/news/politics
Navigation

Panne de courant: une députée fédérale «furieuse» contre Hydro-Québec

Panne de courant: une députée fédérale «furieuse» contre Hydro-Québec
CHRIS ROUSSAKIS/ QMI AGECNY

Coup d'oeil sur cet article

La députée fédérale libérale de Brossard, Alexandra Mendes, n'y est pas allée de main morte, dimanche, pour critiquer Hydro-Québec en raison des dizaines de milliers de pannes causées par la tempête. 

«Je suis complètement au bout de ma patience. Nous ne sommes pas prêts pour vivre sans électricité et votre seul devoir est de vous assurer que nous en avons. Vraiment furieuse par la durée inexpliquée de cette panne», s'est emportée Mme Mendes à l'aide de son compte Twitter, dimanche, à la suite d'un échange de micromessages avec Hydro-Québec.

 

La députée, qui habite à Brossard, a fait valoir qu'elle manquait d'électricité depuis les toutes premières minutes des précipitations de verglas au cœur de la nuit. Elle a raconté avoir retrouvé l'électricité pendant quelques minutes en matinée, avant de voir sa demeure replonger dans le noir. 

Hydro-Québec lui a expliqué avoir des travaux d'émondage prévus à Brossard, si bien que la végétation est très près des fils de moyenne tension dans cette ville. Cette situation, couplée au verglas qui a alourdi les branches et aux vents violents qui ont secoué le secteur, a créé des pannes dans la région. 

«Ceci se sont des excuses! Vos équipes savaient que ce verglas était attendu. Dégager le réseau en prévention aurait été la meilleure mesure pour éviter ce que nous vivons actuellement», a répliqué Mme Mendes, en faisant valoir qu'il est loin d'être tombé autant de verglas qu'en 1998, année où des précipitations record avaient lourdement endommagé le réseau de distribution d'Hydro-Québec.