/sports/hockey/remparts
Navigation

Les Remparts font honneur aux Nordiques

Coup d'oeil sur cet article

Tout avait été mis en place pour recréer l’ambiance de l’époque des Nordiques, vendredi soir au Centre Vidéotron et l’équipe locale s’est assurée de rendre hommage aux Fleurdelisés comme il se doit. Les Remparts ont vaincu le Drakkar de Baie-Comeau au compte de 7-4.

Évidemment, on était loin du bon vieux Colisée, de ses hot-dogs et de son odeur de friture, mais tout ce qui pouvait être fait pour rappeler l’époque des Nordiques dans le Centre Vidéotron a été fait.

De vieilles publicités avaient été placées sur la bande et d’autres étaient diffusées sur l’écran géant pendant les entractes.

On avait aussi invité Claude Lavoie comme annonceur-maison, Marcel Lajeunesse comme organiste ainsi que le trompettiste Claude Scott pour la rencontre! Évidemment, Badaboum déambulait aussi dans les gradins du Centre Vidéotron pendant le match.

Match intense

Sur la patinoire, les deux équipes ont débuté le match avec du jeu intense et physique. Digne d’une vraie rivalité! Probablement pas celle entre le Canadien et les Nordiques, mais enfin...

Après des buts de Gabriel Proulx pour le Drakkar et Gabriel Montreuil pour les Remparts en première période, Thomas Caron et Vincent Arseneau ont rappelé aux amateurs de hockey de Québec des souvenirs de la rivalité Canadiens-Nordiques en engageant un furieux combat tout juste avant la fin du premier tiers.

De quoi rappeler les bonnes années de Dale Hunter.

Les Diables rouges se sont ensuite donné des airs des Fleurdelisés des belles années en deuxième en inscrivant un total de quatre buts dont le deuxième de Montreuil et n’ont plus jamais regardé en arrière par la suite malgré une tentative de remontée du Drakkar en troisième période.

Résultat des courses : un match de 11 buts. Comme dans le temps. 

« C’était vraiment spécial. C’était une belle opportunité pour nous d’avoir un gros match et je pense qu’on a réussi à le faire », a mentionné la première étoile du match, Cole Cormier, auteur de trois mentions d’aide.

« C’était le fun, a renchéri Patrick Roy. Il y avait une belle atmosphère dans le Centre Vidéotron. J’ai adoré l’intensité qu’on avait.»

En bref

Michel Bergeron et Joe Sakic n’ont pu être présent à l’événement hommage de vendredi mais ils ont tout de même remercié les gens de Québec par le biais de vidéos qui ont été diffusés sur l’écran géant avant la rencontre. Le match de vendredi a attiré une foule de 12 275 spectateurs au Centre Vidéotron, soit la meilleure de l’année pour un match des Remparts.

Comme quoi la nostalgie attire encore.

4
7
Première période
1-BaC: Gabriel Proulx (14) (Légaré) 15:04 2-Qué: Gabriel Montreuil (10) (Sergeev, Savoie) AN-15:53
Punitions: Proulx (BaC) 8:25, Caron (Qué) 8:25, Légaré (BaC) 12:55, Holmes (Qué) 13:15, Ansons (BaC) 14:06, Arseneau (BaC) (maj.) 18:31, Caron (Qué) (maj.) 18:31.
Deuxième période
3-Qué: Pierrick Dubé (12) (Cormier) 5:14 4-BaC: Nathan Légaré (24) (Merisier-Ortiz, Demchenko) AN-8:00 5-Qué: Gabriel Montreuil (11) (Cormier, Savoie) AN-9:55 6-Qué: Hunter Holmes (4) (Gagnon, Rochette) AN-11:11 7-Qué: Nathan Gaucher (8) (Dubé, Cormier) 17:40 8-BaC: Christoph. Merisier-Ortiz (9) (Brière) 18:00
Punitions: Holmes (Qué) 6:49, Tremblay (BaC) 8:18, MacIsaac (BaC) 10:17, banc (BaC) (purgée par Falardeau) 14:18.
Troisième période
9-Qué: Anthony Gagnon (18) (Malatesta, Rochette) 5:00 10-BaC: Gabriel Proulx (15) (Ansons, MacIsaac) AN-10:16 11-Qué: Anthony Gagnon (19) (Malatesta, Sergeev) 18:39
Punitions: Cournoyer (Qué) 9:03.
Tirs au but
Baie-Comeau 7 - 8 - 10 - 25 Québec 10 - 14 - 11 - 35
Gardiens:
BaC: Daniel Moody (P, 5-2-3) Qué: Tristan Côté-Cazenave (G, 12-18-5)
Avantages numériques:
BaC: 2 en 2, Qué: 3 en 5
Arbitres:
Dominick Bédard, Pascal St-Jacques
Juges de lignes:
Olivier Cimon, Marc Simard
ASSISTANCE:
12 725