/sports/ski
Navigation

Estrie: Début de la saison de ski satisfaisant malgré la météo

Coup d'oeil sur cet article

Les températures ne le permettant pas, les stations de ski de la région de l’Estrie n'ont pas fabriqué de neige depuis le 22 décembre, mais, malgré cela, l'affluence a été plus que respectable pendant la période des Fêtes. 

À Bromont, les dernières semaines ont nettement dépassé les attentes avec plus de 118 000 skieurs et planchistes. Une augmentation de plus de 15% des visites par rapport à l'année dernière. 

En raison de sa proximité avec la région métropolitaine de Montréal et de son ski de soirée, Bromont bénéficie d'avantages que les autres stations n'ont pas. 

Au mont Orford, s'ils étaient moins nombreux lors du redoux de Noël, les skieurs se sont finalement manifestés avec les précipitations de neige qui ont précédé le Nouvel An. 

Les journées du 31 décembre et du 2 janvier auront été exceptionnelles en termes d'achalandage. 

Au Mont Sutton, où les canons se sont remis à fabriquer de la neige lundi, l'affluence y aura été équivalente à l'an dernier. 

À Owl's Head, où un nouveau remonte-pente de 3,5 M$ a été inauguré, on qualifie l'achalandage des deux dernières semaines de satisfaisant. 60% du domaine skiable y était pourtant ouvert. 

Reste que pour les stations de ski, les vacances de Noël peuvent représenter jusqu'à 25% des revenus d'une saison. Celle-ci dure normalement de 10 à 12 semaines. 

Grâce au temps froid de novembre, les centres de ski avaient été en mesure de fabriquer de la neige pour se constituer un bon fond et assurer le maintien des principales pistes, malgré le redoux dans les semaines qui ont suivi.