/sports/others
Navigation

Deux fois l’argent pour Steven Dubois

Deux fois l’argent pour Steven Dubois
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Avec Kim Boutin à l’écart en raison d’une légère blessure à un genou, c’est surtout Steven Dubois qui a animé le spectacle à l’aréna Maurice-Richard, samedi, lors de la première journée du nouveau Championnat des quatre continents de l’ISU. 

Dubois a notamment soulevé les spectateurs avec un dépassement dans le dernier virage de la finale du 500 mètres pour récolter sa deuxième médaille d’argent de la journée. 

«Ç’aurait pu être mieux avec deux fois l’or», a noté le patineur de 22 ans, admettant du même souffle qu’il s’agissait d’une très bonne journée au bureau pour lui. 

Deux médailles d’or en autant d’épreuves, c’est justement la récolte effectuée par le Sud-Coréen Hwang Dae Heon, samedi. C’est effectivement lui qui a devancé Dubois lors des deux finales du jour, dont la première au 1500m. 

Deux fois l’argent pour Steven Dubois
Joël Lemay / Agence QMI

«C’est un adversaire qui est tout le temps bien placé, a reconnu le Québécois en parlant de Hwang Dae Heon. Il sait comment faire pour gagner et je pense que c’est un peu ça la différence entre lui et moi en ce moment. Je suis capable d’aller chercher les podiums, mais je dois apprendre à gagner les finales et ça, c’est une grosse coche de plus.» 

Doublé féminin pour le Canada 

Chez les femmes, c’est plutôt Choi Min Jeong qui a démontré sa suprématie sur les deux distances, contribuant à ce que l’hymne national de la Corée du Sud soit continuellement à l’honneur lors de la cérémonie des médailles. 

Lors de la finale du 500 mètres, la Sud-Coréenne a patienté jusqu’aux derniers instants de la course pour devancer la Québécoise Alyson Charles, somme toute satisfaite de son premier podium de la saison. La Néo-Brunswickoise Courtney Sarault, qui a récolté la médaille de bronze, était pour sa part en voie d’espérer un meilleur résultat, mais l’Américaine Maame Biney lui a barré le passage en fin de course pour ensuite être pénalisée. 

Deux fois l’argent pour Steven Dubois
Joël Lemay / Agence QMI

«Tout peut arriver en courte piste et il faut savoir le prendre, a sagement indiqué Sarault, qui estime avoir commis quelques erreurs dans cette finale. C’est malheureux, mais ce sera à moi de me placer en meilleure position la prochaine fois.» 

Sarault avait précédemment été la meilleure représentante canadienne au 1500m féminin avec une cinquième place. Cette fois, Choi Min Jeong a dominé la finale, devant sa compatriote Seo Whi Min et l’Américaine Biney. 

Un dimanche bien rempli 

Au terme de la première journée, Dubois se retrouve déjà assuré de participer à la super finale masculine qui, dimanche, devrait rassembler sur 3000m les huit meilleurs patineurs au classement général. Charles Hamelin, quatrième au 1500m, risque également d’y être. Même chose pour Sarault et Charles chez les femmes. 

Avant les super finales, les épreuves de 1000m auront d’abord lieu lors de cette deuxième et dernière journée de compétition. La foule de l'aréna Maurice-Richard pourra aussi assister aux épreuves de relais, qui sont rarement ennuyantes. 

- Sans patiner, Kim Boutin a néanmoins fait plaisir à plusieurs amateurs en circulant dans les gradins, samedi, et en prenant la pose avec de jeunes partisans. 

- Le Championnat des quatre continents de l’ISU a été créé pour permettre à différents pays de demeurer actifs à l'approche des Championnats européens. C’est pourquoi les athlètes de l’Europe ne font pas partie de la compétition, ce week-end, à Montréal.