/sports/fighting
Navigation

Chavez Jr.: le prochain défi de Pascal?

Jean Pascal savoure sa victoire contre Badou Jack en attendant son prochain adversaire

Conf�rence Jean Pascal
Photo Ben Pelosse Jean Pascal a fièrement exhibé sa ceinture de champion du monde WBA des mi-lourds, mercredi, aux médias montréalais.

Coup d'oeil sur cet article

Avec ses deux dernières victoires, Jean Pascal a écrit l’une des belles histoires de la boxe en 2019. Le champion du monde WBA des mi-lourds est prêt pour son prochain défi qui n’aura pas lieu avant le printemps. 

Plusieurs noms sont déjà associés à celui de Pascal. Marcus Browne et Badou Jack sont ceux qui reviennent le plus souvent dans les discussions. Le dernier qui a lancé un défi au Québécois sur les réseaux sociaux ? Julio Cesar Chavez Jr. 

Ce n’est pas la première fois qu’on entend parler d’un possible combat entre les deux hommes. Il y a cinq ans environ, on avait assisté à des discussions entre les deux clans, mais elles n’avaient pas abouti à une entente. 

« Le téléphone sonne, a indiqué Jean Pascal lors d’un point de presse tenu au Centre Claude-Robillard. On a plus le choix de nos adversaires qu’avant.

« Maintenant, on est plus du côté A que du côté B. Je suis un homme de défis. Pour ce qui est de Chavez Jr, je suis un peu surpris par son invitation. Je vais laisser le dossier entre les mains de Stéphan Larouche et de mon gérant Greg Leon. »

Un défi sur mesure

Comme Leon l’a affirmé au Journal à Atlanta, il souhaite trouver les combats les plus payants possible à Pascal tout en le protégeant au maximum. 

Le poulain de Larouche ne détesterait pas mettre les gants contre Chavez Jr qui est un adversaire intéressant malgré ses déboires des dernières années. 

« Badou Jack et lui, ce sont deux gars qui aiment se battre, a expliqué Pascal. Ce ne sont pas des gars qui vont courir comme des poules sans tête dans le ring. Ça donne aussi un meilleur spectacle pour les amateurs.

« Ça cadre mieux avec mon style qu’un gars plus technique à la Marcus Browne qui court partout pour éviter de se faire frapper. »

Soit dit en passant, Browne n’avait pas une clause de revanche dans le contrat de son combat contre Pascal. 

Il pourrait donc attendre un certain temps avant de pouvoir recroiser le fer avec le Québécois. 

Sur le plan contractuel, Pascal possède encore un duel à son contrat de trois qu’il a signé avec le promoteur Tom Brown et Premier Boxing Champions. Il l’avait paraphé avant son choc contre Browne. 

Une semaine d’embûches

À 37 ans, Pascal soutient qu’il a encore appris lors de la semaine du combat contre Jack. Les obstacles ont été nombreux pour lui et son équipe, mais ils sont parvenus à les surmonter. 

Lors de la pesée, il a notamment attendu plus de deux heures avant de monter sur le pèse-personne. Puis, lors du soir du combat, il a été coincé dans une congestion monstre pour se rendre au State Farm Arena. 

« En raison du match de football au Mercedes-Benz Stadium, ça nous a pris une heure pour faire un trajet qui devait prendre 10 minutes, a raconté Larouche. Jean, qui était à l’avant de notre véhicule, a passé le temps en regardant un duel de Sugar Ray Leonard. Il ne s’est pas laissé déranger.

« On est arrivés à 20 h 20 alors que nous avions demandé d’être prêts pour 21 h. Par chance, le premier combat télévisé est allé à la limite. Ce ne fut pas une semaine facile, mais lorsque les caméras s’allument, Jean aime briller et c’est ce qu’il a fait. »

Le Nouvel An avec Puff Daddy

Après quelques jours de repos à Atlanta, Jean Pascal a mis le cap sur Miami pour célébrer l’arrivée de 2020 comme il se doit. Et il l’a fait en grande pompe dans une fête organisée par Sean Combs alias « Puff Daddy ».

« Je suis allé chez lui, a expliqué le champion du monde. En allant à sa maison, je me suis rendu compte que j’étais encore pauvre. 

« Sa maison, c’est quelque chose. Par exemple, son cinéma maison est plus gros que mon garage. J’ai pu rencontrer DJ Kaled, Fat Joe et Lil Kim lors de cette fête. Ça fait partie de mon style de vie. »

Parlant de célébrité, il n’a pas reparlé à Floyd Mayweather après sa victoire serrée contre Badou Jack, le 28 décembre dernier. Comme il l’a fait après sa reconquête d’un titre mondial en août, Pascal devrait retourner à Las Vegas pour brasser des affaires au cours des prochaines semaines. 

Il n’est pas impossible que les deux hommes se croisent à nouveau dans la ville du vice. Si c’est le cas, on peut penser que ce sera cordial malgré la victoire de Pascal sur le poulain de Mayweather.  

La force d’Angel

La fille de Pascal, Angel, a assisté aux deux derniers combats de son paternel. À Atlanta, elle a crié du début à la fin du combat pour encourager le boxeur. 

« Elle est une bonne source de motivation pour moi, a indiqué Pascal avec le sourire. Je suis content qu’elle ait été présente lors de mes deux derniers combats. 

« Durant les rounds, j’entends deux voix : celle de mes entraîneurs et la sienne. Lorsque je l’entends crier, ça me donne une petite dose d’énergie. »

Avec Angel dans les premières rangées du parterre, Pascal est redevenu champion du monde et il est parvenu à défendre son titre avec succès. Une bonne moyenne au bâton pour l’adolescente.