/news/currentevents
Navigation

La famille Duceppe réclame 1,25 million $ aux résidences Lux Gouverneur pour la mort de leur mère

Coup d'oeil sur cet article

La famille Duceppe poursuit les résidences Lux Gouverneur pour 1,25 M$ concernant la mort de leur mère Hélène Rowley Hotte Duceppe, morte de froid à l’extérieur, il y a un an. 

Elle a réclamé lundi des dommages-intérêts compensatoires et punitifs «en raison de la grave négligence des résidences Lux Gouverneur, de la formation de leurs employés, de leurs lacunes dans le protocole de sécurité-incendie et de leurs expériences passées en la matière». 

  • Écoutez l'entrevue de l'avocat de la famille Duceppe à QUB radio avec Jonathan Trudeau

Leur avocat, Marc-Antoine Cloutier, a expliqué lundi en conférence de presse que ce montant s’explique à «la fois pour le préjudice et la souffrance vécue par madame Duceppe, mais également pour celle de la famille, qui perdu sa mère». 

La mère de l’ancien chef du Bloc québécois Gilles Duceppe s’était retrouvée seule dehors après le déclenchement d’une alarme dans la résidence le 20 janvier 2019. La femme de 93 ans avait passé six heures dehors alors que le mercure atteignait -35 degrés Celsius. Selon le coroner, son décès aurait pu être évité: une situation qui choque encore Gilles Duceppe et sa fratrie. 

«Le rapport de la coroner parle de lui-même. Il y a eu des manquements importants et maman serait toujours là n’eût été ces manquements inacceptables», a affirmé l’ex-politicien en conférence de presse. 

Un an près le triste événement, les enfants se mettent encore dans la peau de leur mère lors de ses longues heures passées à l’extérieur. 

«Connaissant son caractère, elle a tout fait pour essayer de s’en sortir [...] Je ne suis pas sûre que moi-même j’aurais résisté six heures», a expliqué Monique Duceppe. 

«À 93 ans, elle l’a fait! Elle était forte», a renchéri son frère Yves. 

«Maman savait c’était quoi le froid. La veille, elle avait tricoté des tuques, des foulards et des bas pour les itinérants [...] et elle subit ça 24 heures plus tard», raconte Gilles Duceppe, encore ému. 

La famille Duceppe avait envoyé une mise en demeure aux résidences Lux Gouverneur en juillet dernier.