/lifestyle/techno
Navigation

Des technologies qui lisent nos pensées

Coup d'oeil sur cet article

LAS VEGAS – Une entreprise de Boston, BrainCo, est parvenue à développer des prothèses abordables pouvant être contrôlées par la pensée, qu'elle a fièrement dévoilées au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. 

Grâce à cette nouvelle technologie, des personnes handicapées sont aujourd'hui capables de retrouver une vie presque normale. 

C'est le cas de Yu Juh, qui a regagné l'usage de son bras, au point où il en oublie même aujourd'hui qu'il porte une prothèse. «Lorsque j'ai perdu mon bras, j'étais atterré. Je voyais une foule d'opportunités disparaître, a-t-il confié à TVA Nouvelles. Aujourd'hui, je peux mordre dans la vie.» 

La jeune entreprise américaine produit des prothèses qui sont connectées au cerveau. Cette technologie permet de capter les signaux émis par le cerveau pour les transformer en signaux électriques reconnaissables par la prothèse. 

Ce qu'il y a de révolutionnaire avec les prothèses de BrainCo, c'est leur coût abordable: leur prix oscille entre 10 000 et 15 000$, alors que celles des concurrents se vendent entre 100 000 et 200 000$. 

Le vice-président de BrainCo, Lawrence Franchini, a expliqué que ces prothèses sont actuellement offertes exclusivement en Chine. Elles sont cependant en voie d'être approuvées par les autorités américaines de la santé et, d'ici quelques mois ou quelques années, les dirigeants souhaitent les offrir au Canada.