/finance/business
Navigation

Profits en hausse de 66% pour Groupe Sportscene

Profits en hausse de 66% pour Groupe Sportscene
Photo d'archives, Jocelyn Malette

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Groupe Sportscene, propriétaire de la chaîne de restaurants La Cage – Brasserie sportive, a enregistré des profits en hausse de 66,3% pour le premier trimestre de son exercice financier en cours.  

• À lire aussi: Jean Bédard refuse de vendre les restaurants La Cage  

Pour le trimestre terminé le 24 novembre dernier, l’entreprise a rapporté un résultat net de 1,7 million de dollars ou 0,20$ par action de base (0,19$ diluée), comparativement à 1 M$ ou 0,13$ par action (de base et diluée) à la période correspondante de l'année précédente.  

Sur la même période, les revenus ont crû de 12,4% atteignant 38,5 M$, «un sommet historique», a fait savoir l’entreprise.  

«Nous entamons l'exercice financier 2020 sur de solides bases, a souligné le président et chef de la direction, Jean Bédard. Nos résultats du premier trimestre continuent d'atteindre de nouveaux sommets, tant au niveau des ventes que de la profitabilité. Notre principale bannière, La Cage – Brasserie sportive, a démontré son pouvoir d'attraction grandissant et notre équipe dévouée a su gérer avec brio l'effet de l'augmentation de l'achalandage.»  

En l’occurrence, M. Bédard s’est réjoui de l'expansion de la gamme de produits de marque La Cage et Moishes, «un grand succès au niveau de la croissance de nos ventes au détail», a-t-il expliqué.  

«Nous avons ainsi les moyens d'investir dans notre expansion, de maintenir un bilan financier sain et de retourner de la valeur à plus court terme à nos actionnaires par le paiement de dividende», a-t-il ajouté.  

Le conseil d'administration a d’ailleurs approuvé le versement d'un dividende de 0,15$ par action de catégorie A. Il sera versé le 19 février 2020 aux actionnaires inscrits en date du 31 janvier 2020.