/sports/hockey/remparts
Navigation

Remparts: le bleu et la nostalgie à l’honneur

Les 40 ans du premier match des Nordiques dans la LNH seront soulignés en grand vendredi soir

Remparts
Photo tirée du compte twitter des Remparts de Québec Les Diables rouges vireront au bleu, vendredi soir, au Centre Vidéotron. Les attaquants Théo Rochette et Cole Cormier ont donné un avant-goût des couleurs qui seront à l’honneur chez les Remparts dans une photo partagée sur le compte Twitter de l’équipe.

Coup d'oeil sur cet article

Chandails bleus, ambiance du passé et brochette d’anciens joueurs sur place. L’organisation des Remparts de Québec fera vibrer la fibre nostalgique des partisans, vendredi soir au Centre Vidéotron, pour souligner les 40 ans du premier match des Nordiques dans la LNH.  

 • À lire aussi: Remparts: un changement de couleur pour relancer l'équipe en 1983  

Le département marketing du club de hockey a mis le paquet pour replonger les amateurs dans le passé le temps d’une soirée, à l’occasion de la visite du Drakkar de Baie-Comeau.     

De la présence d’une trentaine de joueurs ayant porté le chandail fleurdelisé au retour de l’organiste Marcel Lajeunesse et de l’annonceur maison Claude Lavoie, qui seront appuyés par de la musique rétro entre leurs interventions, de même que Max Gros-Louis et son tam-tam, rien n’a été laissé au hasard pour organiser ce voyage dans le temps en lien avec la saison inaugurale de 1979-1980. Une foule de plus de 10 500 spectateurs (invités à porter du bleu) est attendue.    

«On aura même de vieilles bandes du temps, alors que nos partenaires ont accepté de ressortir leurs vieux logos», se réjouit le directeur exécutif des ventes du Centre Vidéotron, Yves Cinq-Mars.    

En portant un chandail thématique bleu sur lequel le logo des Nordiques a été greffé aux épaules, les Remparts feront un clin d’œil à leurs couleurs utilisées en 1983-1984 et en 1984-1985 lorsque les Nordiques étaient propriétaires du club junior.     

Goulet et Bouchard  

Même s’ils résident respectivement à Denver et à Atlanta, Michel Goulet et Daniel Bouchard ont accepté l’invitation de participer aux festivités. Réal Cloutier, Dave Pichette et Alain Côté, qui comptent parmi les visages les plus connus des amateurs, seront aussi de la partie. Ils se livreront à une séance d’autographes au premier entracte.      

«La clé, c’était les anciens. On ne voulait pas juste deux ou trois joueurs. On voulait que les anciens embarquent à fond et ils ont répondu de façon extraordinaire», a souligné le directeur, ajoutant qu’il s’agira d’un des rassemblements d’anciens les plus importants des dernières années.    

Même s’il ne joue plus de trompette, Claude Scott, qui divertissait la foule de toutes les manières inimaginables à l’époque du Colisée, sera présenté au centre de la patinoire avant la rencontre.      

Une demande à la LNH  

N’utilise toutefois pas le logo et les couleurs des Nordiques qui veut. Puisque la marque appartient toujours à la Ligue nationale, les Remparts ont dû demander l’autorisation aux instances du circuit Bettman d’utiliser le logo dans toutes leurs activités commerciales entourant l’événement.    

«Ils ont accepté tout de suite quand on a expliqué le projet de commémoration. Puis, Nicole [Bouchard, directrice des services à l’équipe et des relations médias qui a travaillé chez les Nordiques] a encore d’excellents contacts. Le premier geste à faire était de retrouver le design du chandail. C’était une des choses les plus compliquées», a confié Yves Cinq-Mars.