/sports/hockey/remparts
Navigation

Remontée victorieuse en fin de match

Les Diables rouges effacent un déficit de 2 buts et l’emportent 5 à 4 en tirs de barrage sur les Foreurs

Coup d'oeil sur cet article

Les Remparts de Québec ont effacé un déficit de deux buts en troisième période pour signer une victoire de 5-4 en fusillade, samedi, face aux Foreurs de Val-d’Or. 

À la 8e ronde de fusillade, Pierrick Dubé a tranché le débat en faveur des locaux tandis que les Foreurs ont touché le poteau à trois reprises. 

Après que les Foreurs se soient forgé une priorité de 4-2 en vertu de deux buts en avantage numérique, les Remparts ont répliqué avec une poussée de deux buts en 29 secondes, avec moins de cinq minutes à la rencontre et après avoir été incapables de profiter d’un jeu de puissance de cinq minutes pour pousser la rencontre en prolongation. 

« On aurait aimé moins se compliquer la tâche, mais les gars ont montré beaucoup de caractère en revenant de l’arrière, a souligné l’entraîneur-chef Patrick Roy. Après 40 minutes, on n’avait concédé que cinq chances de marquer et on aurait dû avoir une priorité d’un ou deux buts au lieu de retraiter au vestiaire à égalité. J’aurais souhaité que notre jeu de puissance fasse mieux, mais j’ai adoré la performance de nos jeunes défenseurs. Ils jouent avec plus de confiance et ils ont été très bons. » 

Dans le camp adverse, Pascal Rhéaume n’a pas apprécié la punition majeure d’Olivier Mathieu qui a dardé Dubé. « On va avoir une discussion, a confirmé le pilote des Foreurs. Ça fait plus mal de perdre deux points que de recevoir un coup dans le ventre. Il y a des moments pour se venger. Le moment aurait été mieux choisi la semaine prochaine en début de match quand nous allons revoir les Remparts. Même si on n’a pas accordé de but pendant le cinq minutes, on a fatigué des joueurs en les surutilisant. C’est une dure défaite. » 

Roy n’a pas été surpris du geste de Mathieu. « C’est la raison pour laquelle on ne voulait plus l’avoir dans notre équipe, a-t-il débité au sujet de l’ancien attaquant des Remparts qui a été échangé aux Tigres de Victoriaville en décembre 2018. C’est une suspension automatique. Ce n’est pas notre problème, mais celui de Val-d’Or. » 

Doublé de Cormier 

Acquis de l’Océanic de Rimouski lors de la dernière période de transactions, Cole Cormier a réussi son deuxième match de deux buts en carrière, les deux fois contre une formation de l’Abitibi. « Ce fut un bon match pour moi, mais aussi pour toute l’équipe, a mentionné l’Acadien de 17 ans. Ça fait deux semaines que je suis arrivé à Québec et je me sens de plus en plus à l’aise. Je suis plus en confiance. » 

Avant la pénalité à Mathieu, Dubé avait bousculé Justin Robidas qui a enfilé deux buts, ce qui a mené à la réaction de son coéquipier. 

Nathan Gaucher a vécu un match spécial en affrontant son frère aîné Jacob pour la première fois. « On joue tous les deux comme centre et on s’affrontait souvent, a indiqué le choix de 1re ronde (8e au total) au dernier repêchage. On n’a pas pris de pari, mais on se taquinait et je vais lui glisser un mot quand je vais le voir. C’était un match spécial. Cette victoire fait du bien surtout avec notre retour. Les deux buts que nous avons accordés en désavantage numérique ont fait mal, mais nous avons montré du caractère en revenant en force. » 

4
F
5
Première période
1-Qué : Cole Cormier (11) (Gaucher, Cournoyer) 2:17 2-VdO : Justin Robidas (12) (Guenette, Hoyt) 16:27
Punitions: Noël (VdO) 4:48, Melanson (Qué) 7:15, Kielb (Qué) 7:55, Dubé (Qué) 14:19.
Deuxième période
3-Qué : Cole Cormier (12) (Malatesta, O’Brien) 10:28 4-VdO : Justin Robidas (13) (Sans aide) DN-15:05
Punitions: Pelletier (VdO) 1:57, Mirzabalaev (VdO) 5:14, Lessard-Aydin (VdO) 14:15, Lessard-Aydin (VdO) 16:25, Mathieu (VdO) 19:13, Kielb (Qué) 19:56.
Troisième période
5-VdO : Maxence Guenette (8) (Noël) AN-8:06 6-VdO : Thomas Pelletier (9) (St-Laurent, Michel) AN-8:43 7-Qué : James Malatesta (19) (Cournoyer) 15:37 8-Qué : Xavier Fillion (2) (Melanson) 16:06
Punitions: Malatesta (Qué) 6:55, Kielb (Qué) 7:09, Mathieu (VdO) (maj. et inc.) 10:04.
Prolongation
Aucun but.
Punitions: Dubé (Qué) 4:46.
Fusillade
Québec gagne par 3-2. Val-d’Or (2) : Mirzabalaev (raté), Ouellet (raté), Michel (raté), Robidas (raté), St-Laurent (but), Polcs (but), Provost (raté), Doucet (raté). Québec (3) : Sergeev (raté), Cormier (raté), Rochette (raté), Gagnon (raté), Malatesta (but), Holmes (but), Caron (raté), Dubé (but).
Tirs au but
Val-d’Or 7 - 5 - 11 - 2 - 25 Québec 11 - 12 - 12 - 3 - 38
Gardiens:
VdO : Jonathan Lemieux (PF, 13-13-2) Qué : Tristan Côté-Cazenave (G, 10-17-3)
Avantages numériques:
VdO : 2 en 7, Qué : 0 en 7
Arbitres:
Simon Tartre, Mathieu Binette
Juges de lignes:
Jean-François Losier, Daniel Béchard
ASSISTANCE:
7510

MATCH PRÉSAISON FACE AUX MAPLE LEAFS : «Je n’oublierai jamais ce moment» -Maxence Guenette 

Après avoir passé trois semaines au camp des Sénateurs d’Ottawa, Maxence Guenette a connu un début de saison plus tranquille, mais l’arrière des Foreurs de Val-d’Or a retrouvé sa vitesse de croisière. 

«Je n’ai pas connu un départ aussi bon que j’aurais souhaité, mais c’est comme ça à chaque saison et il n’y avait rien d’alarmant, a raconté le choix de 7e ronde (187e au total) des Sénateurs au dernier repêchage qui a récolté un but et une passe face, samedi, face aux Remparts. Je revenais d’un camp professionnel où le niveau était différent.» 

Le défenseur natif de L’Ancienne-Lorette qui a grandi en appuyant les Remparts a pleinement goûté son expérience avec les pros. «J’ai quasiment passé trois semaines à Ottawa et j’ai cotôyé tous les joueurs, a-t-il souligné. J’ai pu me comparer. J’ai affronté les Maple Leafs de Toronto en match présaison et ce fut vraiment incroyable. Je n’oublierai jamais ce moment. Je devais évoluer avec Thomas Chabot, mais c’est la journée où il a signé son gros contrat et il n’a finalement pas affronté les Leafs. Affronter des joueurs établis comme Matthews (Auston) et Nylander (William) fut spécial. C’est un bon moment pour se retrouver dans l’organisation des Sénateurs puisqu’ils misent sur plusieurs jeunes. Leur club dans la Ligue américaine est solide.» 

«Considérant que je suis un choix tardif, les Sénateurs étaient contents de moi, de poursuivre l’arrière de 6 pi 2 po et 185 livres qui a été un choix de 1ère ronde (5e au total) des Foreurs en 2017. Ils souhaitent que j’améliore mon coup de patin et mon jeu défensif. J’ai deux ans pour signer, mais je ne suis pas stressé.» 

Membre important de la brigade défensive des Foreurs, Guenette veut mériter la confiance de l’entraîneur-chef Pascal Rhéaume. «Je veux qu’il n’hésite pas à m’utiliser dans toutes les situations, a-t-il précisé. Il y a des recruteurs à plusieurs de nos parties et je dois bien faire. Un de mes objectifs était de participer à la série Canada-Russie et je l’ai atteint.»