/news/currentevents
Navigation

Arrestations pour tentative de meurtre

La victime assure ne pas connaître les suspects

FD-ARRESTATIONS-TENTATIVE-MEURTRE
Photo Agence QMI, Pascal Girard Au moins un des trois accusés d’une tentative de meurtre a été intercepté dans cette voiture noire, jeudi soir, sur la rue Notre-Dame Est, par des policiers de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Trois hommes ont été arrêtés jeudi soir pour la tentative de meurtre visant un jeune homme de 23 ans, dont le luxueux VUS garé dans le quartier Saint-Sulpice, à Montréal, a été criblé de balles.   

Daniel Amecia, 26 ans, Jerry Fleurmeus, 26 ans, et Steve Sillion, 27 ans, ont comparu vendredi après-midi devant un juge. Ils ont été accusés de tentative de meurtre, d’avoir déchargé une arme à feu dans le but de mettre une vie en danger, d’avoir occupé un véhicule dans lequel une arme de poing Smith & Wesson se trouvait et d’avoir possédé une arme, sachant qu’elle avait été obtenue à la suite d’une infraction criminelle.  

Sillion fait également face à des accusations de possession et trafic de drogue.  

Déjà connus 

Le trio a déjà eu affaire à la justice pour des histoires de vol qualifié, de possession d’une arme prohibée, d’entrave à un agent de la paix, de voies de fait, de menaces, d’introduction par effraction et de possession d’outils de cambriolage, notamment.  

La victime de cette histoire, qui jure n’avoir rien à se reprocher et ne comprend toujours pas pourquoi elle a été la cible d’une telle violence, a indiqué ne pas connaître les trois suspects.  

« Vite comme ça, ça ne me dit rien, mais je vais m’informer, je connais beaucoup de gens », a dit celui qui travaille dans le milieu automobile. Nous tairons son nom afin de lui éviter de possibles représailles.  

FD-ARRESTATIONS-TENTATIVE-MEURTRE
Photo Agence QMI, Pascal Girard

Jeudi, vers 1 h du matin, le VUS du jeune homme a été criblé de balles alors qu’il était garé en bordure de la Place De La Colombière, non loin de l’avenue Olivier-Maurault.  

« Je ne sentais plus mon corps » 

La victime, qui se trouvait dans son véhicule, a eu le réflexe de se pencher du côté passager pour éviter les balles. 

« Je ne sentais plus mon corps, j’étais tellement sous le choc, je ne savais pas si j’avais été atteint, a raconté l’homme. Quand j’ai finalement pu sortir de mon auto, j’ai compté 11 trous de balle dans la carrosserie. » 

Il s’en est finalement sorti indemne et n’a subi aucune blessure. Il a toutefois été conduit à l’hôpital pour traiter un violent choc nerveux.  

♦ Les trois tireurs demeureront détenus et reviendront en cour lundi pour leur enquête sur remise en liberté. 

Les accusés 

<b>Jerry Fleurmeus</b>
Photo courtoisie, SPVM
Jerry Fleurmeus

 

<b>Steve Sillion</b>
Photo courtoisie, SPVM
Steve Sillion

 

<b>Daniel Amecia</b>
Photo courtoisie, SPVM
Daniel Amecia