/news/consumer
Navigation

Un record de vente pour le gros lot record

Les Québécois veulent gagner 70 M$ au Lotto Max

Loto
Photo Antoine Lacroix Des Montréalais en file au kiosque de Loto-Québec du Complexe Desjardins, mardi.

Coup d'oeil sur cet article

Le gros lot record de 70 millions $ du Lotto Max qui n’a pas été remporté vendredi dernier a suscité tellement d’enthousiasme chez les Québécois qu’ils ont été encore plus nombreux à se procurer des billets pour le tirage de mardi soir.  

« On sent la frénésie et l’engouement chez les détaillants, qui sont bien occupés, surtout la journée du tirage. Il y a énormément de groupes qui se forment, des collègues, des membres d’une même famille, des amis », a dit Patrice Lavoie, porte-parole et directeur corporatif des affaires publiques chez Loto-Québec. 

À preuve, les Québécois ont été friands de remporter l’intéressante cagnotte : à 17 h 30 mardi, ils avaient déjà fracassé le record de vente établi vendredi lors du dernier tirage, qui était aussi de 70 M$.  

Plus de 15 M$ de billets vendus 

« Vendredi dernier, il y a eu pour 14,7 M$ de ventes, ce qui était un record depuis que le Lotto Max a deux tirages par semaine, depuis le mois de mai dernier. Mais à environ 5 heures de la fermeture du tirage, je peux confirmer que nous sommes déjà rendus à 15 M$ », souligne M. Lavoie, qui pourra confirmer mercredi le montant total qu’il aura été possible de récolter. 

Mardi en fin de journée, de nombreux Montréalais ont fait la file au kiosque de Loto-Québec du Complexe Desjardins pour se procurer un billet afin de tenter de remporter le gros lot ou 25 des Maxmillions.  

« On achète du rêve » 

« On achète du rêve ! Disons que ça augmente plus les chances de gagner en mettant un petit 5 $ qu’en ne mettant rien du tout, rigole Guillaume Guimond. Disons aussi que le montant est pas mal attrayant, mais dès que c’est plus que 50 M$, je participe. » 

Celui-ci n’a « aucune idée » de tout ce qu’il ferait avec cet argent. 

« Évidemment, je vais gâter la famille, voyager. Mais sinon, j’aurai pas mal toute la vie pour penser [à] quoi faire avec ça », souligne le jeune homme de 28 ans.  

De son côté, Bruno Deschênes faisait la file pour se procurer un autre billet pour son groupe de 18 collègues de travail. 

« On a participé la semaine dernière et on espère que cette fois-ci la chance sera de notre côté : 3,8 M$ chacun, ça se prend bien », soutient-il.  

Les Québécois ont d’ailleurs été chanceux au Lotto Max, souligne Patrice Lavoie.  

« En 2016, on a eu 104 lots de 1 M$ et plus remportés au Québec, puis 132 nouveaux millionnaires en 2017. En 2018, on parle de 139 lots de 1 M$ et plus. Puis l’an dernier, ce nombre s’est porté à 88 », indique-t-il.