/news/provincial
Navigation

Carnaval de Québec: le Palais de Bonhomme progresse bien

Le Carnaval ne redoute pas les conditions météo prévues en fin de semaine

Marc Lepire Carnaval
Photo Simon Clark Le sculpteur Marc Lepire, responsable de la construction du palais, sur le chantier de construction.

Coup d'oeil sur cet article

La pluie annoncée en fin de semaine ne décourage pas l’organisation du Carnaval de Québec, qui s’affaire actuellement à la construction du Palais de Bonhomme. 

Le palais est de retour à la Place de l’Assemblée-Nationale après une année à la place George-V. 

Marc Lepire Carnaval
Photo Simon Clark

«Nous sommes habitués de vivre avec les caprices de dame Nature. On prévoit des “journées tempêtes” et on reprend les journées où le chantier a été fermé. Nous ne sommes pas du tout inquiets», a précisé Catherine Rivard, responsable à la production du Carnaval. 

Marc Lepire Carnaval
Photo Simon Clark

«J’aime mieux avoir de la pluie comme on annonce, qui fera fondre la glace sur le dessus, qu’une journée de 2 °C avec un gros soleil, qui la fera fondre à la grandeur», estime pour sa part le sculpteur Marc Lepire, qui construit son 9e palais. 

Son équipe compte de sept à huit personnes, mais ils seront 16, à la fin, lorsque les artisans viendront construire la grande sculpture. 

Marc Lepire procédant à la taille d’un bloc de glace avec une scie mécanique.
Photo Simon Clark
Marc Lepire procédant à la taille d’un bloc de glace avec une scie mécanique.

Glisser à l’intérieur 

« Le plus grand défi, cette année, c’est la neige. Il n’y en a pas. C’est une période assez courte, entre 20 et 25 jours, pour tout bouger cette neige et cette glace et faire le palais. On a fait des journées de 16 heures ces quatre derniers jours », a ajouté le bâtisseur. 

La plus grande des quatre tours dépassera les 10 m. Nouveauté, une glissade traversera l’une d’elles. « C’est un beau petit défi de la réaliser », avance M. Lepire. 

« L’espace sera un peu plus restreint à l’intérieur du palais, mais comme la structure demeure à la même hauteur, le sentiment d’ampleur sera décuplé à l’intérieur », prévoit-il. 

Une des deux tours dont la construction a débuté.
Photo Simon Clark
Une des deux tours dont la construction a débuté.

Salle de spectacle 

Le palais occupera plus de la moitié de la Place de l’Assemblée-Nationale. 

« Ça nous permet d’avoir une grande scène aménagée à l’intérieur du palais pour les rencontres avec Bonhomme et des démonstrations de sculptures, explique Catherine Rivard. On voulait en faire une salle de spectacle. On peut accueillir entre 1500 et 1700 personnes dans le palais. » 

Marc Lepire Carnaval
Photo Simon Clark

Cet espace intérieur sera mis à profit dès l’ouverture du Carnaval, le 7 février. Après les cérémonies protocolaires, le palais de Bonhomme accueillera un spectacle hip hop et DJ avec DJ Vinny Bombay, Alaclair Ensemble ainsi que FouKi et QuietMike. 

L’expérience immersive s’appellera Pixel cette année. Elle fera un clin d’œil aux salles d’arcade des années 1980-90. La boutique, le bar de glace, le bistro SAQ avec chansonniers, pour ceux qui veulent se réchauffer, et le food truck sont de retour sur la place, devant le palais. 

L’effigie est obligatoire pour entrer dans le palais. Le Carnaval se terminera le 16 février.