandes villes. 

Elle offre d’enfiler des patins pour décrocher et en prévient ses invités par une affiche à l’entrée du site.

« À partir de ce point, vous perdrez tout contact avec votre réalité. Vous souffrirez d’amnésie durant votre moment passé dans l’érablière. N’ayez crainte, ceci est éphémère ! Cet état vous suivra temporairement à votre départ et s’estompera tranquillement », peut-on y lire.

Destination du temps des Fêtes

De nombreux visiteurs choisissent L’Érable Rouge pour passer du temps en famille. Le site est ouvert tous les jours quand la température le permet.

L’érablière en est à sa quatrième saison de patinage sur sentiers. À ce jour, des milliers de familles, enfants, retraités s’y donnent rendez-vous, selon elle.

L’amour serait aussi au rendez-vous dans cet endroit bucolique. 

« Des hommes et des femmes se voient ici pour la première fois ! » rapporte Mme Fleury.

Celle qui a appris « à la dure » comment aménager et entretenir des sentiers de patinage en forêt comprend pourquoi peu de sites au Québec offrent ce service. Tenace, elle ne compte pas ces heures où elle arrose, souvent la nuit, les pistes et passe une petite surfaceuse à glace, à la merci des caprices de dame Nature. Son père, son frère et d’autres proches lui donnent un coup de main.

« On est rendus bons ! » lâche-t-elle.