/maisonextra
Navigation

Rénover sa cuisine: planifier pour mieux savourer

Rénover sa cuisine: planifier pour mieux savourer
Photo Pexels

Coup d'oeil sur cet article

La cuisine est, sans contredit, le noyau de la maison. C’est la pièce où tous les membres de la famille se rassemblent, que ce soit au début de la journée ou encore à l’heure du souper. La vie y bat au rythme du quotidien de chacun. Autant en faire un espace agréable où chacun y trouve son compte. Un projet de rénovation en vue pour cette pièce incontournable? Une bonne planification vous permettra de maximiser votre investissement et de profiter pleinement de ce lieu avec vos proches.  

Vos besoins sous la loupe  

Que faites-vous dans votre cuisine? Combien de personnes y circulent au quotidien? Combien y cuisinent? Êtes-vous du genre à recevoir beaucoup et souvent? Avez-vous besoin d’espaces multifonctionnels? Certains membres de votre famille ont-ils tendance à manger debout sur un coin de comptoir, un peu à la sauvette, le matin? Quel genre de cuistot êtes-vous? Les aspects auxquels il faut réfléchir lorsqu’on amorce un projet de rénovation, particulièrement pour la cuisine, où on veut obtenir un maximum de fonctionnalité, il y en a des dizaines! Et chacun mérite d’être considéré. 

Par exemple, si plusieurs membres de la famille mettent la main à la pâte à l’heure des repas, vous aurez envie de pouvoir le faire en harmonie sans que les uns empiètent sur le territoire des autres. Solution: des plans de travail abondants et bien définis. Si vous aimez superviser l’heure des travaux scolaires pendant que vous préparez le souper, vous auriez avantage à prévoir un petit coin multifonction, où vous pourriez installer le portable, un éclairage suffisant, un coin paperasse, etc. Vous avez la fibre d’un bon pâtissier ou d’un bon boulanger? Vous apprécierez particulièrement un comptoir de granit ou de marbre, qui gardent la fraîcheur idéale pour pétrir et manipuler de la pâte.  

Un pas de recul pour bien réfléchir aux éléments qui amélioreront votre quotidien et celui des membres de votre famille est un excellent point de départ. Il vous guidera dans tout: configuration de l’espace, choix des matériaux, éclairage, équipements, etc.  

Le budget: pour éviter les tentations et établir des priorités 

À moins d’être parfaitement indépendant de fortune, quiconque se lance dans un projet de rénovation doit forcément calculer un peu. On peut bien y voir un investissement qui augmentera à coup sûr la valeur de notre propriété, encore faut-il avoir les moyens de nos ambitions! Et encore! La plupart des spécialistes vous diront de prévoir un 10 à 15% de plus pour les imprévus et les «tant-qu’à-faire».  

Dressez la liste des travaux que vous prévoyez faire: plomberie, électricité, achat de nouveaux électroménagers, évier et robinetterie, armoires, comptoirs, couvre-plancher, éclairage... La facture peut grimper rapidement. Un conseil: optez pour la qualité et la facilité d’entretien. Si vous avez une famille nombreuse et menez une vie occupée, vous pourriez regretter assez tôt d’avoir opté, par exemple, pour des matériaux qui se détériorent au moindre dégât ou qui ne résisteront pas au passage du temps.  

Sachez aussi que si vous prévoyez réaliser des travaux un peu poussés de plomberie et d’électricité, il est fort probable que vous deviez recourir aux services de professionnels qualifiés. Prévoyez-le dès maintenant dans votre budget.  

Vous pensez remplacer vos électroménagers? C’est le moment de les choisir parce que leurs dimensions pourraient commander bien des décisions par la suite: où les placer, quel espace leur réserver, etc.  

Configurer la pièce: misez sur la fluidité 

En U, en L? Un îlot, pas d’îlot? Lorsqu’on dresse le plan de la cuisine, il faut réellement réfléchir à la façon dont on y circule. Un truc: déterminez des stations de travail et réfléchissez aux équipements que vous utiliserez.  

Par exemple, vous pourriez prévoir une station de préparation des repas où vous aurez un plan de travail de bonne taille et où vous serez à proximité d’un évier pour rincer les aliments et à proximité d’une cuisinière pour la cuisson. C’est ce qui vous motivera peut-être à opter pour un deuxième évier, plutôt que d’en avoir un seul qui sert à tout. C’est dans cet espace que vous veillerez également à planifier du rangement pour les ustensiles, les petits appareils, les couteaux et les planches à découper.  

Une autre piste? Une station de cuisson, où vous aurez facilement accès à une surface qui peut accueillir les plats chauds et où vous aurez accès au four micro-ondes sans devoir traverser l’ensemble de la pièce. Vous prévoirez le rangement en conséquence, notamment pour les ustensiles de cuisson, les condiments, l’huile, etc.  

Vous êtes du genre à recevoir et à prendre l’apéro autour d’une planche de charcuteries et de bonnes bouchées? Vous adorerez votre îlot! Quoi de mieux que de pouvoir continuer d’échanger avec les invités tout en préparant le repas.  

Choisir les matériaux: durabilité, fonctionnalité 

Des matériaux et des combinaisons de couleurs, de textures, de matières pour créer l’effet recherché, il y en a à l’infini. Choisir les matériaux est souvent la partie la plus excitante d'un projet. Ce sont ces choix qui donneront de l’allure à votre espace. Bien sûr, c’est aussi la partie où vous balancerez peut-être entre le cœur et la raison. Gardez en tête que certains matériaux nécessitent davantage d’entretien. Pour certains, ce n’est pas un problème. Pour d’autres, c’est une vraie plaie.  

Le verre, le bois, certaines pierres sont sujets à se salir promptement ou même à se détériorer. À éviter si vous avez les mains pleines de pouces ou si vos jeunes enfants ont tendance à barbouiller les murs avec leurs petits doigts pleins de confiture. Prenez le temps de vous informer au sujet de l’entretien de certains matériaux et de leur vulnérabilité. Par exemple, certaines pierres nécessitent l’application périodique d’un scellant contre les taches. D’autres surfaces résistent mal aux chocs ou à la chaleur. Certains changent de couleur au fil du temps.  

Un autre bon conseil: ne négligez pas l’éclairage. Planifiez un éclairage qui pourra être modulé au fil des heures de la journée, en fonction des activités qui ont cours dans la cuisine. Allez-y par «couches»: un éclairage d’ensemble, puis des éclairages plus spécifiques, avec gradateur, pour chacune des stations de travail, et peut-être, pour le coup d’œil, un éclairage sous les armoires, parfait pour l’ambiance à l’heure des repas et en soirée.