/news/society
Navigation

Meghan et Harry au Canada: les trois quarts des contribuables ne veulent pas payer la facture

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Près des trois quarts des Canadiens ne veulent pas payer pour les coûts associés au séjour au Canada du prince Harry et de son épouse Meghan Markle.  

• À lire aussi: Première sortie publique à Vancouver de Meghan Markle  

C’est ce qu’indique un sondage de l’institut Angus Reid dont les résultats ont été publiés mercredi.  

Un flou persiste autour de qui devra assumer l'imposante facture de sécurité pour la protection du couple royal britannique et de leur bébé. Le duc et la duchesse de Sussex souhaitent prendre leur distance quant à leurs engagements royaux et devenir indépendants de fortune.  

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Renaud Brossard, directeur Québec de la Fédération canadienne des contribuables, à QUB Radio:

La reine Elizabeth II a consenti à ce que Meghan et Harry partagent leur emploi du temps entre le Canada et le Royaume-Uni durant une «période de transition». La facture pour assurer la sécurité du couple et de leur enfant pourrait atteindre 10 millions $ par année, selon un expert qui s’est entretenu avec le «Globe and Mail».  

Le coup de sonde dévoilé mercredi indique que 73 % des Canadiens ne veulent rien savoir à ce qu’ils contribuent financièrement à payer la note. Cette position est partagée par des Canadiens des quatre coins du pays.  

En contrepartie, 19 % des répondants sont d’accord pour que l’argent des contribuables canadiens serve à éponger une partie des coûts. Seuls 3 % sont d’avis que les deniers publics d’Ottawa devraient servir à couvrir la totalité de la facture.  

Le sondage mené auprès de 1154 Canadiens révèle aussi que 45 % des répondants voudraient que le Canada rompe ses liens traditionnels avec la Couronne britannique. Au Québec seulement, la proportion bondit à 69 %.  

La marge d’erreur du coup de sonde est de plus ou moins trois points de pourcentage, 19 fois sur 20.