/finance
Navigation

Des millionnaires et milliardaires demandent à leurs amis super riches de payer plus d’impôts

Des millionnaires et milliardaires demandent à leurs amis super riches de payer plus d’impôts
Photo Archives / AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un groupe de millionnaires et de milliardaires américains, qui militent pour que les plus nantis payent davantage d’impôts, ont entrepris une offensive sur la scène internationale afin de gagner à leur cause d’autres super riches comme eux à travers le monde.  

Profitant de la tenue cette semaine du Forum économique mondial de Davos, qui réunit des dirigeants de gouvernements et d’entreprises, dont plusieurs milliardaires, Patriotic Millionaires a lancé l’initiative Millionaires Against Pitchforks (Millionnaires contre les fourches), sous la forme d’une pétition à signer.  

Vendredi après-midi, plus de 135 super riches Américains avaient signé la lettre qui commence comme suit: «À nos chers amis millionnaires et milliardaires à travers le monde, il y a deux sortes de gens bien nantis dans le monde: ceux qui préfèrent les impôts et ceux qui préfèrent les fourches [en référence aux fourches historiquement employées par les paysans lors de révoltes contre les riches]».  

«Nous, soussignés, préférons les impôts. Et nous croyons que, après réflexion, vous les préférerez aussi.»  

Les auteurs de la pétition pressent leurs collègues super riches d’agir maintenant, avant qu’il ne soit trop tard, pour demander des réformes fiscales pour que les mieux nantis payent plus d’impôts afin de garantir davantage d’équité avec les classes moins riches.  

Ils leur demandent de jouer un rôle notamment pour éviter que des riches ne payent pas d’impôts et pour prévenir l’évasion fiscale.  

«Des inégalités extrêmes et déstabilisantes se développent à travers le monde, peut-on lire dans leur lettre. Aujourd'hui, il y a plus de milliardaires sur terre que jamais auparavant, et ils contrôlent plus de richesses qu'ils n'en ont jamais eu. Pendant ce temps, les revenus de la moitié la plus pauvre de l'humanité restent pratiquement inchangés.»  

L’initiative Millionaires Against Pitchforks souligne que dans plusieurs pays, les tensions causées par les inégalités «ont atteint des niveaux de crise».  

«Une faible confiance sociale et un sentiment d'injustice généralisée réduisent la cohésion sociale. [Cela] exacerbe les tensions entre les pays. La dynamique qui en résulte garantit que la communauté mondiale ne répondra pas de manière adéquate à la catastrophe climatique imminente. Ce sera désastreux pour tout le monde, y compris les millionnaires et les milliardaires.»  

Les auteurs de la pétition, appuyés par les signataires, soutiennent que la philanthropie «a toujours été et sera toujours un substitut inadéquat de l'investissement gouvernemental» et que ce sont «les impôts [qui] sont le meilleur et le seul moyen approprié d'assurer un investissement adéquat dans les biens dont nos sociétés ont besoin».  

«Pour être clair, chaque solution à cette crise mondiale nécessite des impôts plus élevés sur les millionnaires et les milliardaires comme nous. [...] Joignez-vous à nous dans ce combat des plus essentiel.»