/sports/hockey
Navigation

L’Océanic freine les Saguenéens

Alexis Lafrenière amasse trois points dans un gain de 4-1 à Rimouski

Océanic
Photo Alexandre D’Astous, collaboration spéciale Alexis Lafrenière (à gauche) a encore fait sentir sa présence sur la patinoire vendredi soir face aux Saguenéens.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI  |  Alexis Lafrenière a préparé trois des quatre buts de l’Océanic dans un gain de 4-1 sur les Saguenéens de Chicoutimi vendredi soir devant une excellente foule de 3 780 spectateurs au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

L’Océanic a battu un record d’équipe avec 183 minutes et 48 secondes sans accorder de but à l’adversaire. Le précédent record était de 176 minutes et 7 secondes. 

Toute une première période de la part de l’Océanic qui a passé au moins 75% du temps en territoire des Sags, y allant d’une pétarade de 15 tirs sur le but d’Alexis Shank pour prendre les devants 2-0. En milieu de période, Adam Raska a profité d’une supériorité numérique pour inscrire le premier but du match en complétant les efforts d’Alexis Lafrenière et de Walter Flower. Cinq minutes plus tard, superbe échange à trois de Zagvorodniy à Lafrenière pour Bolduc à l’embouchure du filet qui a marqué son 23e but de la saison, un autre but en avec un homme en plus. 

Justin Bergeron a donné les devants 3-0 à l’Océanic à 17 secondes de la deuxième période. Un but sans aide sans un lancer des poignets de la ligne bleue. Les Sags ont été beaucoup plus menaçants en deuxième, mais ils se sont butés au gardien Creed Jones qui a été intraitable. En fin de période, Frédéryck Janvier a été blessé à une épaule après avoir été frappé le long de la bande en territoire des Sags. 

Félix Bibeau a réduit l’écart à deux buts en début de troisième pour redonner espoir aux visiteurs. Les Sags ont appliqué de la pression en zone de l’Océanic par la suite, mais Creed Jones a été intraitable. Dmitri Zavgorodniy (17e) a complété la marque dans un filet désert, aidé de Lafrenière et Paré. 

En bref

L’Océanic compte sur les retours au jeu de l’attaquant Dmitri Zavgorodniy et du défenseur Walter Flower ce vendredi pour la visite des Saguenéens de Chicoutimi. Zavgorodniy est absent depuis le 17 novembre en raison d’une fracture de la clavicule. Il montre une fiche de 43 points, dont 16 buts en seulement 23 parties. Flower a raté le match de mercredi à Drummondville en raison d’un virus. Même chose pour Isaac Belliveau et Andrew Coxhead qui n’étaient pas suffisamment rétablis pour jouer. Philippe Casault est absent en raison de mortalité dans sa famille. Ludovic Soucy est blessé. L’Océanic reçoit les Remparts de Québec dimanche.