/opinion/columnists
Navigation

Bobrovsky n’aide pas à «vendre» Carey Price

Bobrovsky n’aide pas à «vendre» Carey Price
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si jamais l’avenir du Canadien passait par une mégatransaction impliquant Carey Price, ça aiderait si le gardien des Panthers de la Floride Sergei Bobrovsky performait à la hauteur de son contrat de 10 millions par saison à la Carey Price, parce que pour l’instant « Bob » ne livre pas la marchandise.

On croyait bien que Bobrovsky avait trouvé sa vitesse de croisière dans les deux premières semaines de décembre, alors qu’il avait connu une séquence de six matchs de grande qualité avec des taux d’efficacité de 0,927 ou plus, mais le double gagnant du trophée Vézina a refroidi depuis.

Dans ses sept derniers matchs, il a connu cinq sorties sous la barre des 0,900. Bon. Bobrovsky, c’est Bobrovsky, et Price, c’est Price, mais ce n’est rien pour inciter un directeur général à acquérir un gardien à 10 millions, surtout dans un échange. Rappelons que Bobrovsky fut acquis sur le marché des joueurs autonomes l’été dernier.

Bobrovsky a encore amplement de temps de se ressaisir, mais pour l’instant, il représente une énorme déception chez les Panthers, comme en témoignent ses statistiques (16-12-4, 0,896, 3,29). Il n’apparaît même pas dans notre tableau du top 30, occupant le 36e rang derrière Jonathan Bernier (31e), Corey Crawford (32e), Anders Nilsson (33e), Braden Holtby (34e) et Aaron Dell (35e).

Quelques gardiens réputés se retrouvent encore plus bas toutefois, dont Jonathan Quick (38e), Mike Smith (39e), Pekka Rinne (41e), Matt Murray (42e), Martin Jones (43e), Devan Dubnyk (44e), Craig Anderson (45e) et Brian Elliott (46e).

Vasilevskiy sur la bonne voie

Il y a au moins une bonne nouvelle pour les gardiens de but russes évoluant en Floride. Andrei Vasilevskiy et ses coéquipiers du Lightning de Tampa Bay semblent avoir retrouvé leurs repères après un début de saison chaotique.

Avant le duel d’hier face aux Devils du New Jersey, le Lightning était dans une séquence de dix victoires, dont huit appartenant à Vasilevskiy, qui mène la ligue avec 22 triomphes. Le titulaire du trophée Vézina était aussi dans une série de cinq matchs de qualité (taux d’efficacité de 0,900 ou plus) d’affilée. Il avait réussi une séquence de dix matchs du genre l’an dernier, mais aucune autre de quatre matchs de qualité ou plus.

Est-ce enfin l’année de Vasilevskiy et du Lightning ? En 2017-18, Vasilevskiy s’était dit fatigué dans le dernier droit et il a aussi manqué de constance en fin de saison l’an dernier, ainsi qu’en séries éliminatoire face aux Blue Jackets de Columbus et à son compatriote, Bobrovsky.

Les astres sont peut-être alignés, cette fois-ci. Vasilevskiy a gagné neuf rangs cette semaine (match d’hier non inclus) grâce à deux jeux blancs d’affilée et le voici au 11e rang.

Price gagne 8 rangs

L’autre grand gagnant de la semaine dans notre classement hebdomadaire est Carey Price, qui a gagné huit rangs pour se retrouver au 18e échelon. La semaine dernière, nous avons démontré que Price se devait d’afficher un taux d’efficacité de 0,930 pour amener le Canadien en séries. Il n’a atteint ce niveau qu’une fois en trois matchs cette semaine, soit dans la victoire contre les Sénateurs d’Ottawa. Price demeure le gardien le plus occupé de la LNH en compagnie de Connor Hellebuyck, des Jets de Winnipeg.

À 4,9 millions par année, le gardien des Stars de Dallas Ben Bishop offre un des meilleurs rendements qualité-prix pour une équipe de la LNH et il vient de se hisser au premier rang de notre classement hebdomadaire avec un bond de trois rangs. Tristan Jarry, le meneur la semaine dernière, a glissé en 3e place.

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Ben Bishop DAL 10345
2 Connor Hellebuyck WPG 10338
3 Tristan Jarry PIT 10331
4 Darcy Kuemper ARI 10322
5 Robin Lehner CHI 10317
6 Tuukka Rask BOS 10305
7 Anton Khudobin DAL 10288
8 Frederik Andersen TOR 10271
9 Semyon Varlamov NYI 10264
10 Jordan Binnington STL 10264
11 Andrei Vasilevskiy TBL 10255
12 Jacob Markstrom VAN 10234
13 Pavel Francouz COL 10229
14 David Rittich CGY 10223
15 Jaroslav Halak BOS 10211
16 Joonas Korpisalo CBJ 10204
17 Antti Raanta ARI 10184
18 Carey Price MTL 10168
19 John Gibson ANA 10161
20 Thomas Greiss NYI 10153
21 Linus Ullmark BUF 10152
22 Marc-Andre Fleury VEG 10148
23 Mikko Koskinen EDM 10145
24 MacKenzie Blackwood NJD 10137
25 James Reimer CAR 10120
26 Philipp Grubauer COL 10113
27 Henrik Lundqvist NYR 10097
28 Alexandar Georgiev NYR 10089
29 Carter Hart PHI 10089
30 Petr Mrazek CAR 10075
 
Note  sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.