/finance/business
Navigation

Le groupe Therrien Couture Joli-Cœur: de camarades de classe à partenaires d’affaires

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Camarades de classe au secondaire et amis, deux avocats ont décidé de fusionner leur cabinet pour mettre au monde l’une des plus importantes firmes québécoises de services juridiques à travers la province.

Le groupe Therrien Couture Joli-Cœur a pris forme le 1er janvier. La nouvelle entité comprend six bureaux, notamment à Québec et à Montréal, et 361 employés. 

Il aura fallu plus ou moins huit mois de discussions entre les présidents Éric Beauchesne, de Joli-Cœur Lacasse, et Normand Therrien, de Therrien Couture, pour conclure cette fusion.  

Malgré leur parcours commun, ils ont aussi fréquenté au même moment le cégep de Saint-Hyacinthe, jamais les deux hommes ne s’attendaient à devenir un jour des partenaires d’affaires. 

«Cela serait prétentieux de dire le contraire. Au départ, les rêves sont modestes lorsqu’on démarre un bureau», répond au Journal M. Therrien. C’est ce dernier qui a contacté son nouvel associé en février pour voir son intérêt. 

Plus de services

Selon les deux avocats, qui pratiquent depuis 1987 et 1988, cette fusion leur permettra de percer de nouveaux marchés. Ensemble, ils auront une santé financière plus solide et ils pourront offrir plus de services aux entreprises. 

«Les industries de services professionnels sont en mutation. Il y a de la concurrence qui n’existait pas il y a cinq ans. Il s’agit de plateformes web très évoluées que les gens peuvent utiliser comme référence. Nous avons l’obligation de penser à ce que sera l’avenir et quels seront les investissements requis pour demeurer compétitif», avance M. Therrien.  

Ce dernier occupe le poste de président et chef de la direction dans la nouvelle entité tandis que M. Beauchesne est président du conseil d’administration et chef d’exploitation. 

Pour M. Beauchesne, cette fusion permettra à la firme Joli-Cœur Lacasse, fondée il y a 36 ans, d’être plus présente en région. Son marché était principalement Montréal et Québec. L’entreprise avait aussi des clients à Trois-Rivières. 

Six bureaux

Le groupe Therrien Couture Joli-Cœur, qui pratiquera notamment le droit des affaires, le droit immobilier et le droit du travail, aura des antennes à Brossard, Laval, Montréal, Québec, Saint-Hyacinthe et Sherbrooke.  

La direction n’écarte pas la possibilité d’ouvrir d’autres bureaux au Québec et même à l’extérieur de la province, soit dans le Canada anglais, «d’ici deux ou trois ans». L’expansion pourrait également se faire par acquisition ou fusion.