/sports/others
Navigation

Une passion née sur le tard

Joey Lussier est tombé amoureux de la discipline du lancer du marteau à 22 ans

Mathieu Belanger
Photo courtoisie Joey Lussier

Coup d'oeil sur cet article

Joey Lussier ne remerciera jamais assez André Garon de lui avoir ouvert les portes de la discipline du lancer du marteau. Cinq ans plus tard, le Rouge et Or de l’Université Laval jouit grandement de ce talent naturel qui fait sensation sur le circuit universitaire canadien.

Lussier a amorcé la nouvelle année sur les chapeaux de roues le week-end dernier en raflant les honneurs dans les épreuves du lancer du marteau et du lancer du poids lors de l’Invitation Vert & Or. S’il consacre peu d’efforts à la boule de métal pendant la saison, il devait participer à au moins une épreuve pour être admissible au championnat provincial qui aura lieu les 21 et 22 février au PEPS.

Cette passion pour ces disciplines de l’athlétisme, c’est M. Garon, l’ancien entraîneur de sa copine, dans sa ville natale de Disraeli, qui la lui a inculquée alors qu’il ne s’y attendait point du tout. 

« Son coach m’avait approché quand j’avais 22 ans. C’est assez rare que les jeunes pratiquent le lancer en bas âge. C’est un sport qui est plus pratiqué à l’adolescence, voire à la fin de l’adolescence. Comme j’étais quand même athlétique, il m’avait approché pour essayer. Je ne sais pas s’il avait décidé que j’allais devenir un bon lanceur. Ça a peut-être été une surprise pour moi, mais finalement, ça a donné de quoi de bien », explique Lussier, aujourd’hui âgé de 27 ans.

L’année suivante, l’étudiant en psychologie, qui détient un baccalauréat en kinésiologie, faisait le saut avec le Rouge et Or. À sa cinquième année, il vit ses derniers moments avec la formation du campus de Sainte-Foy.

« Plus tu progresses, plus tu as de bons résultats, ça devient addictif. Ça permet de te dépasser. Je suis très compétitif avec les [autres] athlètes, mais ce que tu peux contrôler, ce sont tes distances. Ce que les autres athlètes font, ça n’influencera pas tes distances », ajoute Lussier, dont le désir de s’améliorer a été accentué à la suite de la médaille d’or de son coéquipier Simon Beaulieu au lancer du poids au championnat canadien, en 2018. 

Un seul but

Deuxième au pays avec son tir de 17,42 mètres, celui qui est aussi responsable du groupe de lanceurs du Rouge et Or a les yeux rivés sur ses objectifs en vue du rendez-vous provincial.

« On veut remporter les deux bannières (hommes et femmes) et classer le plus d’athlètes pour le championnat canadien en mars à Edmonton. On veut classer quatre lanceurs. »

3 Étoiles du Rouge et Or

Joey Lussier

Athlétisme | Psychologie

Il a remporté la compétition du lancer du poids et du lancer du marteau de l’Invitation Vert & Or samedi à Sherbrooke. Son jet de 17,42 m au lancer du marteau le classe actuellement au 2e rang U SPORTS cette saison.


Émy Béliveau

Mathieu Belanger
Photo courtoisie

Athlétisme | Administration des affaires

Lors de l’Invitation Vert & Or à Sherbrooke samedi, elle a réalisé sa meilleure performance de la saison en remportant le 60 m avec un chrono de 7:61, le 9e meilleur temps au pays cette année.


Nicolas Fortin

Mathieu Belanger
Photo courtoisie

Volleyball | Microbiologie

L’attaquant recrue a dominé les siens au chapitre des attaques marquantes dans les deux victoires à Fredericton face à UNB. Notamment vendredi, il a cumulé l’impressionnant total de 25 frappes payantes en plus de 2 as et 2 blocs assistés (28 points).

Performances dignes de mention

Maud Chapleau | Volleyball | Santé et sécurité au travail

Responsable de 21 points (20 attaques marquantes et un bloc solo) de son équipe lors de la victoire de vendredi à McGill, qui permettait au Rouge et Or de rejoindre les Carabins au
1er rang du RSEQ.

Maude Archambault | Basketball | Comptabilité

Élément clé des deux victoires de la semaine contre McGill, elle a obtenu 15 points et 8 rebonds à Montréal mercredi, avant d’obtenir 10 points et 8 rebonds vendredi au PEPS.

Sidney Tremblay-Lacombe | Basketball | Enseignement de l’éducation physique et à la santé

Productif dans les 2 revers contre McGill, il a récolté 27 points à Montréal mercredi avant d’en marquer 21 au PEPS vendredi, dont 14 au 4e quart.

Vladimir Thomas | Basketball | C. sciences de la consommation

Après avoir obtenu 25 points en sortant du banc mercredi à Montréal, il a pris sa place comme partant vendredi au PEPS en marquant 21 points, dont 19 des 34 des siens en première demie.

Philippe Giroux | Volleyball | Agronomie

Il a récolté 16 points et 13 attaques marquantes dans la victoire en cinq sets face à UNB samedi, réussissant notamment 4 frappes payantes lors de la manche ultime remportée 15-9 par le Rouge et Or.

- Avec la collaboration de Mathieu Tanguay 

À VENIR CETTE SEMAINE

Natation

Vendredi et samedi 17 h et 13 h Coupe universitaire #3 PEPS

Basketball

Samedi 18 h (F) et 20 h (H) c. Bishop’s PEPs