/sports/opinion/columnists
Navigation

La saison de motoneige va finalement débuter

Motoneige
Photo Julien Cabana

Coup d'oeil sur cet article

La tempête de neige de la fin de semaine dernière a finalement fourni aux bénévoles des clubs la neige dont ils avaient besoin pour travailler leurs sentiers et rendre le réseau québécois accessible.

C’est le coup de pouce qu’il fallait. Pour certains clubs plus chanceux qui avaient déjà assez de neige pour commencer leur saison, cette neige supplémentaire va leur permettre d’améliorer grandement les conditions de leurs sentiers. Pour les autres qui attendaient patiemment, elle va permettre de débuter les opérations.

Si la pluie de samedi dernier a détruit les sentiers à plusieurs endroits, la chute de neige qui a suivi a pu cacher ses effets néfastes et offrir un fond de sentier plus durci. Avec les grands froids qui vont nous toucher au cours des prochains jours, toutes les conditions vont être réunies pour que le réseau soit opérationnel.

La prudence est toujours de mise toutefois, parce que les conditions ne sont pas encore au mieux. À plusieurs endroits, si on consulte la carte des conditions de sentiers, il est question de sentiers acceptables. Les quinze prochains centimètres qui devraient tomber sur le Québec au cours de la semaine vont donner le coup d’envoi définitif.

CARTE INTERACTIVE

Encore une fois, le conseil de bien vous informer avant de prendre le départ pour une randonnée est toujours de mise. Vous avez plusieurs canaux disponibles. Le premier, et souvent le plus direct, c’est celui de votre club. Vous pouvez communiquer directement avec le bureau ou encore visiter la page Facebook.

Un autre moyen qui peut assurément vous donner une idée en temps réel de ce qui se passe dans vos sentiers est de consulter la carte interactive de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ). Vous allez y trouver les conditions de sentiers, mais surtout vous allez avoir accès à une information de premier plan, soit les déplacements des surfaceuses dans les sentiers. Pour y avoir accès, il suffit de vous rendre sur le www.fcmq.qc.ca et d’aller sur l’onglet Motoneigistes.

LA TOURNÉE

Du nord au sud, de l’est à l’ouest, il y a maintenant des sentiers de motoneige ouverts sur l’ensemble du territoire. C’est à vous d’en profiter, tout en vous rappelant toujours qu’à tout moment, vous pouvez affronter des conditions plus difficiles. Également, le grand froid va entraîner à plusieurs endroits la formation de glace sous la fine couche de neige. Après le passage de plusieurs motoneiges, les conditions peuvent se détériorer très rapidement. La fin de semaine des Portes ouvertes qui a lieu samedi et dimanche va augmenter de façon importante la circulation dans les sentiers. Alors, rappelez-vous bien de respecter les limites de vitesse, de garder la droite en tout temps dans les sentiers et, surtout, de ne pas dépasser vos capacités de conduite. Il n’y a pas de pare-chocs ni de cage de protection sur une motoneige. C’est vous qui allez subir le choc, s’il y a impact. Une motoneige ne fait rien seule. Tout repose sur la responsabilité de la personne qui est aux commandes.