/sports/football/alouettes
Navigation

Cecchini et Maciocia aux commandes

Ils seront nommés président et directeur général respectivement

Gémeaux
Photo Pierre-Paul Poulin Mario Cecchini et Danny Maciocia auront du pain sur la planche dans les prochaines semaines.

Coup d'oeil sur cet article

Même s’ils sont propriétaires des Alouettes depuis quelques jours seulement, Gary Stern et Sid Spiegel n’ont pas tardé avant de prendre leurs premières décisions importantes. Ils confirmeront au début de la semaine prochaine les embauches de Mario Cecchini et de Danny Maciocia dans les postes respectifs de président et de directeur général de leur formation. 

Dans l’édition de mardi du Journal de Montréal, on avait indiqué que Cecchini était le candidat principal des Alouettes pour le poste de président. Après une rencontre avec Stern, il a été en mesure de conclure une entente. 

Il succède ainsi à Patrick Boivin, qui assumait ces fonctions depuis la saison 2017. Celui-ci a été remercié par la Ligue canadienne la semaine dernière.

Danny Maciocia
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin
Danny Maciocia

Candidat solide

Stern respecte donc sa première promesse à titre de copropriétaire : embaucher un président bilingue. L’embauche de Cecchini mettra un baume sur les commentaires des observateurs qui ont critiqué la passation des pouvoirs à des intérêts ontariens. 

Cecchini est bien connu dans les hautes sphères du milieu médiatique québécois. Il a notamment occupé les postes de président de Corus Médias et de président-directeur général de RNC Médias au cours des dernières années.  

En plus d’avoir de bonnes connaissances sportives, il possède d’excellents contacts dans le milieu des affaires de Montréal et du Québec. Cecchini sera capable de faire le pont entre les compagnies québécoises et les nouveaux propriétaires, qui sont ontariens.   

L’homme d’affaires aura aussi la lourde tâche de conclure de nouvelles ententes de commandites et de bâtir de nouveaux partenariats afin de relancer une organisation qui a encaissé des pertes financières de plusieurs dizaines de millions de dollars au cours de la dernière décennie.   

Rêve réalisé

En soirée vendredi, Le Journal a appris que Danny Maciocia a décroché le poste de directeur général. 

Avec cette promotion, celui qui dirigeait les Carabins de l’Université de Montréal depuis 2011 réalisera un rêve, alors qu’il sera aux commandes de l’équipe professionnelle de sa ville. 

Pour lui, c’est un retour dans la Ligue canadienne. Lors de son premier séjour dans le circuit Ambrosie, Maciocia avait occupé les postes de directeur général et de directeur des opérations des Eskimos d’Edmonton entre 2008 et 2010. 

Ça met fin à un processus qui avait été enclenché par l’ancien président Patrick Boivin et son conseiller spécial Wally Buono à la fin de la dernière saison. Ils avaient rencontré plusieurs candidats avant de faire une sélection plus restreinte. 

Cependant, en raison de l’absence d’un propriétaire, plusieurs candidats avaient décidé de se retirer du concours. Après plusieurs refus, les Alouettes ont alors décidé de suspendre le processus. 

À l’instar de l’arrivée de Cecchini, l’embauche de Maciocia est une décision qui fera des heureux chez les partisans des Alouettes. 

Ça fait plusieurs années que l’homme de football de Saint-Léonard étudiait la possibilité de revenir dans la LCF. Il souhaitait obtenir une occasion valable au bon moment. Il faut croire qu’il vient de la trouver.