/sports/golf
Navigation

Invitation spéciale pour une jeune golfeuse québécoise

Elle foulera les allées du Augusta National pour la deuxième année consécutive

2019 Augusta National Women's Amateur
Photo courtoisie, Jennifer Stewart Brigitte Thibault au dixième trou lors du championnat amateur féminin du Augusta National, l’année dernière.

Coup d'oeil sur cet article

L’an passé, Brigitte Thibault avait quitté le vert du 18e Augusta National la tête remplie de notes et de souvenirs et en pensant avec optimisme à une deuxième possibilité de participation au championnat amateur féminin. Elle avait bien raison puisqu’elle a reçu l’invitation tant attendue ces derniers jours, a appris en primeur Le Journal de Montréal.

La Québécoise âgée tout juste de 21 ans participera à la deuxième édition du prestigieux tournoi féminin en marge du Tournoi des Maîtres, au début d’avril.

Bien qu’elle ne s’était créé aucune attente dernièrement, elle espérait de tout cœur recevoir le privilège de fouler à nouveau les allées du mythique club sur Washington Road.

Cette année, le comité du championnat avait décidé de modifier son annonce. Dès la deuxième semaine de janvier, il avait débuté une première ronde d’invitations en privilégiant les jeunes femmes du top 30 mondial, les 30 meilleures Américaines et les championnes des grands tournois internationaux. Vers le 10 janvier, on a ainsi vu apparaître, une à une, les bonnes nouvelles sur les réseaux sociaux, alors que les invitées posaient fièrement avec leur carton officiel.

Longue attente

Le week-end dernier, Thibault n’avait toujours rien reçu. Ni appel ni enveloppe au logo du club de la Géorgie à sa porte de l’Université Fresno en Californie.

Mais voilà qu’en début de semaine, un coup de téléphone à 7 h l’a réveillée, alors qu’elle se trouvait à San Francisco avec ses coéquipières des Bulldogs. Au bout du fil, un membre du comité de sélection.

« Après m’avoir demandé s’il me réveillait, ce qui n’était vraiment pas grave, il m’a dit qu’il devait me communiquer une bonne nouvelle. Il m’invitait à participer au tournoi en raison de ma présence l’an dernier, de ma bonne saison 2019 et de mon rendement mondial. Je n’ai pas attendu et j’ai évidemment répondu que je serai présente, raconte la jeune Québécoise avec entrain au bout du fil, en entrevue avec Le Journal de Montréal.

« L’an dernier, on me l’avait annoncé à la mi-janvier. Depuis une semaine, je ne me faisais plus vraiment d’attente. Tout le monde me posait des questions depuis plusieurs jours, à savoir si j’y retournais. C’est un peu comme un alcoolique qui essaie de ne pas boire, mais qui se fait offrir des verres par tout le monde, image-t-elle à la blague, soulagée du dénouement. Le désir d’y participer était présent, mais je ne voulais pas être déçue, car je ne contrôlais rien. Je voulais rester dans le moment présent. En étant sur la formation amateure canadienne, j’ai accès à tellement de choses. C’est maintenant un bonus d’être invitée à Augusta. »

Parmi l’élite mondiale

Assise au 221e rang mondial à pareille date l’an dernier, elle avait mérité sa place parmi les 72 golfeuses à prendre part à la première édition du Championnat amateur féminin du Augusta National. Elle n’avait pu résister au couperet après deux rondes au club de golf Champions Retreat, mais elle avait pu déambuler dans les allées du célèbre parcours, hôte du Masters, lors de la ronde d’entraînement. Des souvenirs qui ne s’oublient pas.

Cette fois, meilleure Canadienne en lice, elle s’y présentera en cognant à la porte du top 100 mondial, elle qui occupait le 130e échelon au moment de sa sélection.

Depuis sa présence à Augusta l’an dernier, la golfeuse de Rosemère n’a pas chômé. Dès son retour sur le circuit de la NCAA, elle a remporté un tournoi et s’est imposée, par la suite, dans de grands championnats sur le continent. La gagnante du Championnat amateur d’Ontario cet été était aussi revenue des Jeux panaméricains, au Pérou, avec une médaille de bronze au cou, remportée à l’épreuve par équipes.

En pleine modification de son élan, elle mettra les bouchées doubles d’ici le 1er avril. Les deux premières rondes de ce championnat amateur de 54 trous seront encore disputées au Champions Retreat, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d’Augusta. La ronde finale sera disputée sur le « National ».

« Je suis très reconnaissante de savourer cette expérience à nouveau. Je me considère très chanceuse de vivre ce moment deux fois. Je ne l’oublierai jamais. L’an dernier, je n’avais pas livré ma meilleure performance. J’ai progressé. Je suis une golfeuse différente. Je veux maintenant voir ce que je peux faire et jusqu’où je peux me rendre mentalement. J’ai hâte à la compétition. »