/weekend
Navigation

5 nouveaux artistes à surveiller en 2020

Coup d'oeil sur cet article

À chaque année son nouveau phénomène musical. Le Québec a connu la spectaculaire ascension d’Hubert Lenoir en 2018. L’année dernière, c’est la jeune Billie Eilish qui a tout renversé sur son passage. Qui profitera de 2020 pour se payer une place au firmament des stars ? Le Journal vous propose cinq candidats, d’ici et d’ailleurs, à avoir à l’œil et à l’oreille au cours des prochains mois.  

  

1. Celeste | Royaume-Uni   

Photo d’archives

La presse musicale britannique, rarement à court d’enthousiasme, en a déjà fait l’héritière d’Amy Winehouse. Vrai que la voix riche de cette chanteuse soul de 25 ans, née aux États-Unis, mais partie pour le Royaume-Uni quand elle était gamine, force la comparaison, si imposante soit-elle. Un mini-album paru en décembre fournit un bon aperçu de son potentiel. Aussi à l’aise dans un registre jazz, Celeste annonce effectivement de grandes choses.   

► À écouter : Lately   

  

2. Naya Ali | Québec   

Photo Pascal Huot

Les voix féminines fortes sont encore rares dans le rap québécois, mais quelques noms commencent à émerger. Sur le radar de bien des mélomanes depuis la sortie d’un EP en 2018, la rappeuse montréalaise à la voix éraillée pourrait vivre sa grande éclosion en 2020, quand elle lancera son premier album, quelque part d’ici l’été.    

► À écouter : Get It Right  

  

3. Gab Bouchard | Québec   

Photo d’archives

Entre le rock nineties des Strokes et les histoires de déveine sentimentale à la Leloup, ce jeune du Lac-Saint-Jean ne manque pas de toupet, comme en témoigne son look assez unique. Il a aussi de qui tenir – il est le fils du batteur Pierre Bouchard (Gros Mené) – et c’est Olivier Langevin qui a réalisé la chanson Tu m’connais trop bien, dévoilée en novembre. Un album est attendu en 2020.    

► À écouter : Tu m’connais trop bien  

  

4. Mariah | États-Unis   

Photo d'archives, AFP

Grâce au populaire J. Balvin et aux vétérans Marc Anthony et Shakira, la musique latino ne cesse de gagner des adeptes au Québec. Et attention, la relève est abondante ! Née à Miami de parents cubain et portoricain, la toute jeune artiste reggaeton Mariah mène avec un rare aplomb et des millions de visionnements sur YouTube cette nouvelle vague d’artistes latinos.    

► À écouter : Perreito  

  

5. Cédric St-Onge | Québec   

Photo d’archives

Le jeune artiste gaspésien avait bénéficié du soutien de Louis-Jean Cormier pour la réalisation d’un mini-album en 2017. L’association a fait tache d’encre. L’influence de Cormier est flagrante, et providentielle, sur Et si j’étais à des années-lumière, le premier effort solo de St-Onge, qui donne dans un apaisant folk aérien. Sensible et habile avec la plume, en plus.    

► À écouter : Désharmonie