/news/currentevents
Navigation

La fausse infirmière du Saguenay formellement accusée

Coup d'oeil sur cet article

La fausse infirmière démasquée le printemps dernier à l’hôpital de Jonquière à Saguenay devra faire face à la justice.  

• À lire aussi: Une fausse infirmière a travaillé à l’hôpital de Jonquière pendant 20 ans  

Formellement accusée à Saguenay mardi, Nathalie Bélanger, 50 ans, a pratiqué pendant 20 ans sans permis.    

La femme aurait utilisé le numéro de permis d'une autre infirmière qui porte le même nom et qui travaille elle aussi dans un établissement de santé du Saguenay–Lac-Saint-Jean.    

Les autorités régionales de la santé l'ont congédiée le printemps dernier et ont porté plainte à la police au terme d'une enquête menée à l'interne.    

Le ministère a porté neuf chefs d'accusation contre Nathalie Bélanger, notamment pour fraude de plus de 5000$ au préjudice de l'hôpital de Jonquière et du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean.    

On lui reproche aussi d'avoir usurpé l'identité d'une autre personne ainsi que d’avoir fabriqué et utilisé de faux documents, dont un curriculum vitæ, une carte d'attestation d'inscription au tableau de l'Ordre des infirmières, des preuves de paiement de sa cotisation et un diplôme d'études collégiales en soins infirmiers. 

«On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve, mais je ne pense pas que d'autres accusations seront portées», a précisé le procureur, Michaël Bourget.    

Une équipe de TVA Nouvelles a tenté jeudi matin d'obtenir les commentaires de l'accusée en se présentant à sa résidence de Jonquière, mais en vain.    

L'infirmière dont l'identité aurait été usurpée a elle aussi décliné la demande d'entrevue, tout comme le syndicat des infirmières, qui préfère ne pas commenter l'affaire à ce stade.    

Selon les informations obtenues par TVA Nouvelles, l’accusée ne serait plus membre d'un ordre professionnel. Son syndicat n'aurait donc pas à payer pour sa défense.    

Nathalie Bélanger comparaîtra pour la première fois au palais de justice de Chicoutimi le 21 février prochain.